Veronica

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Veronica (Véronique)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Feuilles en rosette basale. Feuilles caulinaires ou 1–2(–3) paires de petites feuilles   ► 2
Rosette basale absente   ► 3
2 (1)
Feuilles caulinaires absentes. Inflorescence à seulement 2–4 fleurs. Plante délicate. Tige haute de 2–6 cm, à poils courts. Feuilles basales longues de 1–1,5 cm. Corolle 6–8 mm, violette. Fruit plus long que large 
Veronica aphylla L. – Véronique à tige nue
H; 2–6 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
pelouses de montagne rocailleuses, riches en calcaire, crêtes, combes à neige
; Elynion, Seslerion, Arabidion caerulae; Europe centrale et méridionale
VeroAphy1.tif
Feuilles caulinaires 1–2(–3) paires. Inflorescence à 5–15 fleurs, groupées en ombelle. Plante à poils rudes. Tige haute de (5–)8–20 cm. Feuilles basales longues de 2–3 cm, obtuses, un peu crénelées. Feuilles caulinaires longues de 0,5–1 cm seulement. Corolle 6–9 mm, bleue. Fruit elliptique, aplati, peu échancré, à poils glanduleux 
Veronica bellidioides L. – Véronique à feuilles de pâquerette
H; (5– )8–20 cm — (subalpin–) alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Caricion curvulae, Nardion, Juniperion nanae; Europe centrale et méridionale
VeroBell1.tif
3 (1)
Fleurs solitaires à l'aisselle des feuilles (en réalité: inflorescence munie de bractées foliacées)   ► 4
Fleurs en grappes latérales ou terminales. Bractées beaucoup plus petites que les feuilles   ► 11
4 (3)
Feuilles moyennes et supérieures digitées, à 3–5(–7) divisions, celles-ci spatulées, vert foncé, souvent rougeâtres, à poils glanduleux. Tige simple ou rameuse. Pédicelle plus long que la bractée sous-jacente. Corolle bleu foncé 
Veronica triphyllos L. – Véronique à trois lobes
T; 5–15 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières sèches et chaudes, riches en calcaire, bords des chemins, champs
; Alysso-Sedion, Caucalidion; Méditerranée
VeroTrip1.tif
Feuilles moyennes et supérieures crénelées ou dentées en scie, mais non profondément découpées   ► 5
5 (4)
Tige ascendante, glabre, souvent rameuse. Feuilles oblongues, 3–5 fois plus longues que larges, entières ou un peu dentées, longues de 1–3 cm, glabre. Fleurs (presque) sessiles. Pédicelle fructifère long de 3 mm maximum. Corolle bleu clair ou blanche. Fruit orbiculaire, aplati, échancré, large de 3–4 mm 
Veronica peregrina L. – Véronique voyageuse
T; 5–30 cm — collinéen–montagnard;
bords des chemins riches en substances nutritives, plutôt humides, jardins, champs
; Bidention; Origine : Amérique; néophyte
VeroPere1.tif
Tige rampante, poilue. Feuilles orbiculaires ou ovales, 1–2(–3,5) fois plus long que large. Pédicelle long d'au moins 5 mm   ► 6
6 (5)
Feuilles longuement pétiolées (pétiole 0,3–1 fois la longueur du limbe), largeur du limbe égalant ou dépassant sa longueur, à (3–)5–9 lobes, arrondi ou cordé à la base   ► 7
Feuilles sessiles ou brièvement pétiolées, limbe ordinairement plus long que large, régulièrement crénelé ou denté   ► 8
7 (6)
Corolle blanche. Feuilles à contour hémisphérique, à 5–9 lobes, le lobe terminal seulement un peu plus large que les autres. Sépales ovales, rétrécis à la base, étalé à réfléchis après la floraison 
Veronica cymbalaria Bodard – Véronique cymbalaire
T; 5–30 cm, de long — collinéen;
végétations rudérales xérothermophiles
; Fumario-Euphorbion; Méditerranée; néophyte
Corolle bleuâtre à rose. Feuilles généralement plus larges que longues, munies de (3–)5(–7) lobes, le lobe terminal plus large (rappelant la forme d'une feuille de lierre). Sépales largement cordés, à pédicelle court, ciliés au bord, connivents après la floraison. Pédicelle muni d'une ligne de poils. Fruit réniforme, aplati, plus large que long, échancré. Style long de 1 mm environ 
Veronica hederifolia L. – Véronique à feuilles de lierre
T; 5–50 cm, de long — collinéen–montagnard (–subalpin);
bords de chemins, ourlets herbacés, végétations pionnières, champs
; Fumario-Euphorbion, Polygono-Chenopodion, Aegopodion + Alliarion; Eurasie
VeroHede1.tif
a
Corolle bleu foncé, large de 4–5 mm, à gorge blanche nettement délimitée. Pédicelle fructifère long seulement de 4–7(–10) mm. Feuilles vert foncé, à 3(–5) lobes, ne dépassant généralement pas 1 cm. Calice à fins poils courts à l'extérieur (loupe !) 
Veronica hederifolia subsp. triloba (Opiz) Čelak. – Véronique à feuilles trilobées
collinéen;
végétations pionnières sèches et chaudes, riches en calcaire
; Alysso-Sedion; Europe méridionale
Corolle bleu clair ou rose clair, large de 4–7 mm. Pédicelle fructifère long de 7–20 mm. Calice glabre à l'extérieur. Feuilles jusqu'à 2,5 cm de large   ► b
b
Corolle bleu clair, large de 5–7 mm, à gorge blanche bien délimitée. Style long de 0,7–1 mm. Feuilles à (3–)5 lobes, le lobe terminal plus large que long. Pédicelle fructifère 2–3 fois plus long que le calice. Graines brun clair, faiblement sillonnées, non luisantes au bord 
Veronica hederifolia L. subsp. hederifolia – Véronique à feuilles de lierre
collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations rudérales, bords de chemins, champs
; Eurasie
VeroHedeHede1.tif
Corolle rose clair, large de 4–5 mm, gorge blanche à limite peu nette. Style long de 0,3–0,6 mm. Feuilles à 5(–7) lobes, le lobe terminal plus long que large. Pédicelle 4–7 fois plus long que large. Graines brun-rouge, à peine sillonnées, luisantes au bord 
Veronica hederifolia subsp. lucorum (Klett & Richt.) Hartl – Véronique des bois
collinéen–montagnard;
forêts alluviales fraîches, ourlets herbacés
; Europe
VeroHedeLuco1.tif
8 (6)
Fleurs petites, larges de 3–8 mm. Style droit, long d'environ 1 mm à maturité   ► 9
Fleurs grandes, larges de 8–12 mm. Style courbé, long de 1,5–4 mm à maturité   ► 10
9 (8)
Corolle blanche (souvent veinée de bleu). Fruit à poils tous glanduleux (mais têtes glanduleuses parfois cassées). Feuilles généralement plus longues que larges, ovales, vert clair, aspect ciré, peu poilues. Lobes du calice oblongs, obtus, rétrécis à la base 
Veronica agrestis L. – Véronique agreste
T; 5–20 cm, de long — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs, jardins
; Fumario-Euphorbion; Origine : Europe occidentale (?); archéophyte
VeroAgre1.tif
Corolle bleue. Fruit à nombreux poils non glanduleux présents entre les poils glanduleux plus longs. Feuilles généralement plus larges que longues, vert foncé, luisantes. Lobes du calice largement ovales, se recouvrant à la base. Fruit non aplati, couvert de poils courts, à style long d'environ 1 mm 
Veronica polita Fr. – Véronique luisante
T; 5–30 cm, de long — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs secs, riches en calcaire, bords des chemins, vignes
; Caucalidion, Fumario-Euphorbion; Origine : Méditerranée orientale; archéophyte
VeroPoli1.tif
10 (8)
Tige vigoureuse, non radicante (annuelle). Feuilles 1–2,5 cm de long, généralement plus longues que larges, nettement dentée. Pédicelles fructifères au maximum 2 fois plus longs que les feuilles. Corolle bleue. Fruit à poils glanduleux épars, style long de 1,5–3 mm 
Veronica persica Poir. – Véronique de Perse
T; 10–50 cm, de long — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs, jardins, ourlets herbacés, vignes
; Fumario-Euphorbion, Polygono-Chenopodion, Aegopodion + Alliarion; Origine : Asie occidentale (?); néophyte
VeroPers1.tif
Tige filiforme, radicante (vivace, formant des tapis). Feuilles longues de 0,5–1 cm, généralement pas plus longues que larges, faiblement crénelées, fines. Pédicelles fructifères 2,5–5 fois plus longs que les feuilles. Corolle bleue ou bleu clair à presque blanche. Fruit se développant rarement (autostérile), style (sur le fruit) long de 3–4 mm 
Veronica filiformis Sm. – Véronique filiforme
H; 10–150 cm, de long — collinéen–montagnard;
parcs, jardins, pâturages gras
; Cynosurion; Origine : Asie sud-ouest; néophyte
VeroFili1.tif
11 (3)
Inflorescence terminale (épi, grappe ou en tête globuleuse)   ► 12
Inflorescence latérale (tige principale terminée par des feuilles)   ► 22
12 (11)
Plante vivace, à tiges non fleuries. Feuilles toutes indivises, généralement entières ou au maximum faiblement crénelées   ► 13
Plante annuelle, sans tiges stériles. Feuilles crénelées-dentées, les supérieures souvent profondément découpées   ► 16
13 (12)
Tige ligneuse à la base. Style aussi long que le fruit ou presque. Feuilles vert foncé, obtuses, un peu coriaces, (presque) glabre, longues de 1–2 cm   ► 14
Tige non ligneuse. Style plus court que le fruit   ► 15
14 (13)
Corolle rose pâle. Inflorescence à poils glanduleux. Tige dressée, densément feuillées, à 7-10 paires de feuilles, les inférieures plus petites. Fruit elliptique, faiblement échancré 
Veronica fruticulosa L. – Véronique subligneuse
Cp; 5–10 cm — (montagnard–) subalpin;
rochers riches en calcaire, pelouses rocheuses, éboulis
; Drabo-Seslerion, Potentillion, Thlaspion rotundifolii; Europe centrale et méridionale
VeroFruticulosa1.tif
Corolle bleu foncé. Inflorescence à poils courts mais non glanduleux. Tige ascendante, éparsement feuillées, à 3-6 paires de feuilles, les inférieures plus petites. Fruit ovale, à peine échancré 
Veronica fruticans Jacq. – Véronique buissonnante
Cp; 5–20 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
pâturages de montagne rocailleuses, plutôt pauvres en calcaire, pelouses maigres, rochers
; Festucion variae, Caricion curvulae, Androsacion vandellii; Arctico-alpin
VeroFruticans1.tif
15 (13)
Inflorescence en tête globuleuse, velue (sans glandes). Corolle large de 6–15 mm. Feuilles ciliées, entières, les inférieures plus petites et ne formant pas de rosette (en comparaison avec V. bellidioides). Fruit sans glande, plus long que large 
Veronica alpina L. – Véronique des Alpes
H; 5–15 cm — subalpin–alpin;
combes à neige pauvres en calcaire, moraines, pierriers, pâturages de montagne
; Salicion herbaceae, Androsacion alpinae, Nardion; Arctico-alpin
VeroAlpi1.tif
Inflorescence en grappe allongée, glabre ou un peu glanduleuse. Corolle petite, large de 4–6 mm, bleu clair. Feuilles glabres, elliptiques, à bord ± entier. Style long de 2–3 mm. Fruit glanduleux, plus large que long 
Veronica serpyllifolia L. – Véronique à feuilles de serpolet
5–20 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
végétation indicatrice de sols riches en substances nutritives
; Eurasie
VeroSerp1.tif
a
Inflorescence courte, glanduleuse. Tige (généralement) couchée jusqu'à sa moitié. Feuilles oblongues, longues de 1–2,5 cm. Corolle bleue, à veines plus foncées 
Veronica serpyllifolia subsp. humifusa (Dicks.) Syme – Véronique ascendante
H; montagnard–subalpin (–alpin);
pâturages de montagne riches en substances nutritives, plutôt humides, reposoirs, mégaphorbiaies
; Poion alpinae, Rumicion alpini, Adenostylion; Arctico-alpin
Inflorescence allongée, non glanduleuse. Tige dressée-ascendante. Feuilles petites, presque orbiculaires, longues d'environ 1 cm. Corolle blanche, veinée de bleu 
Veronica serpyllifolia L. subsp. serpyllifolia – Véronique à feuilles de serpolet
H; collinéen–subalpin (–alpin);
prés et pâturages riches en substances nutritives, bords des chemins
; Agropyro-Rumicion, Polygonion avicularis, Cynosurion; Origine : Eurosibérie
16 (12)
Feuilles supérieures profondément divisées, pennatiséquées, à 3–5(–7) divisons, les inférieures souvent seulement crénelées-dentées   ► 17
Feuilles toutes indivises, crénelées-dentées   ► 19
17 (16)
Pédicelle au moins aussi longs que le calice. Pédicelle fructifère long de 4–10 mm. Feuilles moyennes et supérieures digitées, à 3–5(–7) divisions. Capsule plus large que longue. Poils glanduleux à têtes foncées 
Veronica triphyllos L. – Véronique à trois lobes
T; 5–15 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières sèches et chaudes, riches en calcaire, bords des chemins, champs
; Alysso-Sedion, Caucalidion; Méditerranée
VeroTrip1.tif
Pédicelle plus courts que le calice. Pédicelle fructifère long de 2–3,5 mm. Feuilles supérieures pennatipartites. Poils glanduleux à têtes claires   ► 18
18 (17)
Fleurs larges de 2–4 mm, plus courtes que le calice. Style long d'environ 0,5 mm, ne dépassant pas de l'échancrure. Inflorescence glabre dans le haut ou à glandes éparses. Pédicelle fructifère long de 1–2(–2,5) mm 
Veronica verna L. – Véronique du printemps
T; 3–8 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières sèches et chaudes, pauvres en calcaire, pelouses sèches, murs, champs
; Sedo-Veronicion, Aphanion; Eurasie
VeroVern1.tif
Fleurs larges de 4–7 mm, environ aussi larges que le calice. Style long de 1–2 mm, dépassant largement de l'échancrure. Inflorescence glanduleuse dans le haut. Pédicelle fructifère long de 2–3,5 mm 
Veronica dillenii Crantz – Véronique de Dillenius
T; –40 cm — collinéen–subalpin;
végétations pionnières sèches et chaudes, pauvres en calcaire, pelouses sèches, champs
; Sedo-Veronicion; Europe orientale, Asie occidentale
VeroDill1.tif
19 (16)
Pédicelle floral et fructifère long de 0,5–2 mm, plus court que le calice. Bractée égalant ou dépassant la fleur et le fruit   ► 20
Pédicelle floral et fructifère long de 3–8 mm, au moins aussi longs que le calice. Bractée atteignant la moitié de la fleur et du fruit   ► 21
20 (19)
Tige ascendante, glabre, souvent rameuse. Feuilles oblongues, 3–5 fois plus longues que larges, entières ou indistinctement dentées, longues de 1–3 cm, glabres. Fleurs (presque) sessiles. Pédicelle fructifère long au maximum de 3 mm. Corolle bleu clair ou blanche. Fruit orbiculaire, aplati, échancré, large de 3–4 mm 
Veronica peregrina L. – Véronique voyageuse
T; 5–30 cm — collinéen–montagnard;
bords des chemins riches en substances nutritives, plutôt humides, jardins, champs
; Bidention; Origine : Amérique; néophyte
VeroPere1.tif
Tige velue, glanduleuse dans le haut. Feuilles ovales, 1–2 fois plus longues que larges, longues de 0,5–1,5 cm, crénelée-dentées. Corolle large de 3–4 mm, plus courte que le calice. Fruit à quelques poils glanduleux isolés. Style long d'environ 0,5 mm 
Veronica arvensis L. – Véronique des champs
T; 5–25 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs ensoleillés, riches en calcaire, bords des chemins, pelouses sèches
; Fumario-Euphorbion, Caucalidion, Convolvulo-Agropyrion; Origine : Méditerranée
VeroArve1.tif
21 (19)
Corolle large de 3–5 mm, bleu clair. Feuilles entières ou faiblement dentées, presque glabres, vertes dessous. Fruit profondément échancré (ainsi presque bifide), long de 2–3 mm, plus large que long 
Veronica acinifolia L. – Véronique à feuilles de sarriette
T; 5–15 cm — collinéen–montagnard;
champs à humidité variable
; Nanocyperion; Europe méridionale
VeroAcin1.tif
Corolle large de 5–7 mm, bleu foncé. Feuilles vert foncé, grossièrement crénelées, généralement rouges dessous. Fruit un peu échancré, longs de plus de 4 mm, au moins aussi long que large 
Veronica praecox All. – Véronique précoce
T; 5–15 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières sèches et chaudes, riches en calcaire, pelouses sèches, champs
; Alysso-Sedion, Caucalidion; Méditerranée
VeroPrae1.tif
22 (11)
Tige et feuilles glabres, charnues. Fruit ovoïde à subsphérique, nettement ou à peine échancré. Calice à 4 lobes. Plante des marais, des rives ou aquatique   ► 23
Tige et feuilles poilues. Fruit nettement échancré. Calice à 4 ou 5 lobes. Plante terrestre des endroits secs à frais   ► 25
23 (22)
Présence d'une seule grappe de fleurs par paire de feuilles. Feuilles étroitement lancéolées, larges de 2–5(–8) mm, à petites dents spinescentes espacées et dirigées vers le bas. Fruit profondément échancré 
Veronica scutellata L. – Véronique à écussons
H; 5–30 cm — collinéen–montagnard;
rives à humidité variable, fossés, marais
; Littorellion; Eurasie, Amérique du Nord
VeroScut1.tif
Présence de 2 inflorescences opposées par paire de feuilles. Feuilles entières ou à dents obtuses (et dirigées vers l'avant). Fruit à peine échancré   ► 24
24 (23)
Feuilles brièvement pétiolées, elliptiques à suborbiculaires, vert foncé, luisantes, un peu épaisses. Tige rampante et ascendante, épaisse (large de 3–6 mm), charnue, souvent rougeâtre. Corolle bleu foncé. Fruit à peine échancré 
Veronica beccabunga L. – Véronique beccabunga
H; 30–60 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
bords des ruisseaux, abords des sources, fossés
; Glycero-Sparganion, Cardamino-Montion; Eurasie
VeroBecc1.tif
Au moins les feuilles supérieures sessiles, lancéolées. Tige dressée-ascendante. Corolle bleu clair à rose clair 
Veronica anagallis-aquatica aggr.
collinéen–montagnard;
rives, fossés, roselières
a
Tige plutôt fine, toujours pleine et fortement ramifiée. Fruit ovale, (1,2–)1,5–2 fois plus long que large, nettement plus long que le calice. Feuilles linéaires à étroitement lancéolées, larges de 4–6 mm, toutes sessiles. Pédicelle long de 2–4(–7) mm, glanduleux. Fleurs larges de 3–4(–6) mm, violet clair 
Veronica anagalloides Guss. – Véronique à pédicelle glanduleux
T; 15–30 cm — collinéen;
rives à humidité variable, limoneuses, fossés
; Nanocyperion; Eurasie
VeroAnag1.tif
Tige creuse (parfois pleine chez des formes terrestres chétives), épaisse de 4–15 mm. Fruit 0,8–1,2 fois plus long que large. Feuilles étroites ou largement lancéolées, larges de 4–40 mm   ► b
b
Pédicelles fructifères étalés-dressés, la bractée sous-jacente nettement plus courte (souvent atteignant la moitié du pédicelle). Feuilles inférieures lancéolées, larges de (8–)15–40 mm, atténuées en pétiole court, les supérieures sessiles. Fruit long de 2–3,5 mm (souvent gonflé par la formation de galles !), plus court que le calice, arrondi au sommet, généralement presque aussi large que long. Corolle violet clair, large de 4–8 mm. Pédicelle floral et fructifère glabre ou glanduleux 
Veronica anagallis-aquatica L. – Véronique mouron d'eau
H; 20–50 cm — collinéen–montagnard;
bords des ruisseaux, fossés, roselières
; Glycero-Sparganion; Origine : Eurosibérie
VeroAnagAqua1.tif
Pédicelles fructifères étalés presque à angle droit, environ aussi long que la bractée sous-jacente. Feuilles un peu embrassantes, étroitement lancéolées, ne dépassant pas 10 mm de large, épaisses. Fruit long de 3–4 mm, dépassant le calice. Corolle rose clair à blanche, large de 3–5,5 mm. Pédicelle floral et fructifère à poils glanduleux ou presque glabre 
Veronica catenata Pennell – Véronique à épis lâches
H-T; 10–60 cm — collinéen (–montagnard);
rives riches en substances nutritives, limoneuses, roselières
; Glycero-Sparganion, Bidention; Cosmopolite
VeroCate1.tif
25 (22)
Calice à 4 lobes. Feuilles ovales à elliptiques (rarement largement lancéolées)   ► 26
Calice généralement à 5 lobes. Feuilles lancéolées   ► 29
26 (25)
Tige poilue sur 2 lignes, ascendante à dressée. Fruit plus court que le calice. Feuilles ovales, fortement dentées, atteignant 3,5 cm de long. Fleurs en grappes multiflores, lâches, axillaires. Corolle bleue à veines foncées, lobes bleu foncé à la base, gorge blanche, diamètre 10–14 mm 
Veronica chamaedrys L. – Véronique petit chêne
Ch-H; 10–30 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
prés et pâturages, ourlets herbacés
; Arrhenatherion, Cynosurion, Trifolion medii; Eurasie
VeroCham1.tif
Tige poilue tout autour. Fruit plus long que le calice   ► 27
27 (26)
Plante haute de (20–)30–70 cm. Tige ± dressée. Feuilles ovales-lancéolées, longues de 5–10 cm, fortement dentées en scie, subsessiles, les supérieures acuminées. Fleurs larges de 6–8 mm. Corolle violet clair, large de 6–8 mm. Fruit orbiculaire, aplati, à poils courts. Style plus court que le fruit 
Veronica urticifolia Jacq. – Véronique à feuilles d'ortie
H; (20– )30–70 cm — (collinéen–) montagnard–subalpin;
forêts riches en humus, plutôt humides, mégaphorbiaies, rochers ombragés
; Abieti-Piceion, Abieti-Fagenion, Adenostylion, Cystopteridion; Europe centrale et méridionale
VeroUrti1.tif
Plante haute de 10–20(–30) cm seulement. Tige rampante, radicante, les rameaux fleuris dressés   ► 28
28 (27)
Pétiole court (2–5 mm), beaucoup plus court que le limbe. Feuilles vert clair, crénelées ou finement dentées. Inflorescence en grappe de 12–20 fleurs. Corolle bleu clair. Fruit en coeur, aplati, à poils glanduleux, échancrés. Style environ aussi long que le fruit 
Veronica officinalis L. – Véronique officinale
Ch; 10–20 (–30) cm — collinéen–subalpin;
pelouses maigres pauvres en calcaire, modérément sèches, ourlets herbacés, forêts
; Calluno-Genistion, Nardion, Luzulo-Fagenion, Abieti-Piceion; Eurosibérie, Amérique du Nord
VeroOffi1.tif
Pétiole long (7–15 mm), presque aussi long que le limbe. Feuilles vert foncé, profondément dentées, tronquées à la base. Inflorescence à 2–8 fleurs. Corolle bleu foncé 
Veronica montana L. – Véronique des montagnes
Ch-H; 10–20 (–25) cm — collinéen–montagnard;
forêts de feuillus mixtes fraiches, plutôt pauvres en calcaire, hêtraies
; Luzulo-Fagenion, Abieti-Fagenion, Alnion incanae, Quercion robori-petraeae; Europe, ouest de l'Afrique du Nord
VeroMont1.tif
29 (25)
Tiges stériles couchées (les fleuries ascendantes). Feuilles petites, longues de 0,5–3(–4) cm, dentées ou entières   ► 30
Tiges toutes ascendantes-dressées. Les plus grandes feuilles longues de (3–)4–7 cm, dentées   ► 31
30 (29)
Fruit et sépales à poils appliqués. Feuilles obtuses, ovales ou elliptiques (1,5–3 fois plus longues que larges), longues de 1–2(–3) cm, planes. Corolle large de 10–15 mm, bleu ciel. Style long de 4–5 mm. Fruit oblong, en coeur, à poils appliqués. Style nettement plus long que l'échancrure 
Veronica orsiniana Ten. – Véronique d'Orsini
5–20 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses sèches riches en calcaire
; Xerobromion; Europe méridionale;
Suisse occidentale
VeroOrsi1.tif
Fruit et sépales glabres ou ciliés au bord. Feuilles faiblement acuminées, linéaires ou ovales-lancéolées (3–10 fois plus longues que larges), jusqu'à 3 cm de long, à bord finement denté ou entier, souvent révoluté. Corolle large de 5–10(–14) mm. Style long de 3–5 mm   ►► a
Veronica prostrata L. – Véronique couchée
5–20 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses sèches
; Europe, Asie occidentale
VeroPros1.tif
a
Feuilles oblongues-lancéolées, finement dentées, à poils courts denses. Lobes du calice ciliés. Inflorescence à 20–50 fleurs. Corolle large de 5–9(–11) mm, bleu pâle 
Veronica prostrata L. subsp. prostrata – Véronique couchée
Ch-H; 5–15 cm — collinéen–montagnard;
pelouses maigres sèches et chaudes, riches en calcaire, pelouses steppiques, pinèdes
; Cirsio-Brachypodion; Europe orientale, Asie occidentale
Feuilles linéaires, à bord ± entier, glabres. Inflorescence à 15–25 fleurs. Corolle large de (7–)10–12(–14) mm, bleu foncé 
Veronica prostrata subsp. scheereri J.-P. Brandt – Véronique de Scheerer
Ch-H; 5–20 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches riches en calcaire
; Xerobromion; Europe centrale
31 (29)
Feuilles 1,5–3(–4) fois plus longues que larges, en coeur ou arrondies à la base. Feuilles du haut de la tige (au dessus de l'insertion des inflorescences) ovales-lancéolées, grossièrement dentées, larges de 5–10 mm. Corolle large de 12–18 mm, bleu foncé. Fruit oblong, en coeur, à poils appliqués. Style long de 6–7 mm, nettement plus long que l'échancrure 
Veronica teucrium L. – Véronique germandrée
Ch-H; 20–50 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds, ensoleillés
; Geranion sanguinei; Eurasie
VeroTeuc1.tif
Feuilles 3–10 fois plus longues que larges, atténuées à la base, grossièrement dentées, pouvant dépasser 7 cm de long. Feuilles du haut de la tige (au dessus de l'insertion des inflorescences) entières, larges de 2–3(–5) mm. Corolle large de 9–12 mm, bleu foncé. Style long de 5–6 mm. Calice et fruit poilus 
Veronica austriaca L. – Véronique d'Autriche
Ch-H; 10–40 cm — collinéen–montagnard;
végétations pionnières riches en calcaire, steppes rocheuses
; Xerobromion, Stipo-Poion; Europe orientale
VeroAust1.tif