Trifolium

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Trifolium (Trèfle)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Fleurs jaunes ou brunes   ► 2
Fleurs rouges, roses, blanches (ou blanc jaunâtre)   ► 8
2 (1)
Feuilles supérieures presque opposées. Dents du calice ciliées. Corolle devenant brun foncé après la floraison, donnant un aspect bicolore à l'inflorescence   ► 3
Feuilles toutes alternes. Dents du calice glabres ou presque. Corolle jaune paille après la floraison (tout au plus un peu brunâtre)   ► 4
3 (2)
Fleurs longues de 6-9 mm. Pédicelle environ aussi long que le tube du calice. Inflorescence globuleuse, devenant ovale. Folioles finement dentées tout autour, obtuses ou émarginées (>>) 
Trifolium badium Schreb. – Trèfle brun
H-H.ha; 10–25 cm — subalpin (–alpin);
prés et pâturages de montagne riches en calcaire, plutôt humides
; Caricion ferrugineae, Poion alpinae; Europe centrale et méridionale
TrifBadi1.tif
Fleurs longues de 5-6 mm. Pédicelle nettement plus court que le tube du calice. Inflorescence d'abord ovoïde, devenant allongée-cylindrique. Folioles généralement dentées à l'avant seulement (>>) 
Trifolium spadiceum L. – Trèfle marron
H.ha-T; 20–40 cm — montagnard–subalpin;
prés humides, maigres, marais
; Molinion, Caricion fuscae; Eurosibérie
TrifSpad1.tif
4 (2)
Tige couchée. Inflorescence lâche, pauciflore (1-14 fleurs), à pourtour hémisphérique, large de 6-8 mm   ► 5
Tige ± dressée. Inflorescence dense, multiflore (15-40 fleurs), à pourtour devenant globuleux à ovale, large de 8-14 mm   ► 6
5 (4)
Inflorescence à 1-6 fleurs (rarement plus). Pédicelle 1-1,5 fois plus long que le tube du calice. Stipules lancéolées, non élargies à la base. Tige très fine, courte (haute de 10 cm au plus). Étendard à peine plus long que la gousse mûre 
Trifolium micranthum Viv. – Trèfle à petites fleurs
T; 5–10 cm — kollin;
végétations pionnières xérothermophiles, sur sol sablonneux
; Sedo-Veronicion; Méditerranée
Inflorescence à 4-14 fleurs. Pédicelle plus court que le tube du calice. Stipules ovales (élargies à la base). Tige souvent plus grande (jusqu'à 30 cm). Étendard plié-caréné, deux fois plus long que la gousse mûre 
Trifolium dubium Sibth. – Trèfle douteux
T; 5–15 (–30) cm — collinéen (–subalpin);
pelouses piétinées à humidité variable, riches en substances nutritives, prés gras
; Agropyro-Rumicion, Arrhenatherion; Méditerranée
TrifDubi1.tif
6 (4)
Foliole terminale à pétiolule nettement plus long (>>). Inflorescence large de 8 mm, à fleurs jaune clair 
Trifolium campestre Schreb. – Trèfle champêtre
T; 15–35 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières maigres, plutôt sèches, bords des chemins, pelouses mi-sèches
; Alysso-Sedion, Sedo-Scleranthion, Polygonion avicularis, Mesobromion; Méditerranée; Archéophyte
TrifCamp1.tif
Folioles toutes à pétiolule très court. Inflorescence plus large, à fleurs jaune or   ► 7
7 (6)
Inflorescence d'abord hémisphérique, devenant globuleuse, large de 9-12 mm, à 15-20(-25) fleurs. Stipules en demi-cœur à la base, embrassantes (>>) 
Trifolium patens Schreb. – Trèfle étalé
T; 20–50 cm — collinéen (–montagnard);
prés et pâturages riches en calcaire, plutôt humides, bords des chemins
; Cynosurion, Calthion, Agropyro-Rumicion; Europe méridionale
TrifPate1.tif
Inflorescence globuleuse, large de 10-15 mm, à (20-)25-40 fleurs. Stipules rétrécies à la base, n'entourant pas la tige (>>). Étendard bombé, élargi en cuillère 
Trifolium aureum Pollich – Trèfle doré
H.ha-T; 15–35 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés plutôt secs, buissons
; Trifolion medii, Calluno-Genistion; Europe, Asie occidentale
TrifAure1.tif
8 (1)
Inflorescence très petite (jusqu'à 8 mm de large), sessile, soutenue par une bractée trifoliée. Fleurs blanches ou blanc rosé   ► 9
Inflorescence dépassant 8 mm de large, pédonculée, sans bractée à sa base   ► 11
9 (8)
Folioles longues de 4-6 mm, étroites (>>), 2-3 fois plus longues que large. Corolle longue de 3-4 mm, recouverte par les dents du calice, celui-ci rougeâtre, à poils étalés. Plante de montagne 
Trifolium saxatile All. – Trèfle des rochers
T; 5–15 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
pierriers, alluvions, moraines
; Epilobion fleischeri; Alpes centrales
TrifSaxa1.tif
Folioles longues de 10-20 mm, larges, 1-2 fois plus longues que large. Corolle longue de 4-6 mm, dépassant nettement du calice. Plante de basse altitude   ► 10
10 (9)
Fleurs blanchâtres. Calice non renflé, à dents étalées-recourbés (>>). Nervures latérales des folioles arquées 
Trifolium scabrum L. – Trèfle scabre
T; 5–15 cm — collinéen–montagnard;
végétations pionnières caillouteuses, riches en calcaire
; Alysso-Sedion; Méditerranée
TrifScab1.tif
Fleurs roses. Calice devenant un peu renflé, à dents dressées-étalées (>>). Nervures latérales des folioles droites jusqu'au bord 
Trifolium striatum L. – Trèfle strié
T; 5–30 cm — collinéen (–montagnard);
végétations pionnières caillouteuses, plutôt pauvres en calcaire
; Sedo-Veronicion; Europe occidentale, Méditerranée
TrifStri1.tif
11 (8)
Calice densément velu, les inflorescences évoquant des "pattes de chat". Dents du calice rougeâtres, plus longues que la corolle, celle-ci blanchâtre (devenant rougeâtre) (>>) 
Trifolium arvense L. – Trèfle des champs
T; 10–40 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
végétations pionnières pauvres en calcaire, bords des chemins, champs
; Sedo-Veronicion, Aphanion; Origine : Méditerranée
TrifArve1.tif
Corolle nettement plus longue que le calice. Les inflorescences n'évoquant pas des "pattes de chat"   ► 12
12 (11)
Fleurs blanc pur ou blanc jaunâtre (fleurs fanées souvent teintées de rose ou de brunâtre)   ► 13
Fleurs roses ou rouges   ► 21
13 (12)
Inflorescence à 2-7 fleurs, auxquelles s'ajoutent environ 10 calices stériles (au milieu de l'inflorescence). Fleurs longues de 8-12mm. Tige couchée. Folioles obcordées (>>) 
Trifolium subterraneum L. – Trèfle souterrain
T; 3–15 cm — collinéen;
végétations pionnières méditerranéennes, caillouteuses
; Tuberarietalia guttatae; Méditerranée; Néophyte
TrifSubt1.tif
Inflorescence comportant au moins 10 fleurs. Folioles non obcordées   ► 14
14 (13)
Tige, feuilles (en tout cas la face inférieure) et calice pubescents   ► 15
Tige, feuilles et calice glabres   ► 18
15 (14)
Feuilles finement et régulièrement dentées-spinescentes (>>), généralement glabre dessus, à poils appliquées denses dessous. Fleurs blanches 
Trifolium montanum L. – Trèfle des montagnes
H; 15–50 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
pelouses mi-sèches riches en calcaire, ourlets herbacés, forêts claires
; Mesobromion, Festucion variae, Molinio-Pinion; Europe, Asie occidentale
TrifMont1.tif
Feuilles (presque) entières, poilues sur les deux faces. Fleurs blanc jaunâtre   ► 16
16 (15)
Plante annuelle, faiblement pubescente. Feuilles caulinaires supérieures (presque) opposées. Folioles jusqu'à 3 cm de long, à plus grande largeur au-dessus du milieu (>>). Inflorescence ovoïde, large de 10-20 mm 
Trifolium alexandrinum L. – Trèfle d'Alexandrie
T; 20–70 cm — collinéen–montagnard;
prés gras plutôt secs, champs, terrains vagues
; Arrhenatherion, Dauco-Melilotion; Méditerranée orientale; Néophyte
TrifAlex1.tif
Plante vivace. Feuilles toutes alternes   ► 17
17 (16)
Tige dressée, à poils mous étalés. Folioles étroites, jusqu'à 4 cm de long, obtuses ou émarginées (>>), gris-vert. Inflorescence large de 15-25 mm. Corolle blanc jaunâtre 
Trifolium ochroleucon Huds. – Trèfle jaunâtre
H; 20–40 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds, pelouses mi-sèches
; Geranion sanguinei, Trifolion medii, Mesobromion; Europe, Asie occidentale
TrifOchr1.tif
Tige à poils appliqués. Folioles larges, jusqu'à 3 cm de long, généralement ornés d'un motif gris. Inflorescence large de 25-35 mm. Corolle blanche à blanc jaunâtre, un peu teintée de rougeâtre   ►► 28
Trifolium pratense subsp. nivale (W. D. J. Koch) Ces.
18 (14)
Pédicelles dressés après la floraison, plus courts que le tube du calice (>>) 
Trifolium thalii Vill. – Trèfle de Thal
H; subalpin–alpin;
prés et pâturages de montagne riches en calcaire
; Seslerion, Caricion ferrugineae, Poion alpinae; Europe centrale et sud-ouest
TrifThal1.tif
Pédicelles réfléchis après la floraison (fleurs fanées pendantes), plus longs que le tube du calice (>>)   ► 19
Trifolium Fl 2.tif
19 (18)
Calice à 10 nervures. Pédicelles des fleurs supérieures environ aussi longs que le tube du calice. Dents supérieures de la corolle rapprochées, séparées par un sinus aigus, étroit   ► 20
Calice à 5 nervures. Pédicelles des fleurs supérieures 2-3 fois plus longs que le tube du calice (>>). Dents supérieures du calice non rapprochées, séparées par un sinus arrondi, comme celui des autres dents. Feuilles finement dentées-spinescentes. Jeunes fleurs blanchâtres, devenant roses à brunâtres. Stipules terminées en arête 
Trifolium hybridum L. – Trèfle hybride
10–50 cm — kollin–subalpin;
bords de chemins et de routes
; Néophyte
a
Tiges dressées ou ascendantes, fistuleuses. Fleurs longues de 7-10 mm 
Trifolium hybridum L. subsp. hybridum – Trèfle hybride
H;
prés modérément humides, riches en substances nutritives, ourlets herbacés, bords des chemins
; Calthion, Arrhenatherion, Convolvulion; Origine : Europe orientale; Néophyte
TrifHybr1.tif
Tiges étalées en étoile, non fistuleuses. Fleurs longues de 5-7 mm 
Trifolium hybridum subsp. elegans (Savi) Asch. & Graebn. – Trèfle élégant
H;
pelouses piétinées à sécheresse variable
; Agropyro-Rumicion; Europe sud-est; Néophyte
20 (19)
Tige rampante, radicante, stoloniforme, souvent ramifiée. Folioles longues de 1-4 cm, souvent ornées d'un motif clair. Calice atteignant la moitié de la corolle (>>). Fleurs fanées non teintées de rose 
Trifolium repens L. – Trèfle rampant
kollin–subalpin (–alpin);
gazons, chemins, terrains vagues
; Eurosibérie
TrifRepe1.tif
Tige non radicante, souvent un peu ascendante, non ramifiée. Folioles longues de 1-2 cm, sans motif clair. Calice atteignant le 1/3 de la corolle (>>). Fleurs fanées teintées de rose clair 
Trifolium pallescens Schreb. – Trèfle pâlissant
H; 10–20 cm — subalpin (–alpin);
pierriers pauvres en calcaire, alluvions, moraines
; Epilobion fleischeri, Androsacion alpinae; Europe centrale et méridionale
TrifPall1.tif
21 (12)
Plante acaule, feuilles toutes basales. Fleurs longues de 1,5-2,5 cm, pétiolées (>>). Inflorescence à 6-12 fleurs. Folioles étroites, aigües, jusqu'à 7 cm de long, glabres 
Trifolium alpinum L. – Trèfle des Alpes
H; 5–20 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Nardion; Europe centrale et sud-ouest
TrifAlpi1.tif
Tige et feuilles caulinaires présentes. Inflorescence multiflore   ► 22
22 (21)
Fleurs renversées: carène en haut, étendard en bas (>>). Inflorescence globuleuse, odorante, entourée d'un involucre de bractées dentées atteignant 1 cm de long. Tige couchée-ascendante, épaisse au maximum de 3 mm. Fleurs roses. Corolle longue de 4-8 mm. Tige couchée-ascendante. Plante cultivée et subspontanée 
Trifolium resupinatum L. – Trèfle renversé
(= Trifolium suaveolens Willd.)
T; 10–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs, bords des chemins, terrains vagues
; Agropyro-Rumicion; Méditerranée; Néophyte
TrifResu1.tif
Fleurs normales: étendard en haut, carène en bas. Inflorescence avec ou sans couronne de bractées   ► 23
23 (22)
Inflorescence large de 8-15 mm, entourée d'une couronne de bractées longues de 2-5 mm. Tige couchée, radicante (comme T. repens). Calice renflé après la floraison, formant des boules ouateuses (>>). Fleurs rose clair 
Trifolium fragiferum L. – Trèfle porte-fraise
H; 10–20 cm — collinéen–montagnard;
bords des chemins à humidité variable, rives
; Agropyro-Rumicion; Méditerranée
TrifFrag1.tif
Inflorescence large de 15-40 mm, sans couronne de bractées. Tige non radicante. Calice non renflé après la floraison   ► 24
24 (23)
Inflorescence cylindrique   ► 25
Inflorescence globuleuse à ovoïde, généralement entourée de feuilles   ► 26
25 (24)
Folioles oblongues, glabres, jusqu'à 7 cm de long, vertes foncé (>>). Stipules grandes, entourant le pétiole, plus longues que les folioles. Inflorescence oblongue-cylindrique. Fleurs rouge foncé 
Trifolium rubens L. – Trèfle pourpre
H; 20–60 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds
; Geranion sanguinei; Europe centrale
TrifRube1.tif
Folioles orbiculaires, mollement velues (>>). Stipules atteignant la moitié du pétiole, membraneuses. Inflorescence d'abord ovale allongée, devenant cylindrique, longue de 3-5 cm. Fleurs rouge incarnat (rarement roses ou blanchâtres) 
Trifolium incarnatum L. – Trèfle incarnat
T; 20–50 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs, terrains vagues, bords des chemins
; Arrhenatherion, Dauco-Melilotion, Fumario-Euphorbion; Europe sud-est; Néophyte
TrifInca1.tif
26 (24)
Feuilles presque glabres, finement dentées. Calice à 5 nervures. Fleurs pédicellées, le pédicelle jusqu'à 3 fois plus long que le tube du calice. Jeunes fleurs blanchâtres, devenant roses à brunâtres. Stipules terminées en arête   ►► 19
Trifolium hybridum L.
Feuilles poilues, au moins dessous, entières. Calice à 10-20 nervures. Inflorescence à fleurs sessiles ou subsessiles. Corolle rose ou rouge   ► 27
27 (26)
Tube du calice glabre à l'extérieur. Folioles (presque) glabres dessus, souvent à motif gris (>>). Fleurs longues de 15-20mm 
Trifolium medium L. – Trèfle intermédiaire
H; 15–45 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés modérément secs, lisières
; Trifolion medii; Eurosibérie
TrifMedi1.tif
Tube du calice velu à l'extérieur. Folioles glabres ou poilues dessus   ► 28
28 (27)
Calice à 20 nervures. Folioles oblongues-lancéolées, longues de 2-5 cm, glabrescentes dessus, sans motif gris (>>). Stipules régulièrement atténuées en pointe poilue 
Trifolium alpestre L. – Trèfle alpestre
H; 15–40 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds, lisières, chênaies
; Geranion sanguinei, Quercion pubescenti-petraeae; Europe
TrifAlpe1.tif
Calice à 10 nervures. Folioles elliptiques à obovales, poilues dessus, à motif gris (>>). Stipules brusquement contractées en pointe courte ciliée 
Trifolium pratense L. – Trèfle des prés
15–40 cm — kollin–alpin;
prairies, forêts claires
TrifPrat1.tif
a
Fleurs pourpre rose 
Trifolium pratense L. subsp. pratense – Trèfle des prés
H-T; collinéen–subalpin (–alpin);
prés et pâturages, ourlets herbacés
; Arrhenatherion, Polygono-Trisetion, Cynosurion, Nardion; Eurosibérie
Fleurs blanc jaunâtre ou blanc rosé 
Trifolium pratense subsp. nivale (W. D. J. Koch) Ces. – Trèfle des neiges
H-H.ha; (subalpin–) alpin;
prés et pâturages de montagne
; Poion alpinae; Europe centrale et méridionale