Thesium

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Thesium (Thésium)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Plante fortement ramifiée à la base (donc à nombreuses tiges !). Touffe de feuilles filiformes au sommet de chaque tige, en dessus de l'inflorescence. Sous chaque fleur 1 bractée seulement. Feuilles très étroites, larges seulement de 1–3 mm, uninervées. Fleurs pentamères 
Thesium rostratum Mert. & W. D. J. Koch – Thésium rostré
G.he; 10–30 cm — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, riches en calcaire, pinèdes
; Erico-Pinion sylvestris, Geranion sanguinei; Europe centrale
ThesRost Infl 1.tif
Tige portant des fleurs jusqu'au sommet. Sous chaque fleur 3 bractées   ► 2
2 (1)
Inflorescence simple (rameaux de l'inflorescence à 1 fleur). Périgone enroulé, après la floraison, seulement à l'extrémité, égalant le fruit ou plus long   ► 3
Inflorescence ramifiée (rameaux de l'inflorescence portant plusieurs fleurs). Périgone enroulé, après la floraison, jusqu'à la base, plus court que le fruit   ► 4
3 (2)
Fleurs généralement tétramères. Ramuscules florifères unilatéraux, inflorescence dense. Bractées entières. Périgone à la fructification 2–3 fois plus long que le fruit. Feuilles étroitement linéaires, uninervées 
Thesium alpinum L. – Thésium des Alpes
H.he; 10–40 cm — montagnard–alpin;
pelouses de montagne ensoleillées, riches en calcaire
; Seslerion; Europe
ThesAlpi Fl 2.tif
ThesAlpi Fl 1.tif
Fleurs généralement pentamères. Ramuscules florifères multilatéraux, inflorescence lâche. Bractées denticulées (loupe !), scabres. Périgone à la fructification 1–2 fois plus long que le fruit. Feuilles linéaires, faiblement trinervées 
Thesium pyrenaicum Pourr. – Thésium des Pyrénées
H.he; 15–50 cm — (collinéen–) montagnard–alpin;
pelouses maigres pauvres en calcaire, plutôt sèches
; Nardion, Festucion variae, Calluno-Genistion; Europe centrale et méridionale
ThesPyre Fl 2.tif
ThesPyre Fl 1.tif
4 (2)
Feuilles étroitement linéaires, larges de 1–2 mm, uninervées. Plante couchée-ascendante. Pédicelles et bractées scabres (munis de petites denticules visibles avec un fort grossissement !) 
Thesium humifusum DC. – Thésium couché
G.he; 10–20 cm — collinéen;
près secs riches en calcaire
; Xerobromion; Europe occidentale
Feuilles lancéolées, larges de 2–8 mm, trinervées en tout cas à la base (loupe !)   ► 5
5 (4)
Feuilles larges de 4–8 mm, à 3–5 nervures bien marquées jusqu'à l'extrémité. Plante glauque, sans stolons. Tige épaisse de 2–4 mm, dressée. Rameaux de l'inflorescence fins, cylindrique 
Thesium bavarum Schrank – Thésium de Bavière
G.he; 30–80 cm — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, chênaies claires, pinèdes
; Geranion sanguinei, Quercion pubescenti-petraeae, Erico-Pinion sylvestris; Europe orientale
ThesBava Lf 1.tif
Feuilles larges de 1–3(–4) mm, trinervées seulement à la base. Plante jaune-vert, stolonifère. Tige fine, 1–2 mm d'épaisseur, dressée ou ascendante. Rameaux de l'inflorescence épais, anguleux 
Thesium linophyllon L. – Thésium à feuilles de lin
G.he; 15–50 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches riches en calcaire, ourlets herbacés ensoleillés, pelouses steppiques
; Cirsio-Brachypodion, Geranion sanguinei; Europe orientale
ThesLino Lf 1.tif