Salvia

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Salvia (Sauge)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Fleurs jaune clair, longues de 3–4 cm. Plante, surtout l'inflorescence, glanduleuse-visqueuse. Feuilles ovales-hastées, à lobes étalés, acuminées, crénelées-dentées, à long pétiole 
Salvia glutinosa L. – Sauge glutineuse
H; 40–100 cm — montagnard;
forêts de feuillus mixtes riches en plantes herbacées, mégaphorbiaies
; Fagetalia, Tilion platyphylli, Lunario-Acerion, Adenostylion; Eurasie
SalvGlut1.tif
Fleurs bleues à violettes (rarement rougeâtre)   ► 2
2 (1)
Tige ligneuse à la base (plante suffrutescente). Feuilles très aromatiques, lancéolées, obtuses, atténuées, ridées-réticulées, faiblement crénelées. Fleurs en pseudoverticilles espacés. Bractées plus courtes que le calice, souvent lavées de violet, promptement caduques. Corolle bleu violacé, longue de 1,7–2,5 cm. Lèvre supérieure de la corolle ± droite 
Salvia officinalis L. – Sauge officinale
Cp; 50–100 cm — collinéen;
bords des jardins secs et chauds, landes rocheuses
; Convolvulo-Agropyrion, Xerobromion; Europe méridionale; archéophyte cultivé
Plante herbacée. Feuilles cordées ou arrondies à la base (mais non atténuées en pétiole)   ► 3
3 (2)
Faux verticilles à 16–30 fleurs. Feuilles inférieures généralement pennatiséquées, à 1–2 paires de divisions. Calice violacé, poilu. Corolle violet clair, longue de 1–1,5 cm, lèvre supérieure rétrécie à la base, ± droite 
Salvia verticillata L. – Sauge verticillée
H; 30–60 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
terrains vagues secs et chauds, terrains ferroviaires, ourlets herbacés
; Onopordion, Convolvulo-Agropyrion; Méditerranée orientale; néophyte
SalvVert1.tif
Faux verticilles à 2–8(–10) fleurs. Feuilles toutes non pennatiséquées   ► 4
4 (3)
Plante bisannuelle. Tige crépue-tomenteuse. Feuilles basales larges de (3–)5–15 cm. Dents du calice à arête sétacée (arête > 1 mm)   ► 5
Plante vivace. Tige à poils droits. Feuilles basales larges de 2–5(–8) cm. Lobes du calice aigus mais non aristés   ► 6
5 (4)
Tige (dans le haut) et calice à poils glanduleux. Feuilles grises-tomenteuses. Bractées beaucoup plus longues que le calice. Corolle longue de 2–3 cm, bleu clair à rose 
Salvia sclarea L. – Sauge sclarée
H.ha; 40–80 cm — collinéen;
pelouses rocheuses méditerranéennes
; Thero-Brachypodietalia; Méditerranée; néophyte
Tige et calice à poils laineux mais non glanduleux. Feuilles (jeunes) blanches-laineuses. Bractées au maximum égalant le calice. Corolle longue de 1,5–2 cm, blanchâtre 
Salvia aethiopis L. – Sauge d'Ethiopie
H.ha; 30–80 cm — collinéen;
terrains rudéraux
; cultivé
6 (4)
Feuilles doublement dentées, dents principales grossières et profondes, face supérieure fortement ridée-réticulée. Bractées inférieures dépassant les fleurs. Pseudoverticilles à 6–10 fleurs. Corolle lilas ou violet clair (parfois bleu clair ou blanche), longue de 6–10(–15) mm. Calice long de 6–7 mm, à poils blancs 
Salvia verbenaca L. – Sauge fausse verveine
H; 20–60 cm — collinéen;
pelouses sèches et chaudes, un peu rudérales, terrains vagues, végétations pionnières
; Convolvulo-Agropyrion, Thero-Brachypodietalia; Méditerranée; néophyte
Feuilles crénelées ou dentées, à dents égales ou inégales mais non double   ► 7
7 (6)
Feuilles finement et régulièrement crénelées-denticulées, les basales sèches à la floraison. Hybride S. nemorosa et S. pratensis 
Salvia ×sylvestris L. – Sauge des bois
H; 20–50 cm — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, un peu rudéraux, pelouses sèches
; Onopordion, Convolvulo-Agropyrion; Europe orientale, Asie occidentale; néophyte
Feuilles grossièrement et inégalement dentées, les basales présentes à la floraison, longuement pétiolées, ridées-réticulées. Corolle longue de 20–25 mm, bleu violacé (rarement rose) à lèvre supérieure haute, courbée en faucille, comprimée latéralement 
Salvia pratensis L. – Sauge des prés
H; 30–60 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
prés et pâturages ensoleillés, ourlets herbacés
; Mesobromion, Arrhenatherion, Trifolion medii; Origine : Méditerranée
SalvPrat1.tif