Rosa

From FloraWiki - le wiki sur la flore suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Rosa (Rosier)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Styles réunis en une colonne en forme de massue, dépassant largement la fleur ou le fruit (cynorrhodon)   ► 2
Styles libres formant un dôme sphérique ou hémisphérique   ► 4
2 (1)
Rameaux floraux divisés en panicules très florifères, diamètre des fleurs : 2–3 cm. Stipules frangées (laciniées) 
Rosa multiflora Thunb. – Rosier à fleurs nombreuses
P.li; –2 m —
buissons, lisières, haies
; Origine : Asie orientale; néophyte
RosaMult Fr 1.tif
Rameaux floraux pauciflores. Fleurs de 3–5 cm de diamètre. Stipules entières   ► 3
3 (2)
Colonne stylaire au moins aussi longue que les étamines, plateau stylaire non conique. Rameaux minces, aiguillons faiblement recourbés. Feuilles à 5–7 folioles, (presque) glabres 
Rosa arvensis Huds. – Rose des champs
Ph.li; –1 m — collinéen–montagnard;
forêts claires, riches en calcaire, lisières, haies
; Carpinion betuli, Tilion platyphylli; Europe
RosaArve Fr 1.tif
Colonne stylaire nettement plus courte que les étamines, base conique. Buisson à rameaux arqués retombants, aiguillons robustes et recourbés en faux 
Rosa stylosa Desv. – Rosier à styles soudés
Ph.li; 2–3 m — collinéen–montagnard;
forêts de feuillus sèches et chaudes, claires, buissons, haies; lisières sèches et chaudes, buissons
; Carpinion betuli, Pruno-Rubion; Europe occidentale
RosaStyl Fr 1.tif
4 (1)
Tous les sépales entiers, avec de rares petits filaments sur la frange   ► 5
Sépales en partie pennés   ► 9
5 (4)
Face inférieure des feuilles et pétiole densément recouverts de poils courts   ► 6
Face inférieure des feuilles et pétiole glabres   ► 7
6 (5)
Jeunes rameaux et aiguillons glabres, pédicelles glabres, sans glandes. Rameaux nettement brun rouge (nom français !), aiguillons robustes, fortement recourbés, souvent géminés en-dessous des stipules. Fleurs le plus souvent solitaires, rose vif 
Rosa majalis Herrm. – Rosier cannelle
Ph; 100–150 (–200) cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
buissons pionniers, caillouteux, forêts alluviales
; Alnion incanae, Berberidion; Eurosibérie
RosaMaja Fr 1.tif
Jeunes rameaux et aiguillons densément feutrés, pédicelles avec poils glanduleux. Rameaux épais, brun gris, robustes. Feuilles grandes, à 7–9 folioles, vert foncé, brillantes 
Rosa rugosa Thunb. – Rosier à feuilles rugueuses
Ph; –2.5 m — collinéen–montagnard;
buissons, haies
; Origine : Asie orientale; néophyte
7 (5)
Buisson peu élevé (10–80 cm de haut), formant des colonies par des rejets. Rameaux épais recouverts d'aiguillons droits. Feuilles à 7–11 folioles vert pâle. Folioles à peine plus longues que larges. Fleurs blanches. Cynorrhodon presque noirs 
Rosa spinosissima L. – Rosier à feuilles de boucage
Ph-Cp; 10–80 cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés secs et chauds, caillouteux, pelouses rocheuses
; Geranion sanguinei; Eurasie
RosaSpin Fr 1.tif
Buisson plus élevé. Aiguillons isolés ou géminés   ► 8
8 (7)
Rameaux floraux inermes, feuilles vertes. Rameaux anciens portant des aiguillons recourbés en faux à la base. Feuilles à 7–9 folioles, vert foncé. Cynorrhodon allongé en forme de bouteille 
Rosa pendulina L. – Rosier des Alpes
Ph; 0.5–2 m — montagnard–subalpin (–alpin);
forêts de montagne claires, mégaphorbiaies, buissons
; Alnenion viridis, Ericion; Europe centrale et méridionale
RosaPend Fr 1.tif
Rameaux floraux portant des aiguillons. Feuilles glauques à vert gris rougeâtre, aux nervures lavées de pourpre. Rameaux pruineux bleutés. Aiguillons petits, droits ou légèrement recourbés. Folioles étroites. Pédicelles glabres. Cynorrhodon sphérique 
Rosa glauca Pourr. – Rosier glauque
Ph; 1–3 m — (collinéen–) montagnard–subalpin;
buissons secs, murgiers
; Berberidion; Europe centrale et méridionale
RosaGlau Fr 1.tif
9 (4)
Feuilles à (3–)5(–7) folioles, fermes, presque coriaces, rêche dessous (de par la présence de soies glanduleuses) et à nervation saillante, presque glabre et ± luisantes dessus. Rameaux souvent à aiguillons hétérogènes. Plantes formant souvent de denses peuplements avec ses stolons souterrains   ► 10
Feuilles comptant généralement 7 folioles, molles, glabres ou poilus, non clairement rêches dessous   ► 11
10 (9)
La plupart des feuilles à (3–)5 folioles. Arbuste bas de 0,3–1 m de haut, à rameaux courts. Aiguillons très inégaux: grands aiguillons arqués en faux entremêlés de fines acicules denses 
Rosa gallica L. – Rosier de France
Ph; 0.2–1 m — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, buissons
; Geranion sanguinei; Europe méridionale
RosaGall Fr 1.tif
Feuilles à (5–)7 folioles. Pétiole et nervures rêches de par la présence de soies glanduleuses. Buisson dressé de 1–2,5 m de haut, à rameaux arqués retombants (comme R. canina). Aiguillons étroits, droits à légèrement recourbés en faux, entremêlés parfois d'acicules 
Rosa jundzillii Besser – Rosier de Jundzill
Ph; 0.3–1.5 m — collinéen–montagnard;
buissons secs et chauds, murgiers
; Berberidion, Quercion pubescenti-petraeae; Europe;
Il existe de nombreuses formes intermédiaires entre R. gallica et R. canina possédant des caractères des deux espèces (même si ce ne sont souvent probablement pas des hybrides de 1e génération)
RosaJund Fr 1.tif
11 (9)
Folioles à limbe complètement glabres sur les deux faces, glabres ou avec des glandes pédicellées sur les nervures principales 
Rosa canina aggr.
a
Pédicelles non glanduleux. Aiguillons généralement crochus (observer plusieurs rameaux!)   ► b
Rosa Stachel hakig.tif
Pédicelles glanduleux. Aiguillons droits à recourbés en faux   ► d
Rosa Stachel schwachsichelig.tif
b
Sépales rabattus rapidement après la floraison et déjà caducs durant le mûrissement du fruit. Cynorrhodon polymorphe, canal stigmatique de 0,5–0,8 mm. Buisson portant de longs rameaux arqués et retombants, aiguillons nettement crochus sur les rameaux floraux adultes 
Rosa canina L. – Rosier des chiens
Ph; 0.3–2 m — collinéen–montagnard (–subalpin);
lisières, haies
; Pruno-Rubion; Eurasie
RosaCani Fr 1.tif
Sépales caducs seulement après maturité des fruits, canal stigmatique d'au moins (0,8) 1 mm de diamètre   ► c
c
Sépales dirigés vers l'avant pendant et après la maturation du fruit, cynorrhodons sphériques (rarement un peu ovoïdes) ; canal stigmatique de 1,5–3 mm. Buisson d'allure ramassée, sans rameaux allongés et surplombants, aiguillons plus crochus sur les rameaux floraux adultes 
Rosa dumalis Bechst. – Rosier des Vosges
Ph; montagnard–subalpin;
lisières sèches, haies, murgiers
; Berberidion
RosaDuma Fru.tif
Sépales dirigés irrégulièrement : tantôt vers l'avant, tantôt étalés, tantôt rabattus, tombant peu après la maturité des fruits, canal stigmatique de 1–1,5 mm chez quelques fruits au moins. Buisson se situant dans toutes les particularités entre R. canina et R. dumalis 
Rosa subcanina (Christ) R. Keller – Rosier d'Afzelius
Ph; collinéen–montagnard;
lisières, haies
; Pruno-Rubion, Berberidion;
fréquent et très rèpandu
RosaSbca Fr 1.tif
d
Sépales étalés ou rabattus après la floraison, rapidement caducs. Canal stigmatique étroit : 0,5–1,5 mm de diamètre. Buisson avec prolongements rameux souvent rougeâtres. Aiguillons étroits, légèrement recourbés en faux, mais jamais crochus. Folioles de formes très variables, glabres sur les deux faces, souvent recouvertes d'une pruine bleutée ; rachis non pubescent mais avec de nombreuses glandes 
Rosa chavinii Rapin – Rosier de Chavin
Ph; 0.5–3 m — collinéen–montagnard;
éboulis, végétations pionnières ligneuses, buissons
; Stipion calamagrostis, Berberidion; Alpes occidentales
RosaChav Fr 1.tif
Tépales persistants, dirigés vers le haut après la floraison. Canal stigmatique moyennement large : 1,5–2,5 mm de diamètre. Feuilles glabres sur les deux faces, souvent munies de glandes rougeâtres. Buisson avec prolongements en surplomb. Aiguillons étroits, un peu recourbés en faux. Feuilles souvent recouvertes de pruine bleu gris, folioles presque rondes, au contour émoussé 
Rosa montana Chaix – Rosier des montagnes
Ph; 1–3 m — collinéen–subalpin (–alpin);
buissons secs et chauds, caillouteux, éboulis mouvants
; Berberidion, Stipion calamagrostis; Europe centrale et méridionale
RosaMont Fr 1.tif
Dessous des folioles portant des poils simples (au moins sur les nervures latérales), ainsi que, souvent, de glandes ou de poils glanduleux   ► 12
12 (11)
Feuilles glanduleuses collantes, à odeur de pomme ou de vin quand elles sont écrasées ; en plus des nervures, des glandes recouvrent aussi la surface inférieure des folioles. Aiguillons robustes, recourbés en faux 
Rosa rubiginosa aggr.
a
Folioles devenant plus étroites à la base, souvent presque en coin. Pédicelles sans poils glanduleux, ou rarement légèrement glanduleux   ► b
Folioles largement arrondies à la base, jusqu'à faiblement cordées. Pédicelles densément glanduleux   ► d
b
Après floraison, sépales dirigés obliquement vers l'avant, canal stigmatique de 1,2–2 mm. Buisson formé de rejets à rameaux courts, aiguillons recourbés en faux à crochus, souvent géminés à la base des feuilles. Pétiole densément glanduleux, folioles gris vert, devenant brillantes 
Rosa elliptica Tausch – Rosier à feuilles elliptiques
Ph-Cp; 0.5–3 m — collinéen–montagnard (–subalpin);
buissons secs, haies, murgiers
; Berberidion; Europe
RosaElli Fr 1.tif
Sépales étalés ou rabattus après la floraison ; canal stigmatique de 0,5–1,2 mm   ► c
c
Sépales en partie étalés et en partie rabattus après la floraison (irrégulièrement) ; canal stigmatique de 0,8–1,2 mm. Aiguillons recourbés en faux à crochus. Pétiole glanduleux ; folioles étroites, gris vert à vert foncé 
Rosa inodora Fr. – Rosier inodore
bords de chemins secs, pelouses mi-sèches
Sépales rabattus après la floraison ; canal stigmatique de 0,5–0,8 mm. Buisson à longs rameaux nettement arqués, aiguillons recourbés en faux jusqu'à crochus. Pétiole densément glanduleux. Folioles étroites, grises à vert foncé, densément glanduleuses 
Rosa agrestis Savi – Rosier agreste
Ph; 0.5–3 m — collinéen–montagnard;
buissons secs et chauds, lisières
; Berberidion; Europe
RosaAgre Fr 1.tif
d
Après floraison, sépales dirigés obliquement vers l'avant, canal stigmatique de 1–2 mm. Buisson à rameaux courts ; aiguillons hétérogènes : présence d'aiguillons robustes et crochus ainsi que d'acicules presque droits. Folioles petites, arrondies à la base, vert clair 
Rosa rubiginosa L. – Rosier églantier
Ph; 0.5–3 m — collinéen–montagnard (–subalpin);
buissons secs, pelouses sèches
; Berberidion; Eurasie
RosaRubi Fr 1.tif
Sépales étalés ou rabattus après la floraison ; canal stigmatique de 0,5–1,2 mm   ► e
e
Sépales en partie étalés et en partie rabattus après la floraison (irrégulièrement) ; canal stigmatique de 0,8–1,2 mm 
Rosa gremlii (Christ) Gremli – Rosier de Gremli
buissons secs, pelouses sèches
;
Se situe entre les caractéristiques de R. rubiginosa et R. micrantha
Sépales rabattus après la floraison ; canal stigmatique de 0,6–0,8 mm. Buisson à rameaux longs, aiguillons uniformes, robustes et crochus. Folioles petites, ovoïdes, dessus vert foncé 
Rosa micrantha Sm. – Rosier à petites fleurs
Ph; 0.5–3 m — collinéen–montagnard;
buissons secs et chauds, pinèdes
; Berberidion, Erico-Pinion sylvestris; Europe, Méditerranée
RosaMicr Fr 1.tif
Feuilles non densément glanduleuses-visqueuses, inodores ou à odeur de résine   ► 13
13 (12)
Feuilles densément velues de chaque côté, aiguillons droits ou légèrement recourbés en faux mais jamais crochus. Folioles à dents doubles et glanduleuses. Pédicelle, réceptacle floral et fruit recouverts de nombreux poils glanduleux 
Rosa tomentosa aggr.
a
Aiguillons des rameaux floraux bien droits, sépales dressés vers l'avant après maturité, canal stigmatique dépassant 2 mm de diamètre   ► b
Rosa Stachel gerade.tif
Aiguillons légèrement recourbés, sépales étalés ou rabattus après maturité, canal stigmatique de 1–1,5 mm   ► c
b
Folioles gris bleuté, souvent glabrescentes dessus, de manière typique deux fois plus longues que larges, foliole terminale dépassant souvent largement les 3 cm. Buisson ramassé, aux rameaux courts, formé de rejets en colonies ; aiguillons robustes, presque droits 
Rosa villosa L. – Rosier pommier
Ph; 1–2 m — montagnard–subalpin;
buissons secs, caillouteux, éboulis
; Berberidion, Stipion calamagrostis; Europe centrale et méridionale
RosaVill Fr 1.tif
Folioles vert gris et velues de chaque côté, 1–1,5 fois plus long que large, foliole terminale ne dépassant pas 2 cm. Buisson ramassé, à rameaux courts ; aiguillons étroits, droits 
Rosa mollis Sm. – Rosier à feuilles molles
Ph; 1–2 m — montagnard–subalpin;
buissons secs, caillouteux
; Berberidion; Europe occidentale et septentrionale;
présence en Suisse incertaine
c
Sépales rabattus après floraison, rapidement caducs. Pédicelle plus long que le fruit. Buisson avec rameaux arqués et surplombants, aiguillons robustes, légèrement recourbés en faux, feuilles nettement vert gris, molles, folioles étroites 
Rosa tomentosa Sm. – Rosier tomenteux
Ph; 1–2 m — collinéen–montagnard;
buissons secs et chauds, forêts de feuillus claires
; Berberidion, Quercion pubescenti-petraeae; Europe
Sépales étalés après la floraison, longtemps persistants, pédicelle plus long ou plus court que le fruit   ► d
d
Pédicelle plus long que le fruit, canal stigmatique entre 0,8 et 1,5 mm. Forme se situant entre R. tomentosa et R. sherardii 
Rosa pseudoscabriuscula (R. Keller) A. W. Hill – Rosier un peu scabre
lisières sèches et chaudes, buissons
RosaPseu Fr 1.tif
Pédicelle pas plus long que le fruit ; canal stigmatique de 2–3 mm. Buisson formé de rejets à rameaux courts. Aiguillons robustes légèrement recourbés en faux. Feuilles vert gris, densément poilues de chaque côté. Pédicelle court comme le fruit, recouvert de poils glanduleux 
Rosa sherardii Davies – Rosier de Sherard
Ph; 1–2 m — collinéen–montagnard;
lisières sèches et chaudes, buissons
; Berberidion; Europe
RosaSher Fr 1.tif
Feuilles tout au plus à poils appliqués épars à glabre dessus, ± densément tomenteuses dessous (sur les feuilles âgées : clairement poilues sur les nervures). Aiguillons droits, recourbés en faux ou crochus 
Rosa corymbifera aggr.
a
Folioles à nombreuses petites glandes dessus (loupe ! observer les folioles de jeunes rameaux!), sinon glabres ou à poils appliqués. Aiguillons hétérogènes, aciculaires à courbé en faux, souvent géminés ou verticillés. Marge des feuilles plusieurs fois dentée glanduleuse. Buisson à allure ramassée à lâche (1–2 m de haut) 
Rosa rhaetica Gremli – Rosier rhétique
Ph;
buissons secs, rocheux, haies
; Berberidion
RosaRhae Fr 1.tif
Folioles dépourvues de glandes dessus. Aiguillons généralement tous semblables et non verticillés (voir cependant R. uriensis  ► b
b
Pédicelles à nombreux poils glanduleux stipités entourant souvent encore la base du fruit. Aiguillons généralement droits à courbés en faux   ► c
Rosa Stachel schwachsichelig.tif
Pédicelle sans glandes. Aiguillons robustes, crochus (observer plusieurs rameaux!)   ► e
Rosa Stachel hakig.tif
c
Aiguillons triangulaires-crochus, souvent un peu grossiers. Plateau stylaire très nettement conique 
Rosa stylosa Desv. – Rosier à styles soudés
Ph.li; 2–3 m — collinéen–montagnard;
forêts de feuillus sèches et chaudes, claires, buissons, haies; lisières sèches et chaudes, buissons
; Carpinion betuli, Pruno-Rubion; Europe occidentale
RosaStyl Fr 1.tif
Aiguillons droit au légèrement courbé en faux, souvent entremêlés d'acicules ou de soies aciculaires   ► d
d
Sépales étalés à rabattus après la floraison, rapidement caducs. Canal stigmatique étroit : 0,8–1,2 mm de diamètre. Buisson plutôt bas (environ 1–1,5 m de haut), à rejets droits, à aiguillons tous semblables. Feuilles glanduleuses dessous (en particulier sur les nervures et vers la marge). Marge doublement dentée-glanduleuse. Cynorrhodon ± sphérique 
Rosa abietina Christ – Rosier des sapins
Ph; 0.3–2 m — collinéen–montagnard (–subalpin);
forêts claires, buissons
; Berberidion; Alpes
RosaAbie Fr 1.tif
Sépales dirigés vers l'avant après la floraison, persistants. Canal stigmatique moyen : 1,5–3 mm de diamètre. Cynorrhodon et pédicelle, en plus des glandes pédicelles, munis aussi d'acicules et de soies aciculaires. Buisson bas (0,5–1,5 m de haut). Rameaux souvent recouverts d'une pruine bleutée. Aiguillons recourbés en faux, souvent nombreux en verticilles. Folioles à poils appliqués dessus et pubescentes dessous ; marge doublement dentée-glanduleuse, rachis pubescent à poils glanduleux 
Rosa uriensis (Christ) Puget – Rosier d'Uri
Ph;
buissons secs, caillouteux
; Berberidion;
alpes centrales
e
Sépales dirigés vers l'avant après la floraison, persistants. Canal stigmatique moyen : 1,5–2,5 mm. Folioles presque entièrement dépourvues de glandes, grande, poilues des deux côté et paraissant ainsi légèrement brillantes. Marge des feuilles simplement dentée, à dent non glanduleuses. Pétiole laineux, non glanduleux. Buisson atteignant 1,5 m de haut, ramassé, aux rameaux courts souvent recouverts d'une pruine bleutée 
Rosa caesia Sm. – Rosier à feuilles coriaces
0.3–2 m — montagnard–subalpin;
lisières modérément sèches, buissons
; Europe
RosaCaes Fr 1.tif
Sépales étalés à rabattus après la floraison, rapidement caducs. Canal stigmatique étroit : 0,5–1,5 mm de diamètre   ► f
f
Folioles munies de glandes rouges au moins dessous le long des nervures et sur la marge (loupe ! observer sur les jeunes pousses). Marge des feuilles toujours plusieurs fois dentée-glanduleuse. Sépales rabattus après floraison, rapidement caducs. Canal stigmatique de 0,5–0,8 mm. Buisson dressé (1–2,5 m de haut) à longs rameaux arqués (comme R. canina
Rosa tomentella Léman – Rosier à feuilles obtuses
Ph; collinéen–subalpin;
buissons secs, haies
; Berberidion; Europe
RosaTomentella Fr 1.tif
Folioles non glanduleuses dessous (excepté quelques glandes «perdues» sur la nervure principale)   ► g
g
Sépales en partie étalés et en partie rabattus après la floraison. Canal stigmatique de 0,8–1,5 mm. Folioles vert à vert bleuâtre, généralement glabre dessus. Pédicelle généralement plus courts que les bractées. Arbuste dressé allongé ou ramassé (1–2 m de haut) 
Rosa subcollina (Christ) R. Keller – Rosier faux rosier des collines
Ph;
lisières, haies, buissons
; Berberidion, Pruno-Rubion;
Forme intermédiaire entre R. corymbifera et R. caesia. Répartition mal connue
RosaSbco Fr 1.tif
Sépales rabattus après floraison, rapidement caducs. Canal stigmatique de 0,5–0,8 mm. Folioles vertes, généralement glabres dessus. Pédicelle duveteux. Pédicelle fructifère généralement plus long que sa bractée. Buisson dressé (1–3 m de haut) à rameaux arqués retombant (comme R. canina). Aiguillons robustes, crochus 
Rosa corymbifera Borkh. – Rosier corymbifère
Ph; 0.3–2 m — collinéen–montagnard (–subalpin);
lisières modérément sèches, buissons
; Pruno-Rubion, Berberidion; Europe
RosaCory Fr 1.tif