Pulsatilla

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Pulsatilla (Pulsatille)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Bractées pétiolées, non soudées en gaine, semblables aux feuilles basales, plusieurs fois pennatiséquées, à segments incisés. Fleurs cupuliformes, dressées 
Pulsatilla alpina (L.) Delarbre – Pulsatille des Alpes
H; 20–50 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne, brousses d'arbustes nains
; Europe centrale et méridionale
a
Fleurs jaune soufre. Fruits (sans le prolongement plumeux) longs d'environ 4 mm. Plante sur silice 
Pulsatilla alpina subsp. apiifolia (Scop.) Nyman – Pulsatille soufrée
H;
pâturages de montagne pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Nardion, Festucion variae, Juniperion nanae
Fleurs blanches, souvent un peu bleuâtres à l'extérieur   ► b
b
Diamètre des fleurs 4–6 cm. Fruits (sans le prolongement plumeux) longs d'environ 5 mm. Divisions de dernier ordre des feuilles basales pennatipartites, limbe poilu, à peine recourbé sur le pétiole. Plante calcicole 
Pulsatilla alpina (L.) Delarbre subsp. alpina – Pulsatille des Alpes
H;
pelouses de montagne riches en calcaire, pâturages de montagne
; Caricion ferrugineae, Seslerion
Diamètre des fleurs 3–4 cm, plante sur silice. Divisions de dernier ordre des feuilles basales pennatifides, limbe presque glabre, nettement recourbé contre le pétiole 
Pulsatilla alpina subsp. alba Zämelis & Paegle – Anémone d'Autriche
H; 5–25 cm — alpin;
pelouses alpines sur silice
;
Uniquement au Col de l'Umbrail
Bractées foliacées non pétiolées, soudées en gaine à la base, à divisions palmées. Fleurs généralement un peu penchées   ► 2
2 (1)
Fleurs blanches à l'intérieur, rose clair à teintées de violet clair à l'extérieur. Feuilles basales persistantes, pennatiséquées, à 2–3 paires de divisions, les divisions découpées en 3–5 lobes 
Pulsatilla vernalis (L.) Mill. – Pulsatille du printemps
H; 5–15 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
pelouses des crêtes sèches, plutôt pauvres en calcaire, pâturages de montagne, brousses d'arbustes nains
; Caricion curvulae, Elynion, Loiseleurio-Vaccinion; Europe
Fleurs bleues à violet noirâtre à l'intérieur. Feuilles basales non persistantes   ► 3
3 (2)
Feuilles pennatiséquées, les divisions profondément pennatipartites à segments (division de 2e ordre) lancéolées à obovales, larges de 2–8 mm   ► 4
Feuilles bi-quadripennatiséquées, à segments linéaires large de 1–2 mm   ► 5
4 (3)
Gaines des feuilles basales densément veules-soyeuses 
Pulsatilla halleri (All.) Willd. – Pulsatille de Haller
H; 10–20 (–30) cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne steppiques, riches en calcaire, prés de montagne secs, rocheux
; Stipo-Poion; Europe centrale et sud-est
Gaines des feuilles basales peu velues ou glabres 
Pulsatilla ×bolzanensis Murr – Pulsatille de Bolzano
H; subalpin;
pelouses sèches, pâturages
5 (3)
Fleurs ± dressées. Tépales longs de 3–4 cm, velus à l'extérieur. Feuilles basales pennati- à bipennatiséquées, à segments larges de maximum 2 mm, la face supérieure glabrescente. Segments des bractées non rétrécis à la base 
Pulsatilla vulgaris Mill. – Pulsatille commune
H; 10–20 (–40) cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches riches en calcaire, rocheuses
; Mesobromion, Xerobromion; Europe
Fleurs ± inclinées. Tépales longs de 2–3 cm   ► 6
6 (5)
Fleurs violet foncé (rarement blanchâtres). Gaine des bractées poilue jusqu'à la base, à reflets argentés, les segments des bractées un peu rétrécis à la base. Feuilles basales pennati- à bipennatiséquées, les segments dépassant parfois 2 mm de large 
Pulsatilla montana (Hoppe) Rchb. – Pulsatille des montagnes
H; 10–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses sèches steppiques, riches en calcaire, steppes rocheuses
; Cirsio-Brachypodion, Stipo-Poion; Europe centrale et méridionale
Fleurs brun rougeâtre. Gaine des bractées à poils épars, n'ayant ainsi pas de reflets argentés 
Pulsatilla rubra Delarbre – Pulsatille rouge
H; 10–30 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches
; Europe occidentale; néophyte