Luzula

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Luzula (Luzule)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora Helvetica — Status: 22.04.2019Contributors: Anne-Laure Maire
1
Fleurs toutes solitaires sur les rameaux de l'inflorescence (rarement par 2)   ► 2
Fleurs en inflorescence compacte, glomérulée, minimum 3 fleurs par rameau   ► 4
2 (1)
La plupart des feuilles dépassant 5 mm de large, sans mucron jaune. Inflorescence lâche, multiflore, d'abord dressée puis penchée à maturité des fruits. Tépales longs d'environ 4 mm 
Luzula pilosa (L.) Willd. – Luzule poilue
H; 15–40 cm — collinéen–subalpin;
forêts de feuillus mixtes riches en humus, plutôt pauvres en calcaire
; Fagetalia, Quercion robori-petraeae; Eurosibérie
La plupart des feuilles larges de 1–4 mm, à mucron jaune   ► 3
3 (2)
Tépales jaune paille, bordés de blanc, longs de 4–5 mm, aigus. Gaines foliaires basales brun clair. Plante à longs stolons 
Luzula luzulina (Vill.) Dalla Torre & Sarnth. – Luzule jaunâtre
G; 10–30 cm — montagnard–subalpin;
forêts de conifères riches en humus
; Vaccinio-Piceion; Europe centrale et méridionale
Tépales brun foncé, longs de 3–4 mm, les externes terminés en pointe aristée. Gaines foliaires basales rouges à violet-brun. Plante formant des gazons denses 
Luzula forsteri (Sm.) DC. – Luzule de Forster
H; 15–40 cm — collinéen;
forêts de feuillus mixtes pauvres en calcaire, plutôt sèches
; Quercion robori-petraeae, Carpinion betuli; Europe méridionale
4 (1)
Tépales blancs, jaune clair ou jaunes (rarement un peu rougeâtres)   ► 5
Tépales bruns à noirs   ► 7
5 (4)
Tépales jaune clair à jaunes. Bord de la feuille généralement glabre ou à quelques cils, poils épars à l'ouverture de la gaine 
Luzula lutea (All.) DC. – Luzule jaune
H; 10–20 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Caricion curvulae, Juniperion nanae; Europe centrale et méridionale
Tépales blancs, beige clair ou rougeâtres. Feuilles nettement et longuement ciliées sur toute la longueur. Bractée inférieure dépassant souvent l'inflorescence   ► 6
6 (5)
Tépales internes longs d'environ 5 mm, blancs. Tépales externes beaucoup plus courts que les internes. Anthères égalant les filets 
Luzula nivea (L.) DC. – Luzule blanc-de-neige
H; 40–80 cm — (collinéen–) montagnard–subalpin;
forêts sur sols acides, hautes herbes
; Luzulo-Fagenion, Quercion robori-petraeae, Vaccinio-Piceion, Calamagrostion; Europe centrale et méridionale
LuzuNive1.tif
Tépales internes longs de 3–3,5 mm, blanchâtres à rougeâtres. Tépales externes un peu plus courts que les internes. Anthères 2 fois plus longues que les filets 
Luzula luzuloides (Lam.) Dandy & Wilmott – Luzule des bosquets
30–70 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
hêtraies
; Europe
LuzuLuzu1.tif
a
Inflorescence lâche, étalée. Tépales blanchâtres à brun clair, longs de 2,5–3 mm. Plante en gazons lâches. Stolons jusqu'à 5 cm de long 
Luzula luzuloides (Lam.) Dandy & Wilmott subsp. luzuloides – Luzule des bosquets
H; collinéen–montagnard;
forêts de feuillus sur sols acides
; Cephalanthero-Fagenion, Quercion robori-petraeae
Inflorescence ± contractée. Tépales rouge-orange, longs de 3–3,5 mm. Stolons en général plus courts que 3 cm 
Luzula luzuloides subsp. rubella (Mert. & W. D. J. Koch) Holub – Luzule cuivrée
H; (montagnard–) subalpin;
hautes herbes pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Calamagrostion, Juniperion nanae
7 (4)
Feuilles glauques, glabres au bord ou tout au plus à quelques poils, mais ciliées à la base. Inflorescence lâche, dressée ou penchée, à rameaux étalés et glomérules de 2–5 fleurs 
Luzula alpinopilosa (Chaix) Breistr. – Luzule marron
H; 10–30 (–50) cm — (subalpin–) alpin;
pierriers humides, combes à neige
; Salicion herbaceae; Europe centrale et méridionale
Feuilles vertes, longuement ciliées   ► 8
8 (7)
Inflorescence contractée en épi ou en glomérule. La plupart des feuilles moins de 4 mm de large. Plante petite, haute de 10–30(–40) cm   ► 9
Inflorescence lâche, à rameaux étalés. Feuilles larges de 4–10 mm, longuement ciliées. Plante grande, haute de 30–80 cm 
Luzula sylvatica aggr. – Luzule des forêts
a
Feuilles larges de 6–10(–15) mm. Fruit mûr égalant les tépales internes. Graines longues d'environ 1,6 mm 
Luzula sylvatica (Huds.) Gaudin – Luzule des forêts
H; 30–100 cm — collinéen–montagnard;
forêts de feuillus mixtes riches en humus, sur sols acides, forêts de conifères
; Luzulo-Fagenion, Abieti-Fagenion, Vaccinio-Piceion; Europe
Feuilles larges de 4–5 mm. Inflorescence petite, très lâche. Fruit mûr plus court que les tépales internes. Graines longues d'environ 1,2 mm 
Luzula sieberi Tausch – Luzule de Sieber
H; 30–60 cm — subalpin (–alpin);
forêts de montagne riches en humus
; Vaccinio-Piceion, Larici-Pinetum cembrae; Alpes
9 (8)
Inflorescence dressée (parfois quelques glomérules pédonculés réfléchis)   ► 10
Inflorescence ± compacte, penchée, longue de 1–2 cm, spiciforme, en général non dépassée par les bractées. Plante en touffe, sans stolons 
Luzula spicata (L.) DC. – Luzule en épi
H; 10–40 cm — montagnard–alpin;
brousses d'arbustes nains, pelouses de montagnes
a
Anthères aussi longues ou plus longues que les filets. Fruit mûr long de 2–2,5 mm, obtus, égalant ou dépassant un peu les tépales 
Luzula spicata (L.) DC. subsp. spicata – Luzule en épi
H; 15–30 cm — (subalpin–) alpin;
pelouses des crêtes rocailleuses, plutôt pauvres en calcaire, rochers
; Caricion curvulae, Elynion; Arctico-alpin
Anthères plus courtes que les filets. Fruit mûr long de 1,5–2 mm, aigu, plus court que les tépales 
Luzula spicata subsp. mutabilis Chrtek & Křísa – Luzule changeante
H; 5–15 cm — (montagnard–) alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Caricion curvulae; Europe méridionale et centrale
10 (9)
Plante à stolons souterrains courts. Tépales longs de 3–4 mm. Feuilles larges jusqu'à 4 mm, longuement poilues. Inflorescence composée de plusieurs glomérules, pédonculés ou sessiles, les latéraux penchés à maturité des fruits, glomérules contenant jusqu'à 12 fleurs. Appendice de la graine petit 
Luzula campestris (L.) DC. – Luzule des champs
H; 5–20 (–30) cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses maigres pauvres en calcaire, modérément sèches
; Nardion, Mesobromion, Calluno-Genistion; Europe
LuzuCamp1.tif
Plante sans stolons. Tépales longs de 2–3,5 mm 
Luzula multiflora aggr.
a
Tépales noirâtres, inégaux (2–3 mm de long), les internes généralement plus courts que les externes. Appendice de la graine minuscule (0,1 mm). Style plus court que l'ovaire. Feuilles larges de 2–3 mm 
Luzula sudetica (Willd.) Schult. – Luzule des Sudètes
H; 15–35 (–40) cm — montagnard–subalpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, marais à sécheresse variable
; Nardion, Elynion, Caricion fuscae; Europe
LuzuSude1.tif
Tépales brun clair à brun foncé, tous égaux (3–3,5 mm). Appendice de la graine visible (0,3–0,5 mm). Style au moins aussi long que l'ovaire   ► b
LuzuMult Seed 1.tif
b
Inflorescence compacte, pédoncules plus courts que les glomérules (parfois 1–2 plus longs). Tépales brun foncé, les internes longuement acuminés. Feuilles larges de 4–6 mm 
Luzula alpina Hoppe – Luzule des Alpes
H; 10–25 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Nardion; Alpes
Inflorescence lâche, les glomérules nettement pédonculés (quelques-uns souvent sessiles). Tépales brun pâle, munis d'une pointe courte. Feuilles larges de 2–3(–4) mm 
Luzula multiflora (Ehrh.) Lej. – Luzule multiflore
H; 60–150 cm — collinéen–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, marais à humidité variable, brousses d'arbustes nains
; Nardion, Caricion curvulae, Caricion fuscae; Europe, Amérique du Nord