Juncus

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Juncus (Jonc)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Tige apparemment nue ou feuillée seulement à la base (la tige est souvent prolongée par une bractée terminale dréssée). Inflorescence latérale ou terminale   ► 2
Tige feuillée (souvent à 1 ou seulement à quelques feuilles). Inflorescence terminale   ► 11
2 (1)
Inflorescence terminale   ► 3
Inflorescence (en apparence) latérale   ► 5
3 (2)
Plante annuelle, sans rhizome. Tige très mince, presque filiforme, à 1-2 feuilles basales filiformes et une inflorescence en glomérule terminal, dépassée par la bractée 
Juncus capitatus Weigel – Jonc capité
T; 3–15 cm — collinéen;
végétations pionnières à humidité variable
; Nanocyperion; Cosmopolite
Plante vivace, présence d'un rhizome. Tige raide, dressée   ► 4
4 (3)
Inflorescence à 2-3(-5) fleurs. Feuilles basales souples, beaucoup plus courtes que la tige. Inflorescence en glomérule terminal, non dépassée par la bractée. Tépales longs de 3-4 mm, brun-rouge (>>) 
Juncus triglumis L. – Jonc à trois glumes
H; 5–25 cm — subalpin–alpin;
rives à humidité variable, plaines alluviales, bas-marais
; Caricion bicolori-atrofuscae, Caricion davallianae; Arctico-alpin
JuncTrig1.tif
Inflorescence multiflore, en panicule ± lâche. Feuilles basales, sétacées, presque aussi longues que la tige, raides, arquées-ascendantes. Tépales longs de 5-7 mm, fermes, brunâtres (>>) 
Juncus squarrosus L. – Jonc rude
H; 15–30 cm — montagnard–subalpin;
pelouses maigres à humidité variable, riches en humus
; Calluno-Genistion, Nardion, Sphagnion magellanici; Eurosibérie
JuncSqua Fr 1.tif
5 (2)
Inflorescence généralement entourée de 3 longues bractées filiformes   ► 13
Inflorescence non entourée par plusieurs longues bractées filiformes   ► 6
6 (5)
Inflorescence nettement pédonculée, en glomérule de 8-12 fleurs. Tépales longs de 5-8 mm, brun-noir, luisants, acuminés, plus longs que le fruit, celui-ci obtus. Stigmates roses, enroulés en tire-bouchon 
Juncus jacquinii L. – Jonc de Jacquin
H; 10–25 (–50) cm — (subalpin–) alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, modérément humides
; Caricion curvulae, Nardion; Europe centrale et sud-est
Inflorescence non pédonculée   ► 7
7 (6)
Rhizome très court, plantes formant ainsi des touffes   ► 8
Rhizome long, rampant, tiges ainsi espacées   ► 10
8 (7)
Tige épaisse d'environ 2 mm, glauque, nettement sillonnée, à moelle en cloisons transversales (passer entre les doigts). Inflorescence toujours lâche, déployée. Gaine foliaire basale luisante, brun noirâtre (>>) 
Juncus inflexus L. – Jonc courbé
H; 50–150 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pâturages à humidité variable, riches en calcaire, bords des chemins, prés mouillés
; Agropyro-Rumicion, Molinion, Filipendulion; Eurasie
JuncInfl1.tif
Tige à moelle non interrompue (sans cloisons), vert cendré à vert vif, tout au plus un peu sillonnée sous l'inflorescence, celle-ci lâche ou glomérulée   ► 9
9 (8)
Tige vert vif, luisante, à peine élargie à la hauteur de l'inflorescence, lisse sous l'inflorescence. Gaines foliaires basales brun clair, mates. Inflorescence glomérulée ou plus lâche. Tépales aigus (>>) 
Juncus effusus L. – Jonc épars
H; 40–120 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
prés et pâturages à humidité variable, marais
; Calthion; Cosmopolite
JuncEffu Fr 1.tif
Tige vert cendré, mate, nettement élargie à la hauteur de l'inflorescence, finement striée sous l'inflorescence. Gaines foliaires basales brun clair, mates. Inflorescence glomérulée. Tépales aigus (>>) 
Juncus conglomeratus L. – Jonc aggloméré
H; –60 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses maigres à humidité variable, plutôt pauvres en calcaire
; Molinion; Europe
JuncCong Fr 1.tif
10 (7)
Inflorescence brun foncé, insérée nettement au-dessus du milieu de la tige, glomérulée. Tige épaisse d'environ 2 mm, à gaines brun marron à la base (>>) 
Juncus arcticus Willd. – Jonc arctique
G; 20–50 cm — subalpin–alpin;
alluvions humides, sablonneux
; Caricion bicolori-atrofuscae; Arctico-alpin
JuncArct1.tif
Inflorescence verte, insérée environ au milieu de la tige, lâchement ramifiée. Tige épaisse d'environ 1 mm, à gaines claires à la base. Capsule dépassant à peine les tépales (>>) 
Juncus filiformis L. – Jonc filiforme
G; 10–40 cm — montagnard–alpin;
pâturages humides, pauvres en calcaire, marais
; Eurosibérie, Amérique du Nord
JuncFili1.tif
11 (1)
Fleurs solitaires (rarement par 2), sur un pédoncule plus ou moins long, réunies en inflorescence lâche (non glomérulée)   ► 12
Fleurs glomérulées par 3-10(-20) par pédoncule, les glomérules solitaires ou en inflorescence composée, ou fleurs toutes en un glomérule globuleux terminal   ► 20
12 (11)
Inflorescence à seulement 1-3(-4) fleurs, à bractées longues et minces. Oreillette à l'ouverture de la gaine jusqu'à 4 mm de long, laciniée   ► 13
Inflorescence multiflore. Oreillette non laciniée   ► 14
13 (12)
Gaines foliaires basales mates, à limbe très réduit (quelques mm au plus), tige terminée par une ou deux feuilles et une bractée. Inflorescence à 2-4 fleurs 
Juncus trifidus L. – Jonc trifide
H; 10–30 cm — (subalpin–) alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, crêtes rocheuses
; Caricion curvulae, Androsacion vandellii; Arctico-alpin
Gaines foliaires basales brunâtres, luisantes, à limbe long (au moins quelques-uns atteignant 15 cm), sétacé. Tige feuillée sur toute la longueur, feuilles espacées. Inflorescence généralement uniflore. Le plus souvent à 1 bractée 
Juncus monanthos Jacq. – Jonc à une fleur
H; 10–30 (–40) cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne rocailleuses, riches en calcaire
; Elynion, Seslerion; Europe, Amérique du Nord
14 (12)
Plante annuelle, tige ramifiée déjà depuis la moitié inférieure   ► 15
Plante vivace, la partie non ramifiée de la tige beaucoup plus importante, ramifications ± cantonnées vers les inflorescences   ► 18
15 (14)
Gaines foliaires terminées par 2 oreillettes latérales, dressées. Fleurs brunes 
Juncus tenageia L. f. – Jonc des marais
T; 5–30 cm — collinéen;
végétations pionnières à humidité variable, rives, bords des chemins
; Nanocyperion; Europe occidentale, Méditerranée
Gaines sans oreillettes. Fleurs vertes ou blanchâtres   ► 16
16 (15)
Fleurs toujours solitaires. Capsule subglobuleuse (>>). Tépales dressés-étalés à maturité, aigus, plus longs que le diamètre du fruit. Gaines foliaires basales jaunes ou brunes. Feuilles sétacées. Inflorescence fortement ramifiée, les rameaux parfois recourbés 
Juncus sphaerocarpus Nees – Jonc à fruits globuleux
T; 5–20 cm — collinéen;
rives humides, bords des chemins, végétations pionnières
; Nanocyperion; Méditerranée, Asie
JuncSpha1.tif
En plus des fleurs solitaires, presque toujours présence de fleurs par 2-3. Capsule oblongue. Tige ramifiée, touffue, couchée ou ascendante   ► 17
17 (16)
Gaines foliaires basales jaunes ou brunes. Tépales tous aigus, aussi les internes plus grands que le fruit (>>) 
Juncus bufonius L. – Jonc des crapauds
T; 2–30 cm — collinéen–subalpin;
végétations pionnières à humidité variable, pelouses piétinées, bords des chemins
; Nanocyperion; Cosmopolite
JuncBufo1.tif
Gaines foliaires basales pourpres. Tépales internes nettement moins aigus que les externes, à peine plus longs que le fruit (>>) 
Juncus ambiguus Guss. – Jonc des grenouilles
T; collinéen–montagnard;
végétations pionnières à humidité variable
; Nanocyperion; Europe, Amérique du Nord
JuncAmbi1.tif
18 (14)
Plante à feuilles sétacées, réunies en touffe dense à la base   ►► 4
Juncus squarrosus L.
Plante d'une autre forme   ► 19
19 (18)
Bractées 2-3, dépassant l'inflorescence. Tépales tous aigus (>>) 
Juncus tenuis Willd. – Jonc grêle
H; 15–50 cm — collinéen–montagnard;
bords des chemins à humidité variable, pelouses piétinées, terrains vagues
; Agropyro-Rumicion; Origine : Amérique du Nord; Néophyte
JuncTenu Fr 1.tif
Seule la bractée inférieure dépassant parfois l'inflorescence. Tépales (au moins les internes) obtus (>>). Tige plane, à 2-5 feuilles étroitement linéaires 
Juncus compressus Jacq. – Jonc comprimé
G; collinéen–subalpin;
pelouses piétinées à humidité variable, bords des chemins
; Agropyro-Rumicion; Eurosibérie, Amérique du Nord
JuncComp1.tif
20 (11)
Tige mince, couchée-ascendante, épaissie en base bulbiforme. Feuilles filiformes, minces. Inflorescences glomérulées, nombreuses, pauciflores, dépassées par les bractées. Fleurs souvent vivipares 
Juncus bulbosus L. – Jonc bulbeux
Ah-H; 2–20 cm — collinéen–montagnard;
marais à humidité variable, fossés, mares
; Nanocyperion, Littorellion; Europe
Plante non épaissie en bulbe à la base. Feuilles dépassant 0,5 mm d'épaisseur, fleurs jamais vivipares   ► 21
21 (20)
Inflorescence petite, étroite, à seulement 1-3(-4) glomérules   ► 22
Inflorescence ample, à nombreux glomérules (> 5)   ► 23
22 (21)
Plante haute de 10-40 cm. Tige robuste, épaisse de 2-3 mm. Fleurs brun foncé. Feuilles larges, sillonnées. Capsules brun noirâtre 
Juncus castaneus Sm. – Jonc marron
G; 10–40 cm — subalpin–alpin;
rives à humidité variable, sablonneuses, plaines alluviales
; Caricion bicolori-atrofuscae; Arctico-alpin
Plante haute de 5-15 cm. Tige mince (< 1 mm). Fleurs vert clair. Feuilles fines, sétacées. Capsules brun jaunâtre 
Juncus stygius L. – Jonc du Styx
H; 10–20 cm — montagnard–subalpin;
marais tourbeux
; Caricion lasiocarpae; Eurosibérie
23 (21)
Inflorescence à rameaux divariqués longs de 5-10 cm, étalés à angles droits à obtus voire réfléchis. Tépales tous nettement obtus (>>), la pointe recourbée vers l'intérieur. Feuilles cylindriques, à cloisons transversales 
Juncus subnodulosus Schrank – Jonc noueux
G; 40–100 cm — collinéen–montagnard;
prés mouillés, rives, bas-marais
; Calthion, Molinion; Europe
JuncSubn1.tif
Rameaux de l'inflorescence dressés-étalés. Tépales obtus ou aigus   ► 24
24 (23)
Tépales tous longuement acuminés, semblant presque aristés (>>), les internes nettement plus longs que les externes, tous brun clair à verdâtre, la pointe souvent recourbée vers l'extérieur. Plante grande (jusqu'à 80 cm). Tige jusqu'à 3 mm d'épaisseur 
Juncus acutiflorus Hoffm. – Jonc à fleurs aigües
H; –90 cm — collinéen–montagnard;
prés mouillés pauvres en substances nutritives, plutôt pauvres en calcaire
; Molinion; Europe
JuncAcut1.tif
Tépales ± égaux. Plante petite (20-40 cm). Tige épaisse de 1-2 mm seulement   ► 25
25 (24)
Tépales brun clair à verdâtres, tous aigus (>>). Inflorescence longue de 5-25 cm, lâche. Fruit rétréci en long bec fin. 
Juncus articulatus L. – Jonc articulé
H; 20–60 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
bas-marais, prés mouillés
; Caricion davallianae, Calthion; Eurosibérie, Amérique du Nord
JuncArti1.tif
Tépales brun foncé à noirs, les internes obtus (enroulés à l'état sec et paraissant aigus), les externes mucronulés (>>). Fruit presque sans bec mais mucroné 
Juncus alpinoarticulatus Chaix – Jonc des Alpes
H; –40 cm — (collinéen–) montagnard–alpin;
bas-marais riches en calcaire, bords des ruisseaux
; Caricion bicolori-atrofuscae, Caricion davallianae; Eurosibérie, Amérique du Nord
JuncAlpi1.tif