Fumaria

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Fumaria (Fumeterre)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Fleurs longues de 10–15 mm, rose pâle à presque blanches, pourpre noir à l'extrémité. Feuilles bipennatiséquées, s'accrochant souvent par les pédicelles des lobes. Pédicelles fructifères recourbés. Tige rampante ou grimpante 
Fumaria capreolata L. – Fumeterre grimpante
T.li; 30–80 cm — collinéen;
ourlets herbacés riches en substances nutritives, champs, vignes
; Aegopodion + Alliarion, Fumario-Euphorbion; Europe occidentale, Méditerranée
FumaCapr Fr.tif
Fleurs longues seulement de 5–9 mm. Pédicelles fructifères étalés-dressés   ► 2
FumaOffi Fr.tif
2 (1)
Sépales longs de 1,5–3 mm. Corolle longue de (6–)7–9 mm, rose intense 
Fumaria officinalis L. – Fumeterre officinale
T; 10–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
bords des chemins, champs, terrains vagues
; Fumario-Euphorbion, Caucalidion; Eurasie; archéophyte
a
Inflorescence comptant (15–)20–40 fleurs, plutôt compacte (en début de floraison). Sépales longs de 2–3 mm. Corolle longue de 7–9 mm 
Fumaria officinalis L. subsp. officinalis – Fumeterre officinale
T; 15–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
bords des chemins riches en substances nutritives, champs, terrains vagues
; Fumario-Euphorbion; archéophyte
Inflorescence comptant 10–20 fleurs, lâche. Sépales longs de 1,5–2 mm. Corolle longue d'environ 6 mm 
Fumaria officinalis subsp. wirtgenii (W. D. J. Koch) Arcang. – Fumeterre de Wirtgen
T; 10–25 cm — collinéen (–montagnard);
bords des chemins thermophiles, à sécheresse variable, champs
; Fumario-Euphorbion, Caucalidion; archéophyte
Sépales très petits, longs seulement de 0,5–1 mm, souvent caducs. Corolle longue de 5–6 mm, rose, rose blanchâtre ou presque blanche   ► 3
3 (2)
Inflorescence comptant 6–12 fleurs. Corolle rose pâle à presque blanche. Pédicelles fructifères long de 2–3 mm, ± égalés par les bractées. Feuilles grossièrement lobées, lobes jusqu'à 4 mm de large 
Fumaria vaillantii Loisel. – Fumeterre de Vaillant
T; 5–20 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs secs et chauds, riches en calcaire, bords des chemins
; Caucalidion; Origine : Méditerranée, Asie occidentale; archéophyte
FumaVaill Fr.tif
Inflorescence comptant 12–20 fleurs. Corolle rose. Pédicelles fructifères longs d'environ 4 mm, 2–3 fois plus longs que les bractées. Feuilles à divisions fines, les lobes larges de seulement 2,5 mm 
Fumaria schleicheri Soy.-Will. – Fumeterre de Schleicher
T; 15–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs secs et chauds, bords des chemins, terrains vagues
; Fumario-Euphorbion, Sisymbrion; Europe orientale, Asie occidentale; archéophyte
FumaSchl Fr.tif