Festuca

From FloraWiki - le wiki sur la flore suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Festuca (Fétuque)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Feuilles larges de 4-15 mm, planes ou carénées à l'état frais, à préfoliaison enroulées (coupe transversale). Toujours à plusieurs travées de sclérenchyme reliant la face supérieure à la face inférieure du limbe   ► 2
Feuilles larges de 0,3-4 mm. Au moins les inférieures sétacées, enroulées ou pliées à l'était frais (chez F. heteromalla également feuilles planes). Feuilles à préfoliaison pliées (chez pulchella subsp. pulchella parfois également enroulées). Sclérenchyme ne reliant pas la face supérieure à la face inférieure du limbe (sauf chez F. norica, F. paniculata, F. pulchella  ► 5
2 (1)
Glumelle extérieure acuminée en une arête longue de 10-20 mm, celle-ci plus longue que la glumelle. Feuilles souples, retombantes, larges de 6-8 mm, à oreillettes embrassantes. Panicule longue de 10-50 cm, penchée. Epillets vert clair, longs de 3-13 mm. Glumelle extérieure à 5 nervures 
Festuca gigantea (L.) Vill. – Fétuque géante
(= Schedonorus giganteus)
H; 60–150 cm — collinéen–montagnard;
forêts alluviales humides, chemins forestiers, abords des sources
; Alnion incanae, Fraxinion, Atropion; Eurasie
Glumelle extérieure non aristée ou glumelle terminée en une arête courte (longue jusqu'à 4 mm), celle-ci nettement plus courte que la glumelle   ► 3
3 (2)
Ligule des feuilles caulinaires supérieures atteignant 5 mm de long. Feuilles larges de 5-15 mm, sans oreillettes aiguës. Panicule longue de 10-20 cm, ample, étalée, ± pendante. Glumelle extérieure à 3 nervures 
Festuca altissima All. – Grande fétuque
(= Drymochloa sylvatica)
H; 50–120 (–200) cm — (collinéen–) montagnard–subalpin;
forêts de feuillus mixtes riches en humus, plutôt pauvres en calcaire, forêts de montagne
; Fagetalia, Abieti-Piceion, Lunario-Acerion; Eurosibérie
Ligule des feuilles caulinaires supérieures atteignant 1 mm de long, base du limbe à oreillettes aiguës   ► 4
4 (3)
Oreillettes glabres. Panicule étroite, dressée, rameaux inférieurs par 2, le plus court portant 2-3 épillets 
Festuca pratensis Huds. – Fétuque des prés
(= Schedonorus pratensis)
H; 30–90 (–120) cm — kollin–subalpin (–alpin);
prairies et pâturages gras, reposoirs
; Eurasie
a
Glumelle extérieure longue de 6-7 mm, non aristée 
Festuca pratensis Huds. subsp. pratensis – Fétuque des prés
H; 30–70 cm — kollin–subalpin (–alpin);
prairies et pâturages gras, ourlets herbacés frais
; Arrhenatherion, Polygono-Trisetion, Cynosurion; Eurasie
Glumelle extérieure longue de 7-9 mm, à arête longue de 1-3,5 mm 
Festuca pratensis subsp. apennina (De Not.) Hegi – Fétuque des Apennins
H; 60–90 cm — montan–subalpin (–alpin);
mégaphorbiaies, forêts de montagnes claires
; Adenostylion; Alpes, Apennins, Carpates
Oreillettes falciformes, bordées de cils sétacés. Panicule ± pendante, rameaux inférieurs par 2-3, le plus court portant 3-8 épillets, le plus long portant jusqu'à 15 épillets. 
Festuca arundinacea Schreb. – Fétuque roseau
(= Schedonorus arundinaceus)
H; 50–150 (–200) cm — kollin–montan (–subalpin);
rives, terrains piétinés humides, ourlets herbacés
; Convolvulion, Agropyro-Rumicion; Europe, Asie occidentale
a
Glumelle extérieure des fleurs supérieures à arête longues de 1,5-3 mm. Tige très scabre sous la panicule. Gaine foliaire scabre dans la partie supérieure 
Festuca arundinacea subsp. uechtritziana (Wiesb.) Hegi – Fétuque d'Uechtritz
H; 80–120 cm — kollin–montan;
bords de routes (issus de végétalisations), prairies artificielles
; Probablement originaire du sud de la France; Néophyte
Glumelle extérieure généralement sans arête, rarement à arête atteignant 3 mm de long. Tige et gaine foliaire lisse   ► b
b
Feuilles larges de 5-10 mm, scabre dessous. Panicule atteignant 20 cm de long, souvent ample, à contour allongé-ovoïde, penché au sommet 
Festuca arundinacea Schreb. subsp. arundinacea – Fétuque roseau
H; 50–150 (–200) cm — kollin–montan (–subalpin);
prairies et pâturages humides, rives
; Convolvulion, Agropyro-Rumicion; Europe, Asie occidentale
Feuilles larges 2-4 mm, lisse dessous. Panicule longue de 15-30 cm, contractée, à contour étroitement lancéolé, rameaux latéraux dressés à appliqués, courts 
Festuca arundinacea subsp. fenas (Lag.) Arcang. – Fétuque fenasse
H; 80–120 cm — kollin (–montan);
prairies artificielles
; Probablement originaire du sud de la France; Néophyte;
Plante utilisée autrefois dans les cultures fourragères, peu présente en Suisse de nos jours
5 (1)
Feuilles caulinaires supérieures à ligule nette, longue de 1-7 mm   ► 6
Feuilles caulinaires supérieures sans ligule, mais parfois avec des oreillettes courtes à la base du limbe   ► 9
6 (5)
Gaine basale épaissie en bulbe. Epillets brun-jaune. Glumelle extérieure sans arête, à nervures nettes 
Festuca paniculata (L.) Schinz & Thell. – Fétuque paniculée
(= F. spadicea, Patzkea paniculata)
H; 50–100 cm — subalpin (–alpin);
pelouses de montagne sèches et chaudes, pauvres en calcaire
; Festucion variae; Europe centrale et méridionale
FestPani1.jpg
Gaine basale non épaissie en bulbe. Epillets non brun-jaune. Glumelle extérieure pointue, ou à arête courte ou longue   ► 7
7 (6)
Innovations (rejets stériles) extravaginales (poussant à l'extérieur de la gaine de la plante mère et la transperçant à sa base), plante de ce fait formant des gazons. Epillets penchés. Glumelle extérieure à bord membraneux étroit, carénée, à 5 nervures saillantes. Sclérenchyme en travées continues traversant le limbe au moins au niveau des 3 faisceaux principaux 
Festuca pulchella Schrad. – Fétuque jolie
(= Leucopoa pulchella)
H; 20–60 cm — (montan–) subalpin–alpin;
pelouses de montagne, prairies de foin sauvage, éboulis calcaires
; Caricion ferrugineae, Petasition paradoxi; Jura, Alpes
a
Plante à longs stolons, formant des gazons. Feuilles basales planes, rarement sillonnées ou enroulées, larges de 2-4 mm, à 13-21 faisceaux. Sclérenchyme en travées continues au niveau de tous les faisceaux 
Festuca pulchella Schrad. subsp. pulchella – Fétuque jolie
H;
pentes herbeuses fraîches à humides, prairies de foin sauvage, brousses d'aune nain, pierriers
; Caricion ferrugineae, Petasition paradoxi; Alpes
Plante à stolons courts, formant presque des touffes. Feuilles basales pliées, larges de 0,5-1 mm, à 11-13 faisceaux. Sclérenchyme en travées continues seulement au niveau des 3 faisceaux principaux 
Festuca pulchella subsp. jurana (Gren.) Markgr.-Dann. – Fétuque du Jura
H;
éboulis calcaires secs, crêtes rocheuses
; Thlaspion, Elynion; Jura, Alpes
Innovations (rejets stériles) intravaginales (enveloppées, à la base, dans la gaine de la plante mère). Plante formant des coussinets ± denses. Glumelle extérieure à large bord membraneux. Sclérenchyme ne traversant pas le limbe de la face supérieure à la face inférieure   ► 8
8 (7)
Plante atteignant 10-20(-25) cm de haut. Feuilles presque capillaires (0,4-0,6 mm de large), section à 6 angles réguliers, à 5(-7) faisceaux (>>). Cellules de sclérenchyme groupées sous les faisceaux ou formant en anneau continu. Epillets généralement lavés de violet, glumelle extérieure pointue, brièvement aristée 
Festuca quadriflora Honck. – Fétuque naine
(= F. pumila)
H; 10–20 (–30) cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne riches en calcaire, rocheuses, crêtes, éboulis
; Seslerion, Caricion firmae, Elynion, Thlaspion rotundifolii; Europe centrale et méridionale
FestQuad1.jpg
Plante atteignant 20-50 cm de haut. Feuilles sétacées (0,7-0,8 mm de large), à section suborbiculaire ou ovale, à (5-)7-9 faisceaux (>>). Sclérenchyme en anneau continu. Glumelle extérieure obtuse, sans arête ou à arête courte 
Festuca varia aggr. – Fétuque bigarrée
H; 20–60 cm — (collinéen–) montagnard–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Festucion variae; Europe centrale et méridionale
a
Feuilles à peine piquantes, larges de 0.3-0,6 mm. Limbe à 2 sillons et 1 côte. Feuilles des innovations (rejets stériles) à 7 faisceaux, sclérenchyme en anneau large et continu. Epillets à 4-6 fleurs 
Festuca luedii (Markgr.-Dann.) Foggi & al. – Fétuque de Lüdi
H; 30–60 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Festucion variae; Alpes méridonales et sud-est
FestLued1.jpg
Feuilles piquantes, larges de (0,4-)0,5-0,8 mm. Limbe à au moins 4 sillons. Feuilles des innovations à 7-9 faisceaux (>>), sclérenchyme en anneau étroit. Epillets à 4-6 fleurs 
Festuca acuminata Gaudin – Fétuque acuminée
H; 20–50 cm — (kollin–) montan–alpin;
pelouses maigres pauvres en calcaire, rochers
; Festucion variae, Androsacion vandellii; Alpes occidentales
FestAcum1.jpg
9 (5)
Feuilles caulinaires planes (à l'était frais), canaliculées-ouvertse ou pliées-ouvertes (sauf chez F. trichophylla, F. norica), ne se cassant pas lorsqu'on les déplie. Gaines foliaires supérieures sans oreillettes. Gaines basales toujours soudées (chez F. norica soudées sur 1/2 à 3/4), se décomposant en fibres brunâtre. Sclérenchyme toujours en îlots discontinus   ► 10
Feuilles caulinaires sétacées (à l'état frais), se cassant lorsqu'on les déplie. Gaines foliaires supérieures à oreillettes arrondies. Gaines basales variables. Sclérenchyme en îlots ou en anneau   ► 14
10 (9)
Feuilles des innovations (rejets stériles) à section triangulaire à rhomboïdal (>>), à 0-2 sillons et 0-1 côtes, très scabres. Epillets verts 
Festuca heterophylla Lam. – Fétuque à feuilles de deux sortes
H; 50–120 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
forêts de feuillus mixtes maigres, ensoleillées, lisières
; Carpinion betuli, Quercion robori-petraeae, Luzulo-Fagenion; Europe
FestHete2.tif
FestHete1.jpg
Feuilles des innovations (rejets stériles) à section à angles multiples, à nombreux sillons (plus que 2) et côtes (plus que 1), feuilles lisses ou peu scabres   ► 11
11 (10)
Plante à stolons clairement visibles (> 5 mm), formant des gazons lâches, à innovations nombreuses (chez F. nigrescens stolons courts, parfois manquants). Feuilles mates, à (5-)7-11(13) faisceaux, les feuilles basales généralement beaucoup plus courtes que les tiges. Epillets mats, verdâtres à vert grisâtre (ou entièrement lavés de pourpre). Arête de longueurs variables. Ligules des innovations glabres, poilues ou duveteuses 
Festuca rubra aggr. – Fétuque rouge
H; (20– )30–100 cm — collinéen–alpin;
prés et pâturages
; Eurasie, Amérique du Nord
a
Feuilles capillaires, un peu piquantes, toutes pliées, à section hexagonale, larges de (0,15)0,3-0,5 mm, à 3 faisceaux (>>). Tige jaune paille. Glumelle extérieure longue de 4,5-5 mm 
Festuca trichophylla (Gaudin) K. Richt. – Fétuque à feuilles capillaires
H; 30–70 cm — (kollin–) montan–subalpin;
prairies humides, prés à litière
; Molinion; Europe méridionale;
Différenciée en F. trichophylla subsp. trichophylla (innovations larges de ≤ 0,6 mm, à poils lâches seulement à l'extrémité) et F. trichophylla subsp. asperifolia (innovations larges de ≥ 0,7 mm, à poils lâches sur toute la longueur)
FestTric1.jpg
Feuilles des innovations (rejets stériles) sétacées (larges de 0,5-2 mm), nettement différentes des feuilles caulinaires, celles-ci plus larges, canaliculées. Glumelle extérieure longue de 4,5-7(-9) mm   ► b
b
Plante sans stolons ou à stolons très courts, allant des gazons denses au touffes. Feuilles basales planes, souples, vert foncé, larges de 0,5-0,7 mm (>>). Gaines foliaires des innovations velues dans la partie supérieure. Arête des glumelles extérieures médianes longues d'environ 4 mm, dépassant la demi-longueur de la glumelle extérieure. Epillets longs de 7-9 mm 
Festuca nigrescens Lam. – Fétuque noirâtre
(= F. rubra subsp. commutata)
H; 20–50 (–80) cm — montagnard–alpin;
pelouses de montagne
; Nardion, Poion alpinae; Holarctique ?
FestNigr1.jpg
Plante à stolons bien visibles, formant des gazons lâches. Gaines foliaires glabres ou poilues, arête des fleurs médianes d'un épillet pouvant atteindre 3 mm de long. Epillet long de 7-12 mm   ► c
c
Toutes les feuilles des innovations sétacées ou pliées, arrondies au niveau du pli, à section généralement nettement anguleuse, à plusieurs angles (>>) 
Festuca rubra L. – Fétuque rouge
H; (20– )30–80 cm — (collinéen–) montagnard–subalpin;
prés gras, pâturages gras
; Cynosurion, Arrhenatherion, Polygono-Trisetion; Holarctique
FestRubr1.jpg
Feuilles des innovations ouvertement pliées ou presque planes, larges de 0,6-1,3 mm, munies d'une carène saillante au niveau du pli, à 7-11 faisceaux. Sillons de la face supérieure de la feuille garnis de petites cellules papilleuses sur l'épiderme (>>) 
Festuca heteromalla Pourr. – Fétuque à pubescence variée
(= F. diffusa, F. rubra subsp. fallax)
H; 50–100 cm — (kollin–) montan–subalpin (–alpin);
brousses d'arbustes nains, mégaphorbiaies
; Rhododendro-Vaccinion, Adenostylion; Europe centrale et septentrionale
FestHete1.jpg
Plante formant des touffes ± denses, sans stolons. Feuilles luisantes, les basales généralement aussi longues que les tiges (atteignant au moins le tiers de la tige), à 5 faisceaux   ► 12
12 (11)
Epillets vert grisâtre, un peu lavés de rouge. Arête dépassant généralement la demi-longueur de la glumelle extérieure. Au moins les gaines foliaires extérieures des innovations veloutées dans le haut   ►► 11
Festuca nigrescens Lam.
Epillets violacés, à éclat métallique. Arête ne dépassant pas la demi-longueur de la glumelle extérieure. Toutes ou au moins les gaines foliaires extérieures des innovations glabres, lisses ou un peu scabres   ► 13
13 (12)
Feuilles des innovations semblables aux feuilles caulinaires. Gaines foliaires à repli interne profond (coupe transversale), reconnaissable sous forme de sillon à la base de la gaine. Caryopse long d'environ 2 mm. Feuilles des innovations à 7(-9) faisceaux. Travées de sclérenchyme reliant les faces supérieure et inférieure de la feuille au niveau des plus grands faisceaux (>>) 
Festuca norica (Hack.) K. Richt. – Fétuque norique
H; 20–70 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne rocailleuses, riches en calcaire, pierriers
; Caricion ferrugineae, Seslerion; Alpes orientales
FestNori1.jpg
Feuilles des innovations nettement plus fines que les feuilles de la souche-mère. Gaines foliaires sans repli ou sillon. Caryopse long de 2,6-3,5 mm. Feuilles à 5 faisceaux. Sclérenchyme ne reliant pas les faces supérieure et inférieure de la feuille 
Festuca violacea aggr. – Fétuque violacée
H; 15–40 cm — subalpin–alpin; Europe centrale et méridionale
a
Epillets violet rougeâtre, longs de 7-7,5(-8) mm. Glumelle extérieure au maximum 6 mm de long. Feuilles des innovations capillaires, larges d'environ 0,3 mm (>>). Tige haute de 15-30 cm 
Festuca violacea Gaudin – Fétuque violacée
H; 15–30 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagnes fraîches, pentes herbeuses à enneigement important, pierriers
; Caricion ferrugineae, Petasition paradoxi; Sud du Jura, Alpes occidentales
FestViol1.jpg
Epillets violet foncé, longs de 8-10 mm. Glumelle extérieure > 6 mm de longue. Feuilles des innovations capillaires, larges d'environ 0,5 mm (>>). Tige haute de 30-50 cm 
Festuca melanopsis Foggi & al. – Fétuque brun foncé
(= F. puccinellii, F. nigricans)
H; 30–50 cm — subalpin–alpin;
pâturages de montagne, pelouses à laiche ferrugineuse
; Poion alpinae, Caricion ferrugineae; Jura, Alpes
FestMela1.jpg
14 (9)
Epillets vivipares   ►► 19
Festuca airoides Lam.
Epillets non vivipares   ► 15
15 (14)
Gaines foliaires des innovations soudées au moins jusqu'à la moitié, à repli interne profond (coupe transversale), reconnaissable sous forme de sillon à la base de la gaine. Sclérenchyme en 7(-9) îlots sous les faisceaux (>>). Gaines foliaires ne se décomposant pas en fibres, généralement violet clair (bleu d'améthyste) 
Festuca amethystina L. – Fétuque améthyste
H; 50–100 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses maigres à sécheresse variable, riches en calcaire, pinèdes
; Erico-Pinion, Molinio-Pinion, Mesobromion; Europe centrale et méridionale
FestAmet1.jpg
Gaines basales des innovations sans repli ou sillon, soudées à hauteur variable ou fendues jusqu'à la base. Sclérenchyme en îlots ou en anneau   ► 16
16 (15)
Gaines foliaires soudées presque jusqu'à l'insertion du limbe, se décomposant en fibres ± réticulés, généralement brunâtres. Feuilles toujours lisses. Sclérenchyme en 3-5(-7) îlots. Plante alpine, haute de 5-20(-30) cm seulement (comparer cependant avec l'espèce des Alpes orientales F. stenantha   ► 17
Gaines foliaires fendues ou soudées jusqu'à tiers, rudes, persistantes. Feuilles lisses ou scabres. Sclérenchyme en îlots ou en anneau. Plante de plaine ou alpine, haute de (20-)30-70 cm (comparer cependant avec les petites espèces de F. ovina aggr.)   ► 19
17 (16)
Feuilles des innovations capillaires, vertes, lisses, longues seulement de 2-5(-8) cm, larges de 0,2-0,4 mm, à 3 petits faisceaux (>>). Panicule longue seulement de 1,5-3,5 cm, épillets longs de 5,5-6 mm, vert jaunâtre. Arête de la glumelle extérieure longue de 2-4 mm, atteignant presque la demi-longueur de la glumelle extérieure. Anthères longues de 0,7-1,2 mm. Plante calcicole 
Festuca alpina Suter – Fétuque des Alpes
H; 6–20 cm — (subalpin–) alpin;
rochers riches en calcaire
; Potentillion; Europe centrale et méridionale
FestAlpi1.jpg
Limbes des innovations larges de 0,5-0,7 mm. Anthères longues d'au moins 1,4 mm   ► 18
18 (17)
Feuilles et tige vert vif. Feuilles des innovations à 5 faisceaux, à 3 fins îlots de sclérenchyme aux extrémités (>>). Oreillettes très brièvement ciliées. Epillets longs de 6-7 mm, violet grisâtre. Arête de la glumelle extérieure au maximum sa demi-longueur. Anthères longues de (1,8-)2-3 mm. Plante calcicole 
Festuca rupicaprina (Hack.) A. Kern. – Fétuque des chamois
H; 10–20 (–25) cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne riches en calcaire, rocheuses, crêtes rocheuses, éboulis
; Elynion, Drabo-Seslerion, Thlaspion rotundifolii; Alpes orientales
FestRupicaprina1.jpg
Feuilles et tige bleuâtre à vert grisâtre, souvent pruineuses. Feuilles des innovations à 5(-7) faisceaux. Plante calcicole ou calcifuge 
Festuca halleri aggr. – Fétuque de Haller
H; 5–30 cm — subalpin–alpin; Europe centrale et méridionale
a
Plante haute de 15-30 cm. Panicule lâche et étroite. Rameaux inférieurs ramifiés, l'inférieur généralement à 4-8 épillets. Arête de la glumelle extérieure atteignant presque la demi-longueur de la glumelle extérieure. Epillets vert jaunâtre. Glumes et glumelles étroites, subulées. Sclérenchyme en 3 îlots épais aux extrémités (>>). Plante calcicole 
Festuca stenantha (Hack.) K. Richt. – Fétuque à fleurs étroites
H; 15–30 cm — montan–subalpin;
rochers calcaires
; Potentillion; Alpes orientales, Alpes dinariques
FestSten1.jpg
Plante petite (5-20 cm). Panicule généralement à rameaux à un seul épillet (seulement le rameau inférieur parfois à 2-4 épillets). Arête de la glumelle extérieure généralement plus courte que celle-ci. Sclérenchyme en 3 îlots épais ou en 5 îlots. Plante calcicole ou calcifuge   ► b
b
Panicule longue seulement de 1,5-3(-4 cm), rameaux à peine poilus. Arête plus longue que la demi-longueur de la glumelle extérieure. Anthères longues de 2-3 mm. Limbes des innovations 0,5-0,8 mm de diamètre, vert bleuâtre, souvent pruineuses. Sclérenchyme en 3 îlots épais situés aux extrémités (>>). Plante calcifuge, sur silice 
Festuca halleri All. – Fétuque de Haller
H; 5–15 cm — (subalpin–) alpin;
pelouses de montagne rocailleuses, pauvres en calcaire
; Caricion curvulae; Montagnes medio et sud-européennes
FestHall1.jpg
Panicule longue de 3-5 cm, rameaux nettement poilus. Arête plus courte que la demi-longueur de la glumelle extérieure. Anthères longues de 1,5-2 mm. Limbes des innovations (rejets stériles) (0,3-)0,5-0,6 mm de diamètre, vert grisâtre. Sclérenchyme en (3-)5(-7) îlots (>>). Plante calcicole ou calcifuge 
Festuca intercedens (Hack.) Lüdi – Fétuque interposée
H; 5–20 (–25) cm — (subalpin–) alpin;
pelouses alpines rocailleuses, crêtes rocheuses
; Elynion, Caricion curvulae; Alpes centrales et méridionales
FestInte1.jpg
19 (16)
Section de la feuille en Y ou V, feuilles sèches (les anciennes dans la souche) à limbe recourbé vers l'intérieur. Sclérenchyme en 3-5(7) îlots discontinus un peu décurrents ou formant un anneau épaissi aux extrémités et sous le faisceau central 
Festuca valesiaca aggr. – Fétuque du Valais
H; (10– )20–70 cm — collinéen–subalpin;
pelouses sèches
; Europe orientale
a
Limbes des innovations capillaires, scabres, glauques, souvent pruineux, larges de seulement 0,4 mm, à 5 faisceaux. Epillets longs de 5,5-7 mm. Glumelle extérieure longue de 3,5-5 mm, à arête longue de (0,8-)1,4-2,5 mm. Gaines toujours glabres 
Festuca valesiaca Gaudin – Fétuque du Valais
H; 20–50 cm — collinéen–subalpin;
pelouses sèches, steppes rocheuses
; Stipo-Poion; Europe orientale, sud de la Sibérie
FestVale1.jpg
Limbes des innovations vert foncé à grisâtre, sétacées ou ressemblant aux feuilles du jonc, larges de 0,6-1 mm, à 5-7 faisceaux   ► b
b
Gaines foliaires glabres et lisses. Feuilles à 7-9(-11) faisceaux (>>). Feuilles vert grisâtre. Plante des dalles calcaires en France voisine (départements de Haut-Rhin, Doubs, Jura, Ain, Haute-Savoie) 
Festuca patzkei Markgr.-Dann. – Fétuque de Patzke
(= F. longifolia  subsp. pseudocostei)
2–60 cm — collinéen–montagnard;
rochers riches en calcaire, pelouses sèches
; Europe centrale
FestPatz1.jpg
FestPatz2.jpg
Gaines foliaires scabres ou poilues au moins dans le 1/5 supérieur   ► c
c
Feuilles vert grisâtre. Limbes des innovations (rejets stériles) larges d'environ (0,7-)1 mm, à 7-9 faisceaux et 5-7 côtes (>>). Ilots de sclérenchyme souvent décurrents en anneau. Gaines foliaires ± densément duveteuses. Arête de la glumelle extérieure longue de 2-2,5 mm 
Festuca brevipila R. Tracey – Fétuque à poils courts
(= F. trachyphylla)
H; (10– )30–50 (–70) cm — kollin–montan (–subalpin);
pelouses sèches, terrains rudéraux secs
; Mesobromion, Convolvulo-Agropyrion, Dauco-Melilotion; Europe centrale et septentrionale
FestBrev1.jpg
Feuilles vert vif. Limbes des innovations larges de 0,5-0.9 mm, à 5-7 faisceaux et 3 côtes (>>). Epillets longs de 6-8 mm. Glumelle extérieure longue de 4-5,5 mm, à arête longue de 1-2(-2,5) mm. Gaines foliaires glabres ou un peu poilues 
Festuca rupicola Heuff. – Fétuque rupicole
(= F. sulcata)
H; 25–60 (–70) cm — collinéen–subalpin;
pelouses sèches, steppes rocheuses
; Stipo-Poion; Europe sud-est
FestRupicola1.jpg
Section de la feuille en U, feuilles sèches (les anciennes dans la souche) à limbe recourbé vers l'extérieur. Sclérenchyme en anneau continu, épais, régulier (rarement très faiblement interrompu) 
Festuca ovina aggr. – Fétuque ovine
H; 10–60 cm — kollin–alpin; Eurasie, Amérique du Nord;
Le groupe F. ovina se divise en nombreuses espèces difficiles à différencier morphologiquement. F. ovina (s.str.) est un taxon diploïde répandu surtout dans le nord et l'est de l'Europe. Des populations isolées sont cependant connues et possibles mais il n'y a pas de données certaines en Suisse et aux alentours, dans presque tous les cas, il s'agit de confusions avec F. guestfalica (des formes à feuilles fines), un taxon tétraploïde proche de F. ovina (s.str.)
a
Feuilles extérieures (inférieures) des innovations nettement plus épaisses (environ 1,5 mm) que les intérieures (environ 0,7 mm). Plante vert grisâtre, mais non pruineuse. Gaines foliaires densément duveteuses 
Festuca heteropachys (St.-Yves) Auquier – Fétuque à feuilles de deux épaisseurs différentes
H; 30–70 cm — kollin–montan;
rochers siliceux, crêtes rocheuses (rarement sur calcaire)
; Sedo-Scleranthion; Europe centrale;
Stations proches de la frontière suisse, présence en Suisse incertaine
Feuilles extérieures (inférieures) et intérieures (supérieures) des innovations toutes environ de même diamètre   ► b
b
Feuilles des innovations épaisses, ressemblant aux feuilles d'un jonc, rudes, larges de (0,4-)0,6-1,2 mm, à 7-11 faisceaux, épillets de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de (5-)6,5-10 mm, arêtes non comprises   ► c
Feuilles des innovations capillaires, sétacés mais souples ou un peu rudes, larges de 0,3-0,6(-0,8) mm, à 5(-7) faisceaux, épillets de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de 4-6,4 mm, arêtes non comprises   ► i
c
Gaines foliaires des innovations soudées seulement à la base. Feuilles vert grisâtre ou glauques, à 7-11 faisceaux   ► e
Gaines foliaires des innovations soudées jusqu'au 1/3(–1/2). Limbe large de (0,7–)0,9–1,3(–1,7) mm, vert foncé ou vert grisâtre, non pruineux, à 7-9 faisceaux. Panicule longue de 5-12 cm. Epillets généralement lavés de violet   ►► d
Festuca laevigata Gaudin – Fétuque lisse
(= F. curvula)
H; 25–50 cm — montan–alpin;
pelouses maigres rocailleuses, sèches, pauvres ou riches en calcaire, forêts de montagne claires
; Stipo-Poion, Seslerion, Festucion variae; Montagnes medio et sud-européennes
d
Feuilles des innovations fortement aplaties latéralement, presque en forme de V (>>), lisses jusqu'au sommet. Glumes lisses au bord, glabres 
Festuca laevigata Gaudin subsp. laevigata – Fétuque lisse
H; 25–50 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
pelouses de montagne
; Seslerion, Festucion variae; Montagnes medio et sud-européennes
FestLaevLaev1.jpg
Feuilles des innovations non aplaties latéralement, largement en U (>>), très scabres vers le sommet, piquantes. Glumes scabres au bord 
Festuca laevigata subsp. crassifolia (Gaudin) Kerguélen & Plonka – Fétuque à feuilles épaisses
H; 25–50 cm — montagnard (–subalpin);
pelouses sèches, steppes rocheuses
; Stipo-Poion, Seslerion, Festucion variae; Alpes occidentales
FestLaevCras1.jpg
e
Epillets de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de 5–6,5(–7) mm, arêtes non comprises (avec les arêtes longs de 6,2–7,7 mm), glumelle extérieure généralement longue de < 4 mm. Faisceaux généralement 7 
Festuca guestfalica Boenn. – Fétuque de Westphalie
(= F. ovina subsp. guestfalica)
H; 30–60 cm — kollin–montan (–subalpin);
pelouses, landes, rochers
; Europe occidentale et centrale;
Taxon tétraploïde, généralement à 7 nervures, le taxon du groupe de F. ovina le plus fréquent en Suisse
FestGues1.jpg
Epillets de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de 6,5–10 mm, arêtes non comprises (avec les arêtes longs de 7,5–12,8 mm), glumelle extérieure généralement longue de ≥ 4,4 mm (sur stations très sèches ≥ 4 mm). Faisceaux 7-11   ► f
f
Panicule dense, longue de 3-7 cm. Epillets souvent pruineux, de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de 6–7,2 mm. Gaines foliaires généralement poilues (aussi chez F. brevipila). Feuilles des innovations larges de 0,7-0,9 mm, scabres au moins dans le haut, à (5-)7(-9) faisceaux (>>) 
Festuca lemanii Bastard – Fétuque du Léman
(= F. bastardii)
H; 30–60 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches rocailleuses, riches en calcaire
; Mesobromion, Xerobromion;
Présence en Suisse pas prouvée jusqu'à présent
Panicule lâche, ample et souvent penchée en fin de floraison, longue de (5-)6-12 cm. Epillets souvent pruineux, de la base jusqu'au sommet de la quatrième fleur longs de 7-10 mm. Gaines foliaires glabres. Feuilles des innovations larges de 0,5-1,1 mm, lisses ou un peu scabres au sommet, à (7-)9-11 faisceaux   ► g
g
Feuilles des innovations (rejets stériles) étroitement pliées ou en forme de V, luisantes, glauques, larges de (0,5–)0,7–1(–1,5) mm, très scabre au sommet. Panicule longue de 6-12 cm, très ample, lâche. Epillets verts ou vert grisâtre, non pruineux, longs de 8-10 mm. Rare, régions calcaires au sud du Tessin 
Festuca ticinensis (Markgr.-Dann.) Markgr.-Dann. – Fétuque du Tessin
H; 30–60 cm — kollin–montan;
rochers calcaires, pelouses sèches rocailleuses, riches en calcaire
; Diplachnion; Alpes méridionales
Feuilles des innovations (rejets stériles) largement en U, fortement pruineuses, lisses ("savonneuses"), larges de (0,6–)0,8–1,2(–1,5) mm (>>), souvent un peu piquantes. Panicule longue de 5-8 cm, penchée. Epillets glauques, pruineux, longs de (6–)7–8(–8,5) mm 
Festuca pallens Host – Fétuque pâle
H; 30–40 (–60) cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches rocailleuses, riches en calcaire
; Xerobromion, Potentillion; Europe occidentale et centrale
FestPall1.jpg
i
Feuilles des innovations capillaires, scabres, un peu souples, larges de 0,2–0,4(–0,6) mm, à 5-7 faisceaux (>>). Epillets longs de 4–5(–5,5) mm, glumelle extérieure longue de 2,8–3,2(–4) mm, aigüe, non aristée 
Festuca filiformis Pourr. – Fétuque filiforme
(= F. tenuifolia)
H; 20–50 cm — kollin–montan (–subalpin);
pelouses acides, landes, forêts claires
FestFili1.jpg
Feuilles sétacées fines, lisses ou scabres, larges de 0,5-0,7 mm, à (5-)7 faisceaux. Epillets longs de 3,5-5 mm, aristés   ► j
j
Gaines foliaires des innovations soudées jusqu'à 1/41/2. Panicule dense, souvent vivipare. Epillets bleu verdâtres, lavés de violet. Plante calcifuge, sur silice 
Festuca airoides Lam. – Fétuque faux aïra
(= F. ovina subsp. molinieri)
H; (10– )15–30 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Nardion; Montagnes medio et sud-européennes
FestAiro1.jpg
Gaines foliaires des innovations soudées seulement à la base ou complètement fendues. Epillets verts ou vert grisâtre (chez F. ovina parfois lavés de violet)   ► k
k
Panicule étalée pendant la floraison, sinon contractée. Feuilles des innovations larges de 0,4-0,6 mm, généralement à 5 faisceaux et 1 côte (>>). Arête de la glumelle extérieure longue de 0,8-1,5 mm. Anthères longues d'environ 2 mm 
Festuca ovina L. – Fétuque ovine
H; 10–30 (–50) cm — kollin–montan;
chênaies et pinèdes claires, sèches, pauvres en calcaire, landes
; Calluno-Genistion, Quercion robori-petraeae;
Taxon diploïde, généralement à 5 nervures, probablement pas présent en Suisse
FestOvin1.jpg
Panicule toujours étalée. Feuilles des innovations larges de 0,6–0,7(–0,8) mm, généralement à 7 faisceaux et 1-3 côtes (>>). Arête de la glumelle extérieure longue de 0–1,2(–1,8) mm. Anthères longues de 2,2-3 mm   ►► e
Festuca guestfalica Boenn. – Fétuque de Westphalie
pelouses mi-sèches, ourlets secs et chauds
;
Les mentions de F. ovina (s.str.) faites en Suisse jusqu'à présent correspondent probablement à F. guestfalica