Dianthus

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Dianthus (Oeillet)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Pétales profondément incisés-laciniés   ► 2
Pétales tout au plus dentés, non profondément incisés-laciniés   ► 3
2 (1)
Corolle incisée jusqu'au milieu seulement, longue de 10–18 mm, lilas pâle ou blanchâtre. Calicule atteignant environ la moitié du calice. Plante à nombreuses tiges. Feuilles linéaires, très pointues 
Dianthus hyssopifolius L. – Oeillet de Montpellier
H; 20–40 (–50) cm — montagnard–subalpin;
pelouses maigres sèches
; Mesobromion, Seslerion; Europe centrale et méridionale
DianHyss1.tif
Corolle très profondément incisée (incision dépassant la demi-longueur), longue de 15–35 mm, lilas-rose à rose foncé. Calicule atteignant 1/4–1/3 de la longueur du calice. Feuilles basales obtuse, les supérieures pointues, scabres au bord 
Dianthus superbus L. – Oeillet superbe
H; 30–60 cm — collinéen–alpin;
pelouses maigres, brousses d'arbustes nains
; Eurosibérie
DianSupe1.tif
a
Tige ascendante à la base, rameuses, à (2–)5–10 fleurs, verte. Calice vert ou lavé de rougeâtre. Limbe du pétale long d'environ 20 mm, incisé sur bien plus de la moitié de sa longueur, tâché de vert à la base 
Dianthus superbus L. subsp. superbus – Oeillet superbe
H; collinéen–montagnard;
prés à humidité variable, maigres
; Molinion; Eurosibérie
Tige dressée, à 1–5 fleurs, pruineuse. Calice brun-rouge ou violet. Limbe du pétale long d'environ 30 mm, incisé à peine jusqu'à la moitié de sa longueur, généralement ponctué de noir à la base 
Dianthus superbus subsp. alpestris Čelak. – Oeillet alpestre
H; subalpin–alpin;
pelouses de montagne pauvres en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Nardion, Juniperion nanae; Alpes ?
3 (1)
Fleurs réunies fasciculées-glomérulées (rarement solitaires ou par 2), fleur chacune sessile ou courtement pédicellée   ► 4
Fleurs solitaires ou en panicule pauciflore, fleur chacune longuement pédicellée   ► 8
4 (3)
Feuilles largement lancéolées, larges de 6–18 mm et atteignant 12 cm de long. Fleurs glomérulées par 3–30, entourées de bractées étroitement lancéolées. Calicule acuminé 
Dianthus barbatus L. – Oeillet barbu
H; 30–60 cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés, buissons, terrains vagues
; Trifolion medii; Origine : Europe méridionale et orientale; néophyte
DianBarb1.tif
Feuilles étroitement lancéolées, larges de 2–5 mm   ► 5
5 (4)
Bractées involucrales et calicule hérissé de poils courts. Plante bisannuelle, produisant une rosette la 1re année. Feuilles dressées. Fleurs petites, larges d'environ 1 cm, purpurins pointillés de blanc 
Dianthus armeria L. – Oeillet arméria
H.ha; 30–45 cm — collinéen (–montagnard);
ourlets herbacés modérément secs
; Trifolion medii, Sedo-Veronicion; Europe méridionale, Asie occidentale
DianArme1.tif
Bractées involucrales et calicule glabre. Plante vivace   ► 6
6 (5)
Gaines courtes, environ aussi longues que la largeur des feuilles. Tige simple ou ramifiée dans la partie supérieure. Fleurs glomérulée par 2–8. Limbe du pétale long de 7–12 mm, rose clair à foncé, ponctués de pourpre à la base 
Dianthus seguieri Vill. – Oeillet de Séguier
Ch; 30–60 cm — collinéen–subalpin;
pelouses maigres rocailleuses, pauvres en calcaire, buissons
; Diplachnion, Mesobromion, Calluno-Genistion; Europe centrale et sud-ouest
DianSegu1.tif
Gaines longues, 2–4 fois plus longues que la largeur des feuilles. Tige non ramifiée   ► 7
7 (6)
Plante de (30–)40–100 cm de hauteur, glauque. Inflorescence à (5–)8–30 fleurs. Ecailles du calice progressivement contractées en pointe, non terminées en arête. Limbe des pétales long de 5–8 mm 
Dianthus giganteus d'Urv. – Oeillet géant
(30– )40–100 cm — collinéen–montagnard;
végétations pionnières sèches et chaudes
; Sisymbrion; Europe sud-est; néophyte
DianGiga1.tif
Plante de 10–50 cm de hauteur. Ecailles du calice brusquement contractées en pointe et prolongées en arête. Limbe des pétales long de (5–)7–15 mm 
Dianthus carthusianorum L. – Oeillet des Chartreux
(10– )30–50 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
pelouses maigres sèches
; Europe centrale
DianCart1.tif
a
Plante pauciflore (environ 6 fleurs en moyenne). Fleur rose à pourpre vif. Calice dépassant 15 mm de long. Ecailles du calice scarieuses, coriaces. Limbe du pétale long de 6–12 mm 
Dianthus carthusianorum L. subsp. carthusianorum – Oeillet des Chartreux
H; (
  1. REF!– )20–50 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
    pelouses maigres sèches, bords des chemins
    ; Mesobromion, Stipo-Poion
Plante multiflore (environ 12 fleurs en moyenne). Fleurs pourpre foncé. Calice ne dépassant généralement pas 15 mm de long. Ecaille du calice scarieuses, presque translucides. Limbe du pétale long de 5–6 mm 
Dianthus carthusianorum subsp. vaginatus (Chaix) Schinz & R. Keller – Oeillet gainé
H; 15–30 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches rocailleuses, buissons
; Stipo-Poion, Festucion variae
8 (3)
Plante presque acaule, haute de 2–5 cm. Ecaille du calice lancéolée, presque aussi longue que le tube calicinal. Limbe du pétale long de 8–10 mm. Feuilles linéaires-lancéolées, obtuses, atténuées à la base. Plante de montagne 
Dianthus glacialis Haenke – Oeillet des glaciers
H; 2–5 cm — alpin;
pelouses des crêtes riches en calcaire
; Elynion; Alpes orientales, Carpates
DianGlac1.tif
Plante de 10–60 cm de haut   ► 9
9 (8)
Tige pubérulente-scabre, rameuse au sommet. Plante à rejets stériles et fertiles. Feuilles linéaires-lancéolées, les inférieures obtuses, les supérieures aigües, toutes couvertes de poils courts rudes. Calicule à 2 écailles atteignant la demi-longueur du tube calicinal. Fleurs pourpre vif ponctuée de blanc et veiné de foncé 
Dianthus deltoides L. – Oeillet à delta
Ch; 10–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses maigres sèches, pauvres en calcaire, ourlets herbacés
; Nardion, Mesobromion; Eurosibérie
DianDelt1.tif
Tige glabre. Ecailles du calicule plus courte que la demi-longueur du tube calicinal   ► 10
10 (9)
Pétales barbus à la base du limbe. Feuilles glauques, ± obtuses, presque plates (bord parfois un peu enroulé). Plante formant un gazon dense. Tige toujours uniflore. Calicule généralement à 4 écailles. Corolle rose 
Dianthus gratianopolitanus Vill. – Oeillet de Grenoble
H; 10–25 cm — collinéen–montagnard;
rochers riches en calcaire, pelouses rocheuses
; Alysso-Sedion, Xerobromion; Europe centrale
DianGrat1.tif
Pétales glabres à la base du limbe. Feuilles vert bleuté foncé, aigües, un peu canaliculées   ► 11
11 (10)
Feuilles scabres au bord, large de 1–2 mm. Calicule à 2(–4) écailles. Fleurs non ou très peu odorantes. Plante densément gazonnante 
Dianthus sylvestris Wulfen – Oeillet des rochers
H; 10–30 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
pelouses rocheuses sèches et chaudes
; Drabo-Seslerion, Xerobromion, Stipo-Poion; Europe centrale et méridionale
DianSylv1.tif
Feuilles tout au plus un peu scabre à la base, larges de 2–8 mm. Calicule à 4–6 écailles. Fleurs très odorantes. Plante formant des gazon lâches 
Dianthus caryophyllus L. – Oeillet girofle
Ch; 40–80 cm — collinéen–alpin;
terrains vagues
; Europe méridionale; néophyte