Chenopodium

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Chenopodium (Chénopode)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Feuilles à poils glanduleux jaunes, à odeur aromatique ± forte   ► 2
Feuilles glabres ou farineuses, mais pas glanduleuses   ► 4
2 (1)
Inflorescence non feuillée jusqu'en haut, à subdivisions lâches, pédicellées, insérées à l'aisselle des feuilles (cyme bipare lâche). Feuilles sinuées-pennatilobées à pennatiséquées 
Chenopodium botrys L. – Chénopode botryde
(= Dysphania botrys)
T; 10–50 cm — collinéen–montagnard;
terrains vagues secs et chauds, riches en substances nutritives
; Sisymbrion; Eurasie; Archéophyte
ChenBot1.tif
Inflorescence feuillée jusqu'en haut, fleurs en glomérules serrés à l'aisselle des feuilles. Feuilles tout au plus dentées à lobées, lobes peu profonds   ► 3
3 (2)
Tige dressée. Feuilles vert clair, lancéolées, longues de (2-)3-10 cm, à bord irrégulièrement denté. Glomérules larges de 3-5 mm 
Chenopodium ambrosioides L. – Chénopode fausse armoise
(= Dysphania ambrosioides)
H.ha-T; 30–80 cm — collinéen–montagnard;
terrains vagues secs et chauds
; Sisymbrion; Origine : Amérique tropicale; Néophyte
ChenAmbr1.tif
Tige couchée-ascendante. Feuilles vert foncé, longues de 0,5-2(-3) cm, à 3-4 lobes latéraux obtus. Glomérules larges de 3-5 mm 
Chenopodium pumilio R. Br. – Chénopode couché
(= Dysphania pumilio)
T; 10–40 cm — kollin;
associations de plantes rudérales et adventices, terrains vagues, pavements piétinés
; Sisymbrion, Saginion procumbentis; Australie; Néophyte
ChenPumi1.tif
4 (1)
Feuilles toutes entières (tout au plus hastées)   ► 5
Au moins les feuilles du bas de la tige sinuées-dentées ou lobées   ► 7
5 (4)
Feuilles hastées-triangulaires, grandes (jusqu'à 10 cm), ondulées, farineuses. Fleurs réunies en longues inflorescences terminales. Tépales 3-5 
Chenopodium bonus-henricus L. – Chénopode Bon-Henri
(= Blitum bonus-henricus)
H; 20–80 cm — (collinéen–) montagnard–subalpin (–alpin);
ourlets herbacés riches en substances nutritives, bords des chemins, reposoirs
; Arction, Rumicion alpini; Europe
ChenBonu2.tif
Feuilles non hastées. Tépales 5, entiers   ► 6
6 (5)
Feuilles rhomboïdales, 1-2 cm de long, farineuses sur les 2 faces, vert grisâtre. Plante sentant le poisson pourri. Tépales 5, entiers 
Chenopodium vulvaria L. – Chénopode puant
T; 10–20 (–50) cm — collinéen;
bords des chemins secs et chauds, terrains vagues
; Sisymbrion; Origine : Méditerranée; Archéophyte
ChenVulv1.tif
Feuilles ovales à lancéolées (1-)2-5 cm de long, non farineuses, vertes sur les deux faces, inodores. Tige fortement ramifiée dès la base. Inflorescence lâche 
Chenopodium polyspermum L. – Chénopode polysperme
(= Lipandra polysperma)
T; 15–60 cm — collinéen–montagnard;
champs plutôt humides, bords des chemins, terrains vagues
; Polygono-Chenopodion, Bidention; Eurasie; Archéophyte
ChenPoly1.tif
7 (4)
Feuilles faiblement en cœur à la base, grandes, terminées en longue pointe, largement ovales à triangulaires, à 2-4 dents pointues de chaque côté. Plante non farineuse 
Chenopodium hybridum L. – Chénopode hybride
(= Chenopodiastrum hybridum)
T; 30–80 cm — collinéen–montagnard;
zones rudérales ensoleillées, champs
; Fumario-Euphorbion; Eurasie; Archéophyte
ChenHybr1.tif
Feuilles atténuées en coin à la base   ► 8
8 (7)
Axe de l'inflorescence et périgone non farineux (aucune vésicule visible, même à la loupe). Fruit mûrs visibles dans le périgone   ► 9
Axe de l'inflorescence et périgone farineux (parfois glabrescents), les vésicules (donnant l'aspect farineux) bien visibles à la loupe. Fruits mûrs enfermés dans le périgone, non visibles   ► 12
9 (8)
Feuilles bicolores, face inférieure vert grisâtre et très farineuse, face supérieure bleuâtre à vert foncé, longues de 2-4 cm, sinuées-dentées, à dents espacées. Tige couchée ou dressée, striée de vert et blanc 
Chenopodium glaucum L. – Chénopode glauque
(= Oxybasis glauca)
T; 10–50 (–100) cm — collinéen–montagnard;
végétations pionnières plutôt humides, riches en substances nutritives, fumiers
; Eurasie; Archéophyte
ChenGlau1.tif
Feuilles concolores, vertes sur les 2 faces, glabrescentes   ► 10
10 (9)
Plante dressée, 50-100 cm de haut, ramifiée dans le haut, à rameaux latéraux rigides, dressés. Inflorescence ± dépourvue de feuilles, lâche, glomérules juxtaposés en "collier de perles". Feuilles longues de 3-10 cm, à peu près aussi larges que longues, à dents grossières 
Chenopodium urbicum L. – Chénopode des agglomérations
(= Oxybasis urbica)
T; 50–100 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds, riches en substances nutritives
; Sisymbrion, Onopordion; Europe orientale, Asie; Archéophyte
ChenUrbi1.tif
Plante couchée-ascendante, 10-40 cm de haut (rarement jusqu'à 80 cm), ramifiée dès la base. Inflorescence feuillée presque jusqu'à l'extrémité. La plupart des feuilles plus longues que larges   ► 11
11 (10)
Plante en général lavée de rouge. Feuilles longues de 2-7 cm, sinuées-dentées, souvent presque trilobées. Tépales des fleurs latérales des glomérules soudés au maximum jusqu'au milieu 
Chenopodium rubrum L. – Chénopode rouge
(= Oxybasis rubra)
T; 10–100 cm — collinéen–montagnard;
terrains vagues plutôt humides, riches en substances nutritives, fumiers
; Polygono-Chenopodion, Bidention; Eurasie, Amérique du Nord; Archéophyte
ChenRubr1.tif
Plante rarement lavée de rouge. Feuilles un peu charnues, avec une paire de dents latérales vers la base, sinon presque entières. Tépales des fleurs latérales des glomérules soudés presque jusqu'au sommet 
Chenopodium chenopodioides (L.) Aellen – Chénopode à feuilles grasses
(= Oxybasis chenopodioides)
4–60 cm —
sols sablonneux salins
; Eurasie; Néophyte
ChenChen1.tif
12 (8)
Feuilles vert foncé et luisantes sur la face supérieure, triangulaires à rhomboïdales, à nombreuses dents pointues, en scie. Périgone fructifère épais. Graines mates, à bords aigus 
Chenopodium murale L. – Chénopode des murs
(= Chenopodiastrum murale)
T; 15–50 (–100) cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds, riches en substances nutritives, bords des chemins
; Sisymbrion; Origine : Méditerranée
ChenMura1.tif
Feuilles mates des deux côtés, farineuses. Périgone fructifère mince, translucide. Graines luisantes, à bords obtus   ► 13
13 (12)
Plante à forte odeur de poisson, très farineuse. Feuilles trilobées, évoquant une feuille d'érable, lobes faiblement dentés 
Chenopodium hircinum Schrad. – Chénopode à odeur de bouc
T; 20–100 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds
; Sisymbrion; Origine : Amérique du Sud; Néophyte
ChenHirc1.tif
Plante (presque) inodore. Feuilles n'évoquant pas une feuille d'érable   ► 14
14 (13)
Feuilles du milieu et de la base profondément trilobées, lobe médian allongé, à bords (presque) parallèles et pourtour presque rectangulaire (ou en forme de "fenêtre gothique" obtuse). Plante farineuse, fortement ramifiée, les ramifications en général teintées de rouge foncé. Graines ponctuées de petites cavités 
Chenopodium ficifolium Sm. – Chénopode à feuilles de figuier
T; 30–100 cm — collinéen;
terrains vagues à humidité variable, riches en substances nutritives, bords des chemins
; Bidention, Polygono-Chenopodion; Europe méridionale, Asie; Archéophyte
ChenFici1.tif
Feuilles rhomboïdales ou trilobées, lobe médian régulièrement rétréci en pointe depuis sa base 
Chenopodium album aggr.
a
Feuilles à peine plus longues que larges, longues seulement de 1,5-3 cm, lobe médian en demi-cercle 
Chenopodium opulifolium Schrad. – Chénopode à feuilles d'obier
T; collinéen;
terrains vagues secs et chauds, riches en substances nutritives, bords des chemins
; Sisymbrion; Méditerranée, Asie; Archéophyte
ChenOpul1.tif
Feuilles nettement plus longues que larges   ► b
b
Feuilles linéaires à linéaires-lancéolées, à bord entier, celles du bas à lobes latéraux courts à la base 
Chenopodium pratericola Rydb. – Chénopode à feuilles étroites
T; 20–80 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds
; Sisymbrion; Origine : Amérique du Nord; Néophyte
ChenPrat1.tif
Feuilles inférieures et médianes lobées ou à dents obtuses   ► c
c
Plante farineuse-jaunâtre. Feuilles faiblement trilobées, aigües. Graines mûres finement ponctuées-alvéolées 
Chenopodium berlandieri Moq. – Chénopode de Berlandier
T; –150 cm — collinéen;
terrains vagues
; Sisymbrion; Origine: Amérique du Nord; Néophyte
ChenBerl Seed 1.tif
Plante farineuse-blanchâtre. Graines mûres lisses ou faiblement striées   ► d
d
Tige striée de vert, sans teintes rouges   ► e
Tige à stries rouges bien marquées   ► f
e
Plante farineuse, vert foncé une fois la "farine" retirée. Feuilles ovales à lancéolées, les inférieures à dents obtuses ou à lobes irréguliers. Graines lisses 
Chenopodium album L. – Chénopode blanc
T; 30–100 cm — collinéen–subalpin;
zones rudérales, champs, jardins
; Polygono-Chenopodion, Panico-Setarion, Sisymbrion; Cosmopolite; Archéophyte
ChenAlbu Seed 1.tif
Plante peu farineuse, devenant glabre, vert clair une fois la "farine" retirée, luisante. Feuilles munies à la base de deux dents pointues dirigées vers l'avant. Graines finement ponctuées de petites cavités 
Chenopodium suecicum Murr – Chénopode de Suède
30–100 cm —
terrains vagues, bords de chemins
f
Feuilles inférieures et médianes longues de 10-15 cm, largement triangulaires. Feuilles supérieures teintées de violet 
Chenopodium giganteum D. Don – Chénopode couleur d'amarante
–3 m —
bords des jardins, bords des chemins
; Eurasie; Néophyte
ChenGiga1.tif
Feuilles inférieures et médianes atteignant 7 cm de long, étroites, triangulaires à rhomboïdales   ► g
Fruits mûrs ne dépassant pas 1,3 mm de large. Rameaux supérieurs étalés à l'horizontal. Feuilles bordées de rouge. Glomérules floraux peu farineux, vert olive 
Chenopodium strictum Roth – Chénopode dressé
T; 20–100 (–200) cm — collinéen;
bords des chemins secs et chauds, terrains vagues
; Sisymbrion; Europe, Caucase; Néophyte
ChenStri1.tif
g
Fruits mûrs au minimum 1,4 mm de large. Rameaux supérieurs dressés-étalés. Feuilles non bordées de rouge, très polymorphes, les inférieures lobées ou à dents obtuses. Glomérules floraux fortement farineux   ►► e
Chenopodium album L. – Chénopode blanc
10–150 (–300) cm —
champs, jardins, terrains vagues
; Archéophyte