Centaurea

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Centaurea (Centaurée)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Bractées involucrales terminées par une épine longue de 3–20 mm   ► 2
Bractées involucrales non terminées par une épine   ► 4
2 (1)
Fleurs jaunes. Feuilles supérieures décurrentes (tige paraissant ainsi ailée), pennatipartites, blanches-tomenteuses 
Centaurea solstitialis L. – Centaurée du solstice
T; 20–80 cm — collinéen (–montagnard);
zones rudérales sèches et chaudes
; Onopordion; Méditerranée; néophyte
CentSols Fr 1.tif
Fleurs purpurines, roses ou blanches. Feuilles pennatipartites, non décurrentes   ► 3
3 (2)
Epines terminales des bractées longues de 10–30 mm. Fleurs roses à pourpre clair. Feuilles vertes, ponctuées de glandes 
Centaurea calcitrapa L. – Centaurée chausse-trappe
H.ha-T; 15–50 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds
; Sisymbrion, Dauco-Melilotion; Europe occidentale, Méditerranée; archéophyte
CentCalc1.tif
Epines terminales des bractées longues de 3–6 mm. Fleurs blanches, rarement rose clair. Feuilles grises-tomenteuses 
Centaurea diffusa Lam. – Centaurée diffuse
H.ha-T; 20–80 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds
; Sisymbrion, Dauco-Melilotion; Europe sud-est, Asie occidentale; néophyte
CentDiff Fr 1.tif
4 (1)
Fleurs externes bleues, plus grandes que les internes. Akènes munis d'une touffe de poils au sommet   ► 5
Fleurs purpurines, roses ou blanc jaunâtre. Akènes sans touffe de poils au sommet   ► 7
5 (4)
Plante annuelle, rameuse. Feuilles caulinaires non décurrentes. Involucre long de 10–15 mm 
Centaurea cyanus L. – Bleuet
T; 20–70 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
champs de céréales, terrains vagues
; Caucalidion, Aphanion, Sisymbrion; Origine : Méditerranée orientale
Plante vivace, tige simple. Feuilles caulinaires ± décurrentes. Involucre long de 15–25 mm   ► 6
6 (5)
Tige généralement monocéphale. Bractées involucrales à franges ± de même longueur que la largeur de l'appendice 
Centaurea montana L. – Centaurée des montagnes
H; 20–60 cm — montagnard–subalpin;
prés de montagne, mégaphorbiaies, forêts de montagne
; Caricion ferrugineae, Calamagrostion, Adenostylion; Europe centrale et méridionale
CentMont1.tif
Tige mono- ou polycéphale. Bractées involucrales à franges nettement plus longues que la largeur de l'appendice 
Centaurea triumfettii All. – Centaurée de Trionfetti
H; 10–40 cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés plutôt secs
; Geranion sanguinei; Europe centrale et méridionale
CentTriu1.tif
7 (4)
Feuilles toutes pennati- à bipennatipartites   ► 8
Feuilles indivises ou les inférieures à quelques lobes   ► 11
8 (7)
Plante bisannuelle, fortement ramifiée, à nombreux capitules. Involucre large de 6–12 mm   ► 9
Plante vivace, peu ramifiée, à quelques gros capitules. Involucre large de 15–30 mm. Bractées sans nervures. Tige et feuilles vert foncé 
Centaurea scabiosa L. – Centaurée scabieuse
H; 30–120 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
prairies maigres
a
Appendice des bractées involucrales 4–5 mm de long (sans les franges), couvrant la partie verte des bractées sous-jacentes, l'involucre paraissant ainsi noir. Tige à 1(–3) capitules 
Centaurea scabiosa subsp. alpestris (Hegetschw.) Nyman – Centaurée des Alpes
H; 30–60 cm — (montagnard–) subalpin (–alpin);
pelouses de montagne riches en calcaire
; Seslerion; Europe centrale et méridionale
CentScabAlpe1.tif
Appendice des bractées involucrales 1–3 mm de long (sans les franges), ne couvrant pas entièrement la partie verte des bractées sous-jacentes, l'involucre paraissant ainsi bicolore   ► b
b
Feuilles rudes sur les deux faces. Divisions des feuilles ± lancéolées, bord non épaissi. Involucre large de 16–25 mm 
Centaurea scabiosa L. subsp. scabiosa – Centaurée scabieuse
H; 30–120 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses mi-sèches, ourlets herbacés
; Mesobromion, Geranion sanguinei; Eurasie
CentScabScab1.tif
Feuilles lisses dessus, rudes sur les nervures dessous. Divisions des feuilles ± linéaires, bord épaissi. Involucre large de 13–15 mm 
Centaurea scabiosa subsp. grinensis (Reut.) Nyman – Centaurée de la Grigna
H; 30–120 cm — collinéen–subalpin;
pelouses sèches thermophiles
; Diplachnion; Europe centrale et sud-est
CentScabGrin1.tif
9 (8)
Appendice des bractées involucrales indivis (souvent un peu déchiré), à bord scarieux entier ou lacinié, donnant à l'involucre un aspect «sec». Plante grise-tomenteuse. Tige anguleuse, rude 
Centaurea splendens L. – Centaurée luisante
H.ha-T; 50–100 cm — collinéen (–montagnard);
bords des chemins secs, murs, pelouses sèches
; Ononidetalia striatae, Convolvulo-Agropyrion; Europe méridionale
CentSple1.tif
Appendice des bractées involucrales frangé   ► 10
10 (9)
Appendice des bractées involucrales blanc à brun clair, à 2–6 franges de chaque côté. Plante densément blanche-tomenteuse 
Centaurea valesiaca (DC.) Jord. – Centaurée du Valais
H.ha-T; 20–60 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
steppes rocheuses, pelouses sèches un peu rudérales
; Stipo-Poion, Convolvulo-Agropyrion; Europe sud-ouest
CentVale Fr 1.tif
Appendice des bractées involucrales brun foncé à noir, à 6–10 franges de chaque côté 
Centaurea stoebe L. – Centaurée stoebé
H.ha-T; 20–150 (–200) cm — collinéen (–montagnard);
pelouses sèches thermophiles, bords des chemins, pinèdes
; Stipo-Poion, Xerobromion, Convolvulo-Agropyrion
CentStoe1.tif
a
Plante faiblement tomenteuse, bisannuelle, à 1 tige. Capitules larges de 7–11 mm 
Centaurea stoebe L. subsp. stoebe – Centaurée du Rhin
H.ha-T; collinéen (–montagnard);
végétations rudérales xérothermophiles
; Dauco-Melilotion, Convolvulo-Agropyrion; Eurasie
Plante densément tomenteuse, vivace (formant des nouvelles rosettes en automne sur la même souche), à plusieurs tiges (souvent rameuse dès la base). Capitules larges de 5–8 mm 
Centaurea stoebe subsp. australis (A. Kern.) Greuter – Centaurée à petites capitules
H.ha-T; 40–200 cm — collinéen;
végétations rudérales xérothermophiles
; Onopordion; Europe sud-est, Asie occidentale; néophyte
11 (7)
Bractées involucrales munies d'un appendice frangé-plumeux et recourbé, nettement séparé de la partie inférieure, donnant un aspect «chevelu» à l'involucre   ► 15
Bractées involucrales à bordure scarieuse, frangée, ± décurrente, sans appendice frangé-plumeux recourbé. L'involucre n'a pas un aspect «chevelu»   ►► 12
Centaurea jacea aggr.
H;
groupe à formes très variables
12 (11)
Appendice des bractées involucrales noirâtre, large de 8–12 mm, ne couvrant pas entièrement la partie verte de la bractée supérieure. Involucre paraissant ainsi bicolore, en «damier». Akènes sans pappus. Tige à peine épaissie sous le capitule 
Centaurea nigrescens Willd. – Centaurée noirâtre
H; –60 cm — collinéen–subalpin;
prés gras thermophiles
; Arrhenatherion; Europe
CentNigr Fr 1.tif
Appendice des bractées involucrales brun clair à noir, couvrant entièrement la partie verte de la bractée supérieure. Involucre paraissant totalement brun clair à noir (pas de vert)   ► 13
13 (12)
Appendice des bractées involucrales noir, finement frangé-pectiné. Tige épaissie sous le capitule. Capitules généralement sans fleurs plus grandes à l'extérieur. Pappus à soies longues de 0,5 mm 
Centaurea nemoralis Jord. – Centaurée des bois
H; 20–90 cm — collinéen (–montagnard);
lisières pauvres en calcaire, ourlets herbacés
; Trifolion medii; Europe occidentale
CentNemo Fr 1.tif
Appendice des bractées involucrales blanchâtre à brun. Capitules à fleurs extérieures plus grandes. Akènes sans pappus   ► 14
14 (13)
Appendice des bractées involucrales régulièrement frangé. Plante poilue, gris-vert. Feuilles étroitement lancéolées 
Centaurea decipiens Thuill. – Centaurée tardive
H; 20–100 cm — collinéen–montagnard;
pelouses sèches, bords de chemins
; Convolvulo-Agropyrion; Europe
CentDeci Fr 1.tif
Appendice des bractées involucrales orbiculaire, sans franges, entier ou un peu déchiré, brun clair 
Centaurea jacea L. – Centaurée jacée
H; 10–60 cm — collinéen–subalpin;
prairies, coteaux secs
a
Plante densément blanche-tomenteuse. Appendice des bractées involucrales blanchâtre (rarement brunâtre), dépassant généralement 5 mm de long 
Centaurea jacea subsp. gaudinii (Boiss. & Reut.) Gremli – Centaurée de Gaudin
H; collinéen–subalpin;
pelouses sèches thermophiles, pelouses rocheuses
; Diplachnion; Alpes méridionales
CentGaud Fr 1.tif
Appendice brun clair à foncé, ne dépassant pas 5 mm de long   ► b
b
Plante verte, un peu rameuse au dessus de la mi-hauteur. Feuilles supérieures lancéolées, au maximum 7 fois plus longues que larges. Involucre large de 12–15 mm, environ aussi long que large. Fleurs purpurines 
Centaurea jacea L. subsp. jacea – Centaurée jacée
H; –60 cm — collinéen–subalpin;
prés et pâturages
; Arrhenatherion; Europe
CentJace Fr 1.tif
Plante finement tomenteuse, rameuse en dessous du milieu. Feuilles supérieures étroitement lancéolées, au moins 8 fois plus longues que larges. Involucre large de 10–12 mm, plus long que large. Fleurs rose clair 
Centaurea jacea subsp. angustifolia Gremli – Centaurée à feuilles étroites
H; –1 m — collinéen (–subalpin);
pelouses maigres à humidité variable
; Mesobromion, Molinion; Europe
CentJaceAngu1.tif
15 (11)
Involucre presque cylindrique (peu élargi à la base), 8–14 mm de large. Appendice des bractées involucrales ne couvrant pas entièrement la partie verte de la bractée supérieure. Plante peu scabre, les quelques poils sétacés unicellulaires (forte loupe !). Tige à 1–2 capitules 
Centaurea rhaetica Moritzi – Centaurée rhétique
H; 5–30 cm — (montagnard–) subalpin;
pelouses de montagne riches en calcaire
; Caricenion austroalpinae; Région rhétique-bergamasque
CentRhae Fr 1.tif
Involucre subsphérique, (13–)15–25 mm de large. Appendice des bractées involucrales couvrant entièrement la partie verte de la bractée supérieure. Plante scabre   ► 16
16 (15)
Tige généralement monocéphale. Appendice des bractées involucrales brun clair. Feuilles lancéolées, 4–8 fois plus longues que larges. Plante scabre, les quelques poils sétacés pluricellulaires (forte loupe !) 
Centaurea nervosa Willd. – Centaurée nervée
H; 10–40 cm — (montagnard–) subalpin (–alpin);
pelouses de montagne pauvres en calcaire
; Festucion variae, Nardion; Europe centrale et sud-est
CentNerv Fr 1.tif
Tige généralement polycéphale. Appendice des bractées involucrales brun noirâtre. Feuilles ovales, 2–3 fois plus longues que larges 
Centaurea pseudophrygia C. A. Mey. – Centaurée à perruque
H; –80 cm — (montagnard–) subalpin;
prés de montagne riches en substances nutritives
; Polygono-Trisetion; Europe centrale
CentPseu Fr 1.tif