Artemisia

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Artemisia (Armoise)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Feuilles lancéolées, indivises, tout au plus les inférieures trifides, presque glabres, aromatiques. Capitules sphériques, large de 2–3 mm 
Artemisia dracunculus L. – Estragon
G-H; 60–120 (–150) cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
jardins, zones rudérales sèches
; Aegopodion + Alliarion; Asie, Amérique du Nord
Feuilles divisées ou profondément découpées   ► 2
2 (1)
Feuilles caulinaires sans oreillettes à la base. Plante vivace. Capitules sphériques   ► 3
Feuilles caulinaires à oreillettes larges ou en pointes fines à la base. Plante annuelle ou vivace   ► 8
3 (2)
Plante haute de 60–120 cm, poussant à basse altitude, fortement aromatique   ► 4
Plante haute de 5–20 cm, poussant aux étages alpin et nival   ► 5
4 (3)
Feuilles à extrémités larges de 2–4 mm, blanches-tomenteuses sur les deux faces. Réceptacle poilu, large de 2,5–4 mm 
Artemisia absinthium L. – Armoise absinthe
Ch; 30–80 cm — collinéen–subalpin;
zones rudérales sèches, bords des chemins, pelouses sèches
; Convolvulo-Agropyrion, Onopordion, Eragrostion; Eurasie
ArteAbsi1.tif
Feuilles à divisions linéaires, à largeur < 1 mm, ponctuées de glandes (loupe !). Réceptacle glabre, large de 1,5–2,5 mm 
Artemisia abrotanum L. – Armoise aurone
Cp; 40–120 cm — collinéen;
jardins, zones rudérales
; Dauco-Melilotion, Arction; Plante cultivée ancienne, provient probablement d'Europe orientale et d'Asie occidentale A. paniculata Lam; archéophyte cultivé
5 (3)
Plante glabre. Tige rouge foncé. Capitules en inflorescence spiciforme ou glomérulée, larges de 2–3 mm 
Artemisia nivalis Braun-Blanq. – Genépi des neiges
Ch; 5–10 (–15) cm — alpin;
crêtes rocheuses, pierriers
; Drabion hoppeanae; Alpes pennines
Plante soyeuse à tomenteuse, aromatique   ► 6
6 (5)
Capitules groupés par 3–10, en glomérule terminal. Fleurs jaune vif. Feuilles toutes pétiolées, plusieurs fois trifides 
Artemisia glacialis L. – Genépi des glaciers
Ch; 5–20 cm — alpin;
éboulis pauvres en calcaire, rochers
; Androsacion vandellii, Androsacion alpinae; Alpes occidentales
ArteGlac1.tif
Capitules en épi. Fleurs jaune pâle. Feuilles sessiles ou pétiolées   ► 7
7 (6)
Feuilles caulinaires moyennes à peine pétiolées, à divisions pennées. Réceptacle et fleurs (presque) glabres 
Artemisia genipi Weber – Genépi noir
Ch; 10–20 cm — (subalpin–) alpin;
éboulis, moraines, rochers
; Drabion hoppeanae, Thlaspion rotundifolii, Potentillion; Alpes, Pyrénées
ArteGeni1.tif
Feuilles caulinaires moyennes nettement pétiolées, à divisions presque palmées. Réceptacle et fleurs (à l'extrémité) poilus 
Artemisia umbelliformis Lam. – Genépi blanc
Ch; 10–20 cm — (subalpin–) alpin;
rochers, pelouses rocheuses, pierriers
; Androsacion vandellii, Potentillion, Petasition paradoxi; Europe centrale et sud-ouest
ArteUmbe1.tif
8 (2)
Inflorescence de l'axe principal en épi étroit. Capitules sessiles, en glomérules axillaires. Feuilles pennatiséquées à dents en scie, aigües, inodores 
Artemisia biennis Willd. – Armoise bisannuelle
T; 30–120 cm — collinéen;
zones rudérales
; Sisymbrion, Dauco-Melilotion; Amérique du Nord; néophyte
Inflorescence nettement ramifiée. Capitules sessiles ou pédonculés. Feuilles 1–3 fois pennatiséquées sans dents aigües, aromatiques ou non   ► 9
9 (8)
Divisions des feuilles > 2 mm de large. Feuilles bicolores, vert foncé dessus, glabres et blanches-tomenteuses dessous   ► 10
Divisons des feuilles 0,5–1(–2) mm de large. Feuilles glabres, duveteuses ou tomenteuses, mais pas nettement bicolores   ► 11
10 (9)
Plante sans rosette persistant l'hiver, sans ou à courts stolons. Lobes terminaux des feuilles caulinaires supérieures à peine plus longs que les latéraux. Feuilles inodores ou aromatiques au froissement mais ne sentant pas le camphre 
Artemisia vulgaris L. – Armoise commune
G-H; 50–150 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
zones rudérales à sécheresse variable, bords des chemins, rives des cours d'eau
; Arction, Dauco-Melilotion, Convolvulion; Eurasie
Plante à longs stolons et rosette persistant l'hiver. Lobes terminaux des feuilles caulinaires supérieures nettement plus longs que les latéraux. Feuilles froissées à forte odeur de camphre 
Artemisia verlotiorum Lamotte – Armoise des frères Verlot
G-H; 50–200 cm — collinéen–montagnard;
zones rudérales sèches et chaudes
; Arction, Dauco-Melilotion; Asie orientale; néophyte
11 (9)
Plante fortement aromatique   ► 13
Plante inodore 
Artemisia campestris aggr.
prairies sèches, lieux incultes, bords de chemins, xérothermophile
a
Capitules larges de 4–6 mm. Plante haute de 5–20(–25) cm, tomenteuse. Tige généralement simple 
Artemisia borealis Pall. – Armoise septentrionale
Ch; 10–20 cm — (subalpin–) alpin;
éboulis secs, moraines
; Drabion hoppeanae, Thlaspion rotundifolii; Arctico-alpin
Capitules larges de 1,5–4 mm. Plante haute de (20–)30–100 cm, poilue ou glabre. Tige fortement ramifiée 
Artemisia campestris L. – Armoise des champs
Ch; 10–40 cm — collinéen–subalpin;
prairies sèches, lieux incultes, bords de chemins, xérothermophile
Inflorescence à longs rameaux. Capitules larges de 1,5–3 mm. Plante glabre ou poilue 
Artemisia campestris L. subsp. campestris – Armoise des champs
Ch; 20–100 cm — collinéen–subalpin;
bords des chemins secs, terrains vagues, pelouses sèches
; Xerobromion, Stipo-Poion, Onopordion, Dauco-Melilotion; Eurasie
Inflorescence à rameaux courts. Capitules larges de 3–4 mm. Plante (presque) glabre 
Artemisia campestris subsp. alpina (DC.) Arcang. – Armoise des Alpes
Ch; 15–40 cm — subalpin–alpin;
pelouses de montagne sèches, riches en calcaire, brousses d'arbustes nains
; Seslerion, Juniperion nanae; Alpes
13 (11)
Plante annuelle, vert clair, glabre 
Artemisia annua L. – Armoise annuelle
T; 20–150 (–200) cm — collinéen;
zones rudérales sèches et chaudes, terrains vagues, terrains ferroviaires
; Sisymbrion; Eurasie; néophyte
Plante vivace, ligneuse à la base. Feuilles grises à blanches-tomenteuses   ► 14
14 (13)
Plante blanche-tomenteuse, 20–40 cm de haut. Feuilles bipennatiséquées, à divisions irrégulières. Capitules larges de 2–3 mm 
Artemisia vallesiaca All. – Armoise du Valais
Cp; 20–40 cm — collinéen–montagnard;
pelouses steppiques rocailleuses
; Stipo-Poion; Europe orientale, Asie occidentale
ArteVall1.tif
Plante grise-tomenteuse, 40–80 cm de haut. Feuilles bi-tripennatiséquées, à divisions pectinées régulières. Capitules larges de 3–5 mm 
Artemisia pontica L. – Armoise pontique
H-Cp; 40–80 cm — collinéen;
terrains vagues secs et chauds, murs, pelouses sèches
; Centrantho-Parietarion, Scorzonero-Chrysopogonetalia; Méditerranée orientale; néophyte
ArtePont1.tif