Achillea

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Achillea (Achillée)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Fleurs ligulées jaunes   ► 2
Fleurs ligulées blanches à roses   ► 4
2 (1)
Feuilles indivises, dentées, planes, ponctuées de glandes. Capitules larges de 3–6 mm 
Achillea ageratum L. – Achillée à feuilles d'agératum
10–60 cm — collinéen;
terrains rudéraux à humidité variable
; Europe occidentale; néophyte
AchiAger Lf 1.tif
Feuilles pennatipartites à pennatiséquées   ► 3
3 (2)
Plante haute de 10–30 cm, densément aranéeuse. Corymbe à 10–50 capitules 
Achillea tomentosa L. – Achillée tomenteuse
H; 10–30 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses steppiques pauvres en calcaire
; Stipo-Poion; Europe sud-ouest
AchiTome1.tif
Plante haute de 50–150 cm de haut, à poils fins et appliqués. Corymbe à 50–500 capitules 
Achillea filipendulina Lam. – Achillée à feuilles de fougère
H; 50–130 cm — collinéen;
végétations rudérales xérophiles, voies ferrées
; Dauco-Melilotion; Caucase; néophyte
4 (1)
Feuilles indivises, étroitement lancéolées, dentées en scie. Dents à petite pointe cartilagineuse à l'extrémité. Capitules larges de 12–17 mm 
Achillea ptarmica L. – Achillée ptarmique
H; 30–80 cm — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés humides, prés mouillés
; Molinion, Convolvulion; Europe, Asie occidentale
AchiPtar1.tif
Feuilles pennées ou pennatiséquées   ► 5
5 (4)
Fleurs ligulées 6–12(–20), longues de 3–6 mm. Largeur du disque du capitule (de dessus, sans compter les ligules) > 3 mm   ► 6
Fleurs ligulées 3–5(–7), longues de 1–3 mm. Largeur du disque du capitule (de dessus, sans compter les ligules) < 3 mm   ► 10
6 (5)
Plante haute de 40–120 cm. Feuilles au maximum 3 fois plus longues que larges, pennatiséquées, divisions larges de 3–20 mm 
Achillea macrophylla L. – Achillée à grandes feuilles
H; 40–100 cm — subalpin (–alpin);
mégaphorbiaies, brousses d'aune vert
; Adenostylion, Alnenion viridis; Alpes occidentales, Apennins
AchiMacr1.tif
Plante haute de 5–30 cm. Feuilles au moins 3 fois plus longues que larges, pennatiséquées, divisions plutôt fines, larges de 0,2–5 mm   ► 7
7 (6)
Feuilles blanches-tomenteuses, soyeuses, à 3–5 lobes irréguliers de chaque côté. Feuilles à divisions pouvant atteindre 5 mm de large 
Achillea clavenae L. – Achillée de Clavena
H; 10–30 cm — (subalpin–) alpin;
pelouses rocheuses riches en calcaire, pelouses à seslérie
; Seslerion; Alpes orientales
AchiClav1.tif
Feuilles à pilosité différente ou glabre, à plus de 6 lobes de chaque côté, divisions larges au maximum de 1,5 mm   ► 8
8 (7)
Feuilles velues-laineuses, à pourtour étroitement lancéolé. Corymbe dense, hémisphérique. Capitules larges de 6–10 mm 
Achillea nana L. – Achillée naine
H; 5–10 cm — alpin;
pelouses des crêtes pierreuses, éboulis mouvants
; Drabion hoppeanae, Androsacion alpinae; Alpes occidentales
AchiNana1.tif
Feuilles glabres ou peu velues, à pourtour oblong. Capitules peu denses   ► 9
9 (8)
Plante froissée fortement aromatique. Capitules larges de 9–14 mm. Involucre long de 4–5 mm. Bractées involucrales à bord brun 
Achillea erba-rotta subsp. moschata (Wulfen) Vacc. – Achillée musquée
H; (subalpin–) alpin;
éboulis mouvants pauvres en calcaire, moraines, pelouses rocheuses
; Androsacion alpinae; Alpes orientales
AchiErbaMosc1.tif
Plante froissée peu aromatique. Capitules larges de 12–18 mm. Bractées involucrales à bord noir. Sur sols calcaires 
Achillea atrata L. – Achillée noirâtre
H; 5–25 cm — (subalpin–) alpin;
éboulis mouvants riches en calcaire, modérément humides, moraines, pelouses rocheuses
; Alpes orientales
AchiAtra1.tif
10 (5)
Plante aromatique, sans stolons. Feuilles à seulement 5–10 divisions de chaque côté 
Achillea nobilis L. – Achillée noble
H; 15–50 cm — collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, riches en calcaire, pelouses steppiques
; Stipo-Poion, Geranion sanguinei; Europe méridionale, Asie occidentale
AchiNobi1.tif
Plante non aromatique, avec ou sans stolons. Feuilles à plus de 10 divisions de chaque côté   ► 11
11 (10)
Plante sans stolons souterrains. Bractées involucrales un peu luisantes. Ligule («pétale») plus large que longue. Fleurs tubulées jaunâtres 
Achillea crithmifolia Waldst. & Kit. – Achillée à feuilles de criste marine
20–60 cm — collinéen;
végétations rudérales xérothermophiles
; Dauco-Melilotion; Europe sud-est; néophyte
AchiCrit1.tif
Plantes à stolons courts. Bractées involucrales mates. Ligule («pétale») environ aussi large que longue. Fleurs tubulées blanc cassé 
Achillea millefolium aggr. – Achillée millefeuille
a
Feuilles basales larges de 3–8 cm. Rachis des feuilles caulinaires ailé, à aile large de 1–4 mm   ► b
Feuilles basales larges de 0,5–3,5 cm. Rachis des feuilles caulinaires à peine ailé, à aile large de 0,5–1,2 mm seulement   ► c
b
Rachis des feuilles caulinaires ailé, large de 1–2 mm, ailes comprises. Divisions < 3 mm de large à la base 
Achillea stricta Gremli – Achillée rigide
H; 20–80 cm — (montagnard–) subalpin (–alpin);
prés de montagne, buissons
; Polygono-Trisetion; Europe centrale et méridionale
AchiStri1.tif
Rachis des feuilles caulinaires ailé, large de 2–4 mm, ailes comprises. Divisions au moins 3 mm de large à la base 
Achillea distans Willd. – Achillée distante
H; 20–80 cm — montagnard–alpin;
ourlets herbacés humides, mégaphorbiaies
; Convolvulion, Aegopodion + Alliarion; Europe centrale et sud-est
c
Tige, feuilles et bractées involucrales toutes densément couvertes de longs poils. Feuilles caulinaires moyennes larges de 3–8 mm. Tubes des fleurs ligulées égaux ou plus longs que la ligule. Fleurs toujours blanches ou blanc jaunâtre. Involucre large de 3–4 mm   ► d
Tige, feuilles et bractées involucrales jamais toutes couvertes de longs poils. Feuilles caulinaires moyennes larges de (6–)9–20 mm. Tubes des fleurs ligulées nettement plus courts que la ligule. Fleurs blanches ou roses   ► e
d
Feuilles basales gris-vert, divisions insérées en 3D (comme une brosse «nettoie-bouteille»), divisions secondaires linéaires-filiformes (< 0,3 mm). Feuilles basales larges de 3–11 mm. Fleurs ligulées tendant vers le blanc cassé 
Achillea setacea Waldst. & Kit. – Achillée sétacée
H; 15–50 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses steppiques un peu rudérales
; Stipo-Poion, Convolvulo-Agropyrion; Europe sud-est
AchiSeta1.tif
Feuilles basales vert clair à gris-vert, en 3D mais peu denses (ne rappelant pas une brosse «nettoie-bouteille»), divisions secondaires un peu plus larges, à pointe «bulbiforme» (renflée au milieu, > 0,3 mm de large). Fleurs ligulées blanches 
Achillea collina Rchb. – Achillée des collines
Ch-H; 15–60 cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés secs, pelouses sèches
; Stipo-Poion, Geranion sanguinei, Convolvulo-Agropyrion; Europe sud-est
AchiColl1.tif
e
Plante nettement gazonnante (en groupe de 10–50 individus de même taille). Feuilles caulinaires moyennes 3–5 fois plus longues que larges, à divisions secondaires assez larges. Corymbe principal large de 1–3(–4) cm. Tige ronde à la base 
Achillea pratensis Saukel & R. Länger – Achillée des près
H; 20–50 cm — collinéen–montagnard;
prairies fraîches à humides
Plante en général solitaire (à stolons souterrains uniquement). Feuilles caulinaires moyennes 6–10 fois plus longues que larges. Tige anguleuse à la base   ► f
f
Corymbe principal large de 1–3(–4) cm. Tige épaisse de seulement 1–2 mm. Bractées involucrales glabres. Fleurs ligulées rose pâle. Feuilles basales larges de 10–20 mm. Plante délicate, non ramifiée 
Achillea roseoalba Ehrend. – Achillée rose pâle
H; 15–50 cm — collinéen–montagnard;
prairies grasses pauvres en substances nutritives, acides, souvent à humidité variable
; Arrhenatherion, Calthion; Alpes méridionales
Corymbe principal large de 4–10 cm. Tige large d'au moins 2 mm à la base. Bractées involucrales en général poilues. Feuilles basales larges de 15–35 mm. Fleurs ligulées en général blanches (rarement roses) 
Achillea millefolium L. – Achillée millefeuille
Ch-H; 15–60 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
prairies et pâturage frais à moyennement secs, ourlets buissonnants secs
; Arrhenatherion, Cynosurion; Eurosibérie
AchiMill1.tif