Peucedanum

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Revision as of 09:59, 9 October 2019 by Usr.serres (Talk | contribs)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

(Genre)

Peucedanum (Peucédan)
By: Adrian Möhl
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Involucre nul ou à 1-3 bractées   ► 2
Involucre à bractées nombreuses   ► 4
2 (1)
Plante fine. Feuilles beaucoup plus longues que larges (à contour en forme de fenêtre gothique), 1 ou 2 fois pennatiséquées, à divisions latérales sessiles, fines. Segments longs, linéaires (>>) 
Peucedanum carvifolia Vill. – Peucédan à feuilles de cumin
(= Dichoropetalum carvifolia)
H; 30–80 cm — collinéen (–montagnard);
ourlets herbacés secs et chauds, bords des chemins, prés
; Geranion sanguinei; Europe méridionale
PeucCarv1.tif
Plante vigoureuse. Feuilles environ aussi longues que larges, bi-tripennatiséquées ou triséquées, divisions latérales pétiolées, limbe et segments ± amples mais pas linéaires   ► 3
3 (2)
Feuilles inférieures bi-tripennatiséquées à divisions ovales. Tige épaisse, creuse, brun-rouge. Inflorescence ramifiée à nombreuses ombelles. Pétales vert jaunâtre 
Peucedanum verticillare (L.) Mert. & W. D. J. Koch – Peucédan verticillé
H.ha; 1–2 (–3) m — collinéen–montagnard (–subalpin);
pierriers secs et chauds, riches en calcaire, pinèdes, ourlets herbacés
; Stipion calamagrostis, Geranion sanguinei; Europe sud-est
Feuilles inférieures biternatiséquées à triséquées, à divisions larges, très amples, aromatiques au froissement. Tige creuse. Pétales blanchâtres. Peut former des colonies via ses stolons 
Peucedanum ostruthium (L.) W. D. J. Koch – Peucédan impératoire
(= Imperatoria ostruthium)
H; 40–100 cm — (montagnard–) subalpin–alpin;
mégaphorbiaies fraiches, riches en substances nutritives, bords des ruisseaux, reposoirs
; Adenostylion, Rumicion alpini; Origine : Alpes
4 (1)
Pétiolules écartés du pétiole presque à angle droit, rachis coudés à chaque paire de divisions, les divisions ainsi arquées vers le bas. Feuilles souples, vert foncé, finement duveteuses (>>), luisantes dessus 
Peucedanum oreoselinum (L.) Moench – Peucédan des montagnes
(= Oreoselinum nigrum)
H; 30–100 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds, pelouses sèches, chênaies, pinèdes
; Europe méridionale
PeucOreo1.tif
Pétiolules non coudés vers le bas et non étalés à angle droit (mais dirigés plutôt vers l'avant)   ► 5
5 (4)
Divisions des feuilles linéaires-lancéolées, dentées en scie (>>), presque spinescentes, fermes, vert clair mat dessus, glauques dessous, rachis pas nettement coudés 
Peucedanum cervaria (L.) Lapeyr. – Peucédan cervaire
(= Cervaria rivini)
H; collinéen–montagnard;
ourlets herbacés secs et chauds, riches en calcaire
; Geranion sanguinei; Europe
PeucCerv1.tif
Feuilles pennatiséquées à segments étroits, les terminaux larges de 1-4 mm   ► 6
6 (5)
Tige cylindrique, striée, fistuleuse, brun pourpre à la base. Feuilles largement triangulaires, à bords lisses, nombreux segments légèrement rétrécis à la base (>>) (en comparaison des feuilles très semblables de Silaum silaus , scabres au bord). Jeunes plantes à latex. Plante des marais 
Peucedanum palustre (L.) Moench – Peucédan des marais
(= Thysselinum palustre)
H.ha; 50–150 cm — collinéen–montagnard;
bas-marais, magnocariçaies
; Magnocaricion; Eurosibérie
PeucPalu1.tif
Tige sillonnée-anguleuse, généralement pleine, non brun pourpre à la base. Plante des milieux secs   ► 7
7 (6)
Tige creuse. Feuilles à segments larges (3-4 mm) (>>). Ombelles assez petites, à 6-15 rayons. Bractées étalées 
Peucedanum venetum (Spreng.) W. D. J. Koch – Peucédan de Vénétie
(= Xanthoselunum alsaticum subsp. venetum)
H; 50–100 cm — collinéen;
ourlets herbacés secs et chauds, buissons, forêts claires
; Geranion sanguinei; Europe méridionale
PeucVene1.tif
Tige pleine. Feuilles à segments étroits (1-3 mm). Ombelles grandes, à 15-40 rayons. Bractées réfléchies. Fruits plans, elliptiques, longs de 6-9 mm, à côtes marginales largement ailées (>>) 
Peucedanum austriacum (Jacq.) W. D. J. Koch – Peucédan d'Autriche
(= Pteroselinum austriacum)
50–120 cm — montan–subalpin (–alpin);
pentes rocheuses et buissonneuses, en situation ensoleillée , calcicole
PeucAust1.tif
a
Feuilles à divisions 2-4(-5) fois plus longues que larges (>>). Pétales blancs sur les 2 faces 
Peucedanum austriacum (Jacq.) W. D. J. Koch subsp. austriacum – Peucédan d'Autriche
H.ha; (collinéen–) montagnard (–subalpin);
hautes herbes fraiches, ourlets herbacés
; Trifolion medii; Europe centrale et méridionale
PeucAustAust1.tif
Feuilles à divisions acuminées, les plus allongées 10-25 fois plus longues que larges (>>). Pétales rose pâle sur la face extérieure 
Peucedanum austriacum subsp. rablense (Wulfen) Čelak. – Peucédan de Raible
H.ha; collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs
; Trifolion medii; Alpes méridionales
PeucAustRabl1.tif