Leucanthemum

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Revision as of 08:05, 17 April 2019 by Usr.serres (Talk | contribs)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

(Genre)

Leucanthemum (Marguerite)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Feuilles glabres, un peu charnues. Feuilles caulinaires plus longues que les entrenoeuds, profondément dentées. Bractées involucrales à bord noir. Akènes à bord denté au sommet. Plante alpine 
Leucanthemum halleri (Vitman) Ducommun – Marguerite de Haller
H; 10–20 cm — (subalpin–) alpin;
éboulis modérément humides, riches en calcaire
; Petasition paradoxi, Thlaspion rotundifolii; Alpes orientales
LeucHall1.tif
Feuilles glabres ou poilues, les caulinaires généralement plus courtes que les entrenoeuds, faiblement à profondément dentées. Bractées involucrales à bord brun clair à foncé. Akènes sans bord denté au sommet 
Leucanthemum vulgare aggr. – Marguerite
a
Capitules larges de (6–)8–10(–15) cm. Feuilles basales en coin à la base, à limbe oblong 
Leucanthemum ×superbum (J. W. Ingram) D. H. Kent – Grande marguerite
H; (30– )50–100 cm — collinéen (–montagnard);
bords de jardins et de chemins, ourlets herbacés
; néophyte cultivé;
Hybride horticole
Capitules larges de 3–7 cm. Feuilles basales en coin à la base, à limbe obovale   ► b
b
Feuilles caulinaires atténuées ou arrondies à la base, sans oreillettes, nettement et régulièrement dentées, un peu plus larges au milieu   ► c
Feuilles caulinaires à petites oreillettes pennatipartites embrassantes, irrégulièrement dentées à presque pennatiséquées, plus larges dans la partie supérieure   ► d
c
Tige souvent sans feuilles dans le tiers supérieur. Feuilles basales légèrement crénelées. Dents des feuilles caulinaires souvent arquées vers l'extérieur. Bractées involucrales bordées de brun foncé 
Leucanthemum adustum (W. D. J. Koch) Gremli – Marguerite brûlée
H; 20–40 cm — montagnard–subalpin (–alpin);
pelouses de montagne riches en calcaire, forêts de montagne
; Caricion ferrugineae, Seslerion, Erico-Pinion sylvestris, Lunario-Acerion; Europe centrale et méridionale
LeucAdus1.tif
Tige feuillée jusqu'en haut. Feuilles basales dentées, à dents non dirigées vers l'extérieur. Involucre bordé de brun clair 
Leucanthemum heterophyllum (Willd.) DC. – Marguerite à feuilles différentes
H; 20–60 cm — (collinéen–) montagnard–subalpin;
pelouses maigres rocailleuses, riches en calcaire
; Seslerion; Alpes méridionales
LeucVulg1.tif
d
Feuilles moyennes irrégulièrement pennatipartites, divisions atteignant au moins le tiers de la largeur de la feuille 
Leucanthemum praecox (Horvatić) Horvatić – Marguerite précoce
H; 30–70 cm — collinéen–montagnard (–alpin);
bords de chemins, prairies, zones de glissement de terre
; Distribution pas connue précisément; néophyte
Feuilles caulinaires moyennes régulièrement dentées   ► e
e
Plante haute de 10–40 cm. Tige toujours monocéphale. Feuilles un peu charnues, souvent < 4 cm de long. Feuilles caulinaires médianes étroites, 6–8 fois plus longues que larges 
Leucanthemum gaudinii Dalla Torre – Marguerite de Gaudin
H; 10–40 cm — (montagnard–) subalpin;
pelouses sèches et rocailleuses
; Méditerranée
Plante haute de 30–70 cm. Tige souvent polycéphale. Feuilles non charnues, généralement > 4 cm de long. Feuilles caulinaires médianes 3–5 fois plus longues que large. Bractées involucrales bordées de brun clair 
Leucanthemum vulgare Lam. – Marguerite
H; 20–60 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
prairies grasses ou maigres, pâturages, terrains vagues
; Région d'origine pas connue précisément
LeucVulg1.tif