Eleocharis

From FloraWiki - le wiki sur la Flore Suisse
Revision as of 11:43, 2 December 2019 by Usr.serres (Talk | contribs)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

(Genre)

Eleocharis (Héléocharis)
By: Philippe Juillerat
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Tige à (3-)4 angles, fine comme un cheveu (0,2-0,5 mm d'épaisseur). Bractée inférieure munie de fleurs. Stigmates 3. Fruit mûr à section arrondie, muni d'environ 10 côtes longitudinales et de nombreuses fines rides transversales, généralement clairement 2 fois plus long que large (sans la base du stigmate) 
Eleocharis acicularis (L.) Roem. & Schult. – Héléocharis épingle
H; 2–10 (–20) cm — collinéen–subalpin;
rives lacustres à humidité variable, sableuses, mares
; Littorellion; Eurasie, Amérique du Nord
Tige ronde, lisse ou cannelée, épaisse de 0,6-3 mm. Les 1-3 bractées inférieures dépourvues de fleurs. Stigmates 2 ou 3. Fruit mûr à section triangulaire ou bombée en forme de lentille, dépourvu de côtes longitudinales, généralement nettement moins de 2 fois plus long que large (sans la base du stigmate)   ► 2
2 (1)
Inflorescence à 2-7 fleurs (>>). Bractée inférieure presque aussi longue que l'épillet. Stigmate 3 (rarement 2). Base du stigmate ne se distinguant pas de la partie basale du fruit ni par la couleur, ni par la texture 
Eleocharis quinqueflora (Hartmann) O. Schwarz – Héléocharis à cinq fleurs
H; 15–20 (–40) cm — collinéen–subalpin;
bas-marais riches en calcaire, plaines alluviales, rives
; Caricion bicolori-atrofuscae, Caricion davallianae; Eurasie, Amérique du Nord
EleoQuin Inf 2.tif
Inflorescence à 10 fleurs ou plus (seul E. multicaulis à 7-30 fleurs, mais alors base du stigmate bien distincte par la couleur et la texture la partie basale du fruit). Bractée inférieure tout au plus de moitié plus courte que l'épillet. Stigmate généralement 2 (chez E. obtusa 2 ou 3)   ► 3
3 (2)
Plante annuelle (E. obtusa parfois aussi vivace, mais base du stigmate 3/4 aussi large que le fruit, chez toutes les autres espèces seulement jusqu'à 2/3 aussi large)   ► 4
Plante vivace, à longs stolons. Tige de 0,5-3(-5) mm de diamètre. Epillets allongés, acuminés. Stigmates 2. Fruit bombé en forme de lentille 
Eleocharis palustris aggr. – Héléocharis des marais
a
Bractée inférieure sans fleur, entourant presque entièrement la tige (>>). Tige de 0,5-1,5 mm de diamètre 
Eleocharis uniglumis (Link) Schult. – Héléocharis à une écaille
G; collinéen–subalpin;
bas-marais riches en calcaire, magnocariçaies
; Magnocaricion; Cosmopolite
EleoUnig Inf 1.tif
Les 2 bractées inférieures sans fleurs, embrassant la base de l'épi sur 1/2-3/4. Tige généralement de 2-3(-5) mm de diamètre   ► b
b
Tige vert foncé, raide (les tiges poussant dans l'eau peuvent être molles et vert clair), munie de plus de 20 faisceaux vasculaires. Bractées persistant à maturité. Soies du périgone presque toujours 4 (ou manquantes), un peu plus courtes que le fruit (>>) 
Eleocharis palustris (L.) Roem. & Schult. – Héléocharis des marais
G; collinéen–subalpin;
marais, rives, étangs
; Magnocaricion, Phragmition, Glycero-Sparganion; Cosmopolite
EleoPalu Fr 2.tif
Tige vert clair, molle, facilement compressible, translucide, à 8-16 faisceaux vasculaires. Bractées caduques à maturité. Soies du périgone généralement (4-)5-6(-8), aussi longues ou plus longues que le fruit   ► c
c
Base du stigmate 1/3-1/2 aussi large que le fruit, environ 2-3 fois plus haut que large. Soies du périgone aussi longues que le fruit (>>), ne dépassant pas la base du stigmate. Tige à 12- 16 faisceaux vasculaires 
Eleocharis austriaca Hayek – Héléocharis d'Autriche
G; collinéen–montagnard;
rives à humidité variable, mares, fossés
; Nanocyperion, Glycero-Sparganion; Europe
EleoAust Fr 2.tif
Base du stigmate 1/2-2/3 aussi large que le fruit, plutôt plus large que haut. Soies du périgone plus longues que le fruit (>>), dépassant la base du stigmate. Tige à moins de 12 faisceaux vasculaires 
Eleocharis mamillata H. Lindb. – Héléocharis à tétons
G; collinéen–montagnard;
marais tourbeux à humidité variable, rives
; Caricion lasiocarpae; Eurasie, Amérique du Nord
EleoMamm Fr 2.tif
4 (3)
Tige épaisse de 0,2-0,4 mm. Gaine la plus inférieure noirâtre. Soies du périgone blanches, plus courtes que le fruit (au plus tout aussi long) (>>), souvent rudimentaires ou manquantes. Base du stigmate 1/5-1/3 aussi large que le fruit 
Eleocharis atropurpurea (Retz.) C. Presl – Héléocharis pourpre noir
T; 3–8 (–12) cm — collinéen;
rives humides, sableuses, fossés
; Littorellion; Cosmopolite
EleoAtro Fr 2.tif
Tige épaisse de 0,5-2 mm. Gaine la plus inférieure brune à pourpre. Soies du périgone fauve, plus longue que le fruit. Base du stigmate 1/2-3/4 aussi large que le fruit   ► 5
5 (4)
Plante sans stolons. Tige épaisse d'environ 1 mm. Epi long de 3-8 mm. Généralement 2 étamines. Base du stigmate 1/2-2/3 aussi large que le fruit (>>) 
Eleocharis ovata (Roth) Roem. & Schult. – Héléocharis ovale
Ah-T; 5–30 (–50) cm — collinéen;
rives à humidité variable, mares, fossés
; Nanocyperion; Eurasie, Amérique du Nord
EleoOvat Fr 2.tif
Plante munie de stolons courts. Tige épaisse jusqu'à 1,5 mm. Epi long de 8-16 mm. Généralement 3 étamines. Base du stigmate 3/4 aussi large que le fruit (>>). Originaire d'Amérique, souvent confondu avec E. ovata 
Eleocharis obtusa (Willd.) Schult. – Eléocharide obtuse, scirpe obtus
rives à humidité variable, mares, fossés
; Nanocyperion, Glycero-Sparganion; Amérique du Nord; Néophyte
EleoObtu Fr 2.tif