Melica

From FloraWiki - le wiki sur la flore suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Melica (Mélique)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Panicule presque contractée en épi. Glumelle extérieure longuement ciliée-velue   ► 2
Panicule ou grappe lâche. Glumelle extérieure glabre   ► 3
2 (1)
Gaines des feuilles inférieures glabres. Panicule spiciforme lâche (axe principal visible), devenant unilatérale. Plante en touffe, à feuilles glauques, dressées, souvent rougeâtres à la base 
Melica ciliata L. – Mélique ciliée
H; 30–70 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses rocheuses ensoleillées, riches en calcaire, pelouses sèches
; Xerobromion, Alysso-Sedion; Méditerranée
Gaines velues. Panicule dense (axe principal à peine visible), multilatérale. Feuilles vertes, poilues 
Melica transsilvanica Schur – Mélique de Transsylvanie
H; 50–90 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
ourlets herbacés secs et chauds, ensoleillés, pelouses steppiques un peu rudérales
; Convolvulo-Agropyrion; Europe orientale, Asie occidentale
3 (1)
Inflorescence racémeuse, à rameaux appliqués. Epillets penchés. Glumes obtuses. Feuilles vertes. Ligule longue de 0,5 mm 
Melica nutans L. – Mélique penchée
H; 25–50 cm — collinéen–subalpin (–alpin);
forêts riches en plantes herbacées
; Fagetalia, Carpinion betuli; Eurasie
Inflorescence formant une panicule étalée à maturité, à rameaux étalés. Epillets dressés. Ligule atteignant 0,2 mm de long. Appendice vert aigu et appliqué, atteignant 4 mm de long, opposé à la ligule (>>)("antiligule", seulement chez cette espèce) 
Melica uniflora Retz. – Mélique uniflore
G; collinéen–montagnard;
forêts de feuillus mixtes thermophiles
; Carpinion betuli, Quercion pubescenti-petraeae, Cephalanthero-Fagenion; Europe
MeliUnif1.jpg