Elymus

From FloraWiki - le wiki sur la flore suisse
Jump to: navigation, search

(Genre)

Elymus (Chiendent)
By: Stefan Eggenberg
Info Flora, Flora Helvetica
Geographic Scope: Suisse — Source: Flora Helvetica — Collaboration limited to: Team Flora HelveticaContributors: Anne-Laure Maire
1
Plante sans stolons, formant des touffes ou des gazons denses. Glumelle extérieure avec ou sans arête   ► 2
Plante à longs stolons souterrains, formant des gazons lâches. Glumelle extérieure non aristée ou à arête ne dépassant pas 5 mm de long   ► 4
2 (1)
Glumelle extérieure obtuse, sans arête. Feuilles pliées, à côtes nettement saillantes. Epi long de 10-45 cm. Epillets à 7-12 fleurs. Plante formant des touffes denses, vert grisâtre 
Elymus obtusiflorus (DC.) Conert – Chiendent à épillets obtus
(= Elytrigia obtusiflora)
50–120 (–180) cm —
talus chauds, sablonneux
; Europe sud-est; Néophyte
Glumelle extérieure aiguë ou munie d'une arête atteignant 25 mm de long. Feuilles planes, larges de (3-)4-10(-12) mm, souples, à côtes très faiblement saillantes ou sans côtes, vert grisâtre mat dessus, vert vif dessous. Epi long de 5-20 cm. Epillets à (2-)4-6 fleurs   ► 3
3 (2)
Epi dressé. Axe de l'épi et axe de l'épillet scabres, tout au plus munis de quelques poils épars. Glumelle intérieure échancrée, se terminant en 2 pointes (>>) 
Elymus helveticus Schmid-Holl. – Chiendent suisse
30–80 (–100) cm — subalpin;
éboulis stabilisés , sur calcaire
; Thlaspion; Alpes ?
ElymHelv1.jpg
Epi souple, un peu penché. Axe de l'épi et axe de l'épillet poilus (surtout vers le sommet). Glumelle intérieure non échancrée (>>) 
Elymus caninus (L.) L. – Chiendent des chiens
(= Agropyron caninum)
H; 30–120 cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés modérément humides, riches en substances nutritives, forêts alluviales
; Fraxinion, Alnion incanae, Aegopodion + Alliarion; Eurasie
ElymCani1.jpg
4 (1)
Feuilles souples, planes, vertes ou glauques, sans côtes saillantes dessus. Nervures très espacées, translucides à contre-jour, à bandes larges et planes entre les nervures. Gaines foliaires inférieures glabres au bord 
Elymus repens (L.) Gould – Chiendent rampant
(= Elytrigia repens, Agropyron repens)
G; 30–100 (–150) cm — collinéen–subalpin;
ourlets herbacés riches en substances nutritives, bords des chemins, zones rudérales
; Agropyro-Rumicion, Convolvulo-Agropyrion; Eurasie
Feuilles raides, souvent enroulées, spinescentes, vert bleuâtre, nettement sillonnées dessus. Nervures serrées, bandes entre les nervures presque absentes. Gaines foliaires inférieures ciliées   ► 5
5 (4)
Glumes arrondies ou tronquées, nettement plus courtes que les glumelles extérieures susjacentes. Feuilles munies d'aiguillons fins dessus. Bord des feuilles épaissi (coupe transversale) 
Elymus hispidus (Opiz) Melderis – Chiendent intermédiaire
(= Elytrigia intermedia, Agropyron intermedium)
G; 50–100 cm — collinéen–montagnard (–subalpin);
pelouses sèches riches en calcaire, un peu rudérales, bords des chemins secs et chauds, buissons
; Convolvulo-Agropyrion, Berberidion; Europe méridionale, Asie occidentale
Glumes pointues, aristées ou brièvement mucronées, presque aussi longues que les glumelles susjacentes. Bord des feuilles aminci (coupe transversale) 
Elymus athericus (Link) Kerguélen – Chiendent piquant
(= Elytrigia atherica, Agropyron pungens)
G; 30–120 cm — collinéen–montagnard;
bords des chemins secs et chauds, pierriers, rives des cours d'eau
; Agropyro-Rumicion, Convolvulo-Agropyrion; Europe occidentale, Méditerranée